Questions-santé 2017 - décembre

Glaucome à angle ouvert

Question

Bonjour, ma mère est atteinte de glaucome à angle ouvert plus une rétinopathie liée au diabète. Elle ne voit pratiquement plus à part les mouvements à la télé ou ses mains entres autres. J'ai entendu parlé du système bionique de restauration de la vision Prima, serait-il adapté à ses yeux et y-aura-t-il une amélioration. Merci réponse svp désespérée.


Réponse

Bonjour,

Votre mère est devenue malvoyante car elle souffre de glaucome à angle ouvert et de rétinopathie diabétique. Vous souhaitez savoir si le système bionique de restauration de la vision Prima serait indiqué dans son cas.

La société Pixium Vision qui développe des systèmes de restauration de la vision innovants tel que le système Prima a été « créée en Décembre 2011 par Bernard Gilly, le professeur José-Alain Sahel et plusieurs scientifiques d’institutions universitaires et technologiques prestigieuses en France et à travers le monde. ». Il s’agit de « dispositifs médicaux implantables actifs destinés à traiter la cécité causée par la dégénérescence des cellules photoréceptrices de la rétine. Ces appareils sont destinés à des patients aveugles dont le nerf optique est resté fonctionnel. »
http://www.pixium-vision.com/fr/societe/a-propos-de-pixium-vision

Pour en savoir plus sur le système bionique de restauration :
http://www.pixium-vision.com/fr/patients/introduction1

La première implantation chez l’homme est prévue en 2017 (nous n’en savons pas plus à la date d’aujourd’hui) :
http://www.pixium-vision.com/fr/technologie-1/systeme-de-restauration-de-la-vision-prim

Dans un article en ligne de la revue Sciences & Avenir (25 juillet 2016), on peut lire ceci :
« Pixium Vision travaille par ailleurs à un futur implant sous-rétinien photovoltaïque et sans fil, PRIMA, pour traiter les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), […] »
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/ophtalmo/l-oeil-bionique-de-pixium-vision-autorise-dans-l-ue_102341

Nous n’avons pas trouvé pour ce dispositif des indications pour le glaucome ou la rétinopathie.

Nous vous proposons ci-dessous les traitements actuels et l’état de la recherche pour le glaucome à angle ouvert et pour la rétinopathie diabétique.

Le Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-vingts à Paris informe sur les traitements de la rétinopathie diabétique (RD) :
« Les patients atteints de RD peuvent présenter une perte visuelle significative. Il faut les encourager à suivre des stages de réhabilitation visuelle avec un ophtalmologiste ou un optométriste formé ou expérimenté dans la prise en charge de cas de basse vision. Il est possible de prescrire des dispositifs spécifiques pour pallier à une basse vision, tels des lentilles télescopiques ou microscopiques, des loupes à main ou sur support et des systèmes vidéo-agrandisseurs pour utiliser au moins la vision résiduelle. […]»
https://www.quinze-vingts.fr/maladies_de_l_oeil/retinopathie_diabetique/prise_en_charge_et_suivi_des_patients

Le Guide de la vue, site d’information et de prévention dédié à la vue, réalisé grâce à la contribution de professionnels de la vision, médicaux et paramédicaux, informe également sur la prise en charge thérapeutique de la rétinopathie diabétique et sur les avancées de la recherche :
« La prise en charge de la rétinopathie diabétique :
Les traitements médicamenteux visent à ralentir l'évolution de la maladie, la recherche travaille pour progresser sur cet axe. 
Le traitement par laser de la rétinopathie diabétique a largement démontré son efficacité. Il consiste à coaguler le sang et stopper la prolifération des néovaisseaux. Le laser permettra d’éviter la cécité mais les zones de champ de vision perdues ne peuvent pas être restaurées.
Plus le traitement aura lieu tôt, souvent grâce à un dépistage systématique, plus les chances de préserver l'acuité visuelle sont grandes. Si le traitement a lieu alors que la rétinopathie diabétique est bien avancée, il permettra de stopper l'évolution de la maladie mais sans recouvrer la qualité de vision perdue.
Dans quelques cas, un traitement chirurgical sera nécessaire
. Par exemple en situation d'hémorragie dans la cavité vitréenne où une vitrectomie peut être réalisée, ce qui consiste à retirer le vitré. »
https://www.guide-vue.fr/la-sante-de-vos-yeux/pathologies-adultes/traitement-de-la-retinopathie-diabetique

Les avancées de la recherche :
https://www.guide-vue.fr/news-detail/recherche-retinopathie-diabetique

Concernant le glaucome, voici les informations du Dr Jacques Laloum, chirurgien ophtalmologiste, spécialiste du glaucome (Paris) :
« Le traitement
Il est toujours médical dans un premier temps (collyres).
La trabéculoplastie peut être proposée en deuxième intention.
Enfin, si la baisse pressionnelle obtenue est insuffisante et/ou en cas d'aggravation confirmée, la menace visuelle peut imposer le recours à la chirurgie. »
http://www.glaucomes.fr/types-de-glaucomes/glaucomes-a-angle-ouvert/glaucome-chronique-a-angle-ouvert/

Enfin, la Société Française du Glaucome (Comité de Lutte contre le Glaucome), association créée par Raymond ETIENNE et un groupe d’ophtalmologistes français pour lutter efficacement contre le glaucome, vous donne l’état de la recherche :
« Les traitements
Ils sont toujours centrés sur la diminution de la pression oculaire et de nouveaux médicaments sont toujours à l’étude, ainsi que de nouveaux traitements physiques (Ultrasons focalisés de haute intensité, laser CO2,…).
Une autre voie de recherche s’est dessinée ces dernières années. Elle a pour ambition de préserver directement les fibres du nerf optique d’une destruction trop précoce; le terme global employé est celui de neuroprotection. Les médicaments seront disponibles d’ici quelques années.
[…]
Les greffes du nerf optique

Les greffes de nerf se pratiquent depuis longtemps avec succès pour les nerfs périphériques. Hélas, pour le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) sans que l’on sache bien pourquoi ces greffes ne marchent pas.
http://www.leglaucome.fr/sinformer/la-recherche/
Pour en savoir plus sur les traitements :
http://www.leglaucome.fr/traiter/

Nous espérons que ces informations vous seront utiles, à vous et à votre mère, et espérons que la meilleure prise en charge thérapeutique soit proposée à votre mère. Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions