Questions-santé 2019 - août

Traitement névrite vestibulaire

Question

Bonjour, Je suis atteint d'une névrite vestibulaire depuis 11 mois. Malgré une hospitalisation, traitement corticoïdes, kiné vestibulaire, j'en suis toujours avec des vertiges d'instabilité permanents, dès que je bouge. Pouvez-vous me dire si la recherche actuelle peut fournir de nouveaux traitements efficaces dans ce genre de situation et où s'adresser. Merci.


Réponse

Bonjour,

Atteint d’une névrite vestibulaire, vous souhaitez connaître l’état de la recherche.

Tout d’abord, sur le site d'information sur les vertiges et troubles de l'équilibre, voici les explications du Dr. Catherine Vidal, spécialiste en otoneurologie (Paris) :

La névrite vestibulaire est une cause fréquente de vertige périphérique. Elle est un bon exemple de suppression unilatérale et brutale des informations vestibulaires impliquées dans le maintien de l’équilibre et la stabilisation du regard.

https://www.lesvertiges.com/traitements/nevrite-vestibulaire.html

Concernant la recherche, sur le site de l’Observatoire de la santé visuelle et auditive, un nouveau médicament est en phase d’essai (26/10/2017) pour la névrite vestibulaire :

La SENS-111, une nouvelle molécule développée par la société montpelliéraine de biotechnologie Sensorion, pourrait être utile pour soulager les symptômes de la crise vertigineuse. Après le succès de la phase 1b menée sur des volontaires sains, 207 patients souffrant de névrite vestibulaire ont été inclus pour cette nouvelle phase qui se déroule dans différents centres aux Etats-Unis, en Europe et en Corée du Sud. Les participants à l’essai reçoivent soit le SENS-111 soit une molécule placebo pendant quatre jours, la durée habituelle de la phase aiguë de la crise vertigineuse.
La névrite vestibulaire, appelée aussi vestibulopathie unilatérale aiguë, est une maladie rare qui toucherait 3,5 à 15,5 personnes pour 100 000. Il s’agit d’une dysfonction brutale et prolongée du système vestibulaire périphérique. Elle a pour symptômes la survenue en quelques minutes d’un violent vertige rotatoire avec nausées et vomissements. La névrite vestibulaire est un modèle idéal pour les atteintes vestibulaires. Autrement dit, si l’essai montre un bénéfice du SENS-111 pour ces patients, il y a fort à parier que la molécule soit également efficace pour soulager les vertiges en général.
SENS-111 est un antagoniste des récepteurs H4 à l’histamine. En se fixant sur les récepteurs présents sur la membrane du neurone vestibulaire, il bloque son activité. À l’instar du Valium, SENS-111 est une molécule vestibuloplégique. Son principe est de diminuer l’activité vestibulaire du côté sain afin de réduire le déséquilibre entre les deux vestibules et ce faisant l’intensité des symptômes.
« Cela reste un traitement symptomatique mais qui présenterait cependant un intérêt pour les patients très mal pendant la phase aiguë du vertige » explique le Docteur Michel Kossowski, ORL au Centre Falguière à Paris, spécialisé dans l’exploration des vertiges et des troubles de l’équilibre de l’adulte. « D’autant plus qu’à la différence des traitements actuels, notamment le Valium, qui est efficace mais qui endort, il ne présenterait pas d’effet sédatif » poursuit-il.

http://www.observatoire-groupeoptic2000.fr/prospectives/veille-innovations-et-sante/vertiges-un-nouveau-medicament-a-lessai/

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions