Questions-santé 2017 - décembre

Atrophie frontale chez un enfant

Question

Bonjour, On vient de découvrir que mon fils âgé de 7 ans avait une atrophie frontale après un scanner et un IRM. Il a passé un ECG également mais n'a rien donné. Ma question: qu'est-ce que c'est exactement et qu'est-ce que je dois faire car le corps médical ne m'a absolument rien dit ... Merci.


Réponse

Bonjour,

Les résultats d’examen d’IRM et de scanner indiquent une atrophie frontale chez votre fils de 7 ans. Vous souhaitez en savoir plus car les médecins ne vous ont rien expliqué.

Voici tout d’abord la définition des deux termes :

- atrophie
« Diminution du volume et de la taille d’une partie ou de la totalité d’un organe ou d’un tissu. […] »
http://dictionnaire.academie-medecine.fr/?q=atrophie%20&page=1
Extrait du Dictionnaire de l’Académie de médecine

- lobe frontal
[…] En plus du raisonnement et de la planification, les lobes frontaux modulent nos émotions et sont impliqués dans ce qui fait notre personnalité. Les mouvements volontaires du corps sont également initiés dans les lobes frontaux, mais dans leur partie plus postérieure. Enfin une petite région du lobe frontal gauche est très importante puisqu’elle permet de transformer nos pensées en mots. »
Vous pouvez passer la flèche de votre souris sur le schéma du cerveau pour visualiser cette zone.
http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_01/d_01_cr/d_01_cr_ana/d_01_cr_ana.html
Extrait du site canadien Le cerveau à tous les niveaux

Il semble donc que l’expression « atrophie frontale » corresponde à une modification physiologique qui peut avoir des conséquences diverses, et non à une pathologie précise.

Un cours de la Faculté de médecine Pierre et Marie Curie ajoute les précisions suivantes :
« 4.2.3.1 Le syndrome frontal
Le lobe frontal est le lobe le plus volumineux du cerveau (environ 1/3 du manteau cortical). Il comporte le cortex moteur primaire et de nombreuses zones associatives efférentes (cortex prémoteur et aire de Broca) et afférentes (le lobe frontal reçoit des afférences de pratiquement toutes les autres structures corticales et sous-corticales). Traditionnellement on exclut des syndromes frontaux les troubles consécutifs à des lésions des aires motrices ou de Broca. Les nombreuses connexions du lobe frontal expliquent son rôle dans l’intégration des données sensorielles pertinentes, la coordination de différentes activités instrumentales spécifiques (motrices, langage, mémoire, activités visuospatiales, etc.) et dans ce que l’on appelle les fonctions cognitives exécutives (les capacités de planification, d’anticipation et de surveillance). Les lésions frontales se traduisent donc par un certain degré de désorganisation des activités instrumentales spécifiques, mais surtout par les conséquences éventuelles de l’altération des fonctions exécutives sur les comportements élaborés.
[…] »
http://www.chups.jussieu.fr/polys/neuro/semioneuro/POLY.Chp.4.2.3.html

Peut-être pourriez-vous, pour des informations plus précises, consulter un neuropédiatre qui,  après un examen clinique de votre fils et la lecture des différents compte-rendus médicaux, pourra vous donner des explications adaptées.
Dans votre région, le CHU de Toulouse dispose d’un service Pédiatrie - Neurologie et infectiologie
http://www.chu-toulouse.fr/-pediatrie-neurologie-et-infectiologie-

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour vous apporter de l’information si un diagnostic est posé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions