Questions-santé 2019 - août

La paralysie a frigore

Question

Lorsque la bouche vire du côté droit, quel est le côté atteint exactement?


Réponse

Bonjour,

Votre fils est atteint d’une paralysie faciale a frigore et vous vous <s>vous</s> posez des questions concernant les exercices qui lui ont été prescrits dans le cadre de sa rééducation.

Tout d’abord, à titre d’information générale, nous vous proposons de parcourir un dossier consacré à la Paralysie faciale sur le site de l’Assurance maladie, Ameli.fr.

Paralysie faciale : définition et causes
La paralysie faciale périphérique est la perte partielle ou totale du fonctionnement de certains muscles du visage. Elle est due à une lésion du nerf facial. Dans près de trois quarts des cas, elle n’a pas de cause identifiée.
Qu’est-ce qu’une paralysie faciale ?
La paralysie faciale est la perte du fonctionnement de certains muscles du visage concernant dans la grande majorité des cas une moitié du visage (hémi-face). Elle est due à une lésion du nerf facial.
[…]
Il existe un nerf facial pour la moitié gauche du visage et un autre pour la moitié droite. C’est pourquoi les troubles dus à la paralysie faciale apparaissent d’un côté ou de l’autre, séparant le visage selon un axe vertical.
On parle de paralysie faciale périphérique quand le nerf est atteint dans son trajet extérieur au cerveau.
[…]

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/paralysie-faciale-peripherique/definition-causes

Dans le paragraphe intitulé Les symptômes, le diagnostic et l'évolution de la paralysie faciale, un schéma permet de visualiser un « Visage présentant une paralysie faciale » suivi des précisions suivantes concernant les muscles de la mimique :

Lorsque la paralysie faciale est installée, le visage est asymétrique et peu expressif.
Du côté atteint, les symptômes les plus évidents sont les suivants :
- le front : les rides sont effacées. La personne ne peut pas plisser le front ;
- l’œil :
    - le sourcil est abaissé, la personne ne peut pas le froncer ou le relever,
    - l’œil est ouvert car la fente des paupières est élargie. La paupière inférieure semble pendre. Elle est parfois retournée
      chez la personne âgée. L’œil ne peut pas se fermer, ce qui induit un risque de lésions de la cornée (infection et ulcère
      de la cornée ),
    - le clignement de l’œil est difficile, voire impossible,
    - l’œil est larmoyant ;
- la bouche est déformée. Elle semble attirée vers le côté sain ou indemne du visage lors des mouvements. La personne ne peut ni siffler, ni gonfler les joues. Elle éprouve des difficultés à boire, manger et parler ;
- la joue est creusée et la commissure des lèvres tombante ;
- le sillon entre le nez et la lèvre supérieure est effacé.
[…]
Comment évolue une paralysie faciale périphérique ?
La paralysie faciale idiopathique ou a frigore

Dans la majorité des cas, une paralysie faciale idiopathique (c’est-à-dire sans cause identifiée) évolue favorablement, surtout si elle est incomplète :
- la récupération débute en 8 à 15 jours ;
- la guérison survient en moins de 2 mois.
[…]

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/paralysie-faciale-peripherique/symptomes-diagnostic-evolution

Concernant le traitement d'une paralysie faciale périphérique :

Le traitement de la paralysie faciale périphérique a pour but d’atténuer les symptômes, d’accélérer la récupération et de prévenir les complications. Il cible également la cause lorsqu’elle est connue. Enfin, il peut être entrepris pour soigner les séquelles persistantes.
Paralysie faciale : le choix du traitement
L’apparition de symptômes de paralysie faciale doit conduire le patient à consulter son médecin traitant.
Après le bilan médical réalisé en collaboration avec d’autres professionnels de santé (ORL, neurologue, ophtalmologiste, masseur kinésithérapeute, orthophoniste), un traitement spécifique est mis en place. Il est adapté au type de paralysie faciale et à son évolution.
Le traitement de la paralysie faciale ou a frigore
Dans le cas d’une paralysie faciale (sans cause identifiée), le traitement initial est essentiellement médical :
- la prise de corticoïdes à forte dose dès les premiers jours (débutés avant 72 heures) paraît accélérer la récupération ;
- les complications oculaires (risque de kératite) doivent être prévenues. Pour cela, le médecin prescrit le port d’un pansement occlusif sur les yeux, pendant la nuit. Le jour, des instillations de collyre ou de pommade antiseptique sont indispensables ;
- un traitement antiviral semble utile dans certains cas de paralysies sévères. Elles pourraient s’expliquer par la réactivation d’un virus du groupe herpès.
Le kinésithérapeute intervient parfois pour rééduquer le visage. Des massages et la pratique régulière de mouvements de la face permettent de maintenir le tonus musculaire.

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/paralysie-faciale-peripherique/traitement

Afin de mieux comprendre cette pathologie et les options de rééducation envisageables, l'équipe du service d'ORL du Professeur Georges LAMAS de la Pitié Salpêtrière propose une série de vidéos sur la paralysie faciale périphérique.
Nous vous invitons à visionner certains épisodes à toutes fins utiles.
https://www.youtube.com/playlist?list=PLyXe-LUBFMzwqleo8WQXP7EgPkjgZ1Tob

Il se peut que les exercices proposés ne conviennent pas forcément au cas de votre fils et nous vous invitons à revoir le prescripteur de ces exercices afin qu’il vous les réexplique plus clairement.

Nous espérons que ces informations vous permettront d’enrichir le dialogue avec le professionnel de santé qui suit votre fils et restons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions