Questions-santé 2019 - septembre

GEU et hystéroscopie

Question

Après le traitement conservateur de la GEU le chirurgien a autorisé une grossesse sans délai ? Et de faire une hystéroscopie ? C'est quoi l’intérêt de l’hystéroscopie ? Doit attendre pour une prochaine grossesse ? Merci


Réponse

Bonjour,

Dans le cas d’un traitement conservateur après une grossesse extra-utérine (GEU) et où l’obstétricien a autorisé une nouvelle grossesse, vous nous demandez s’il faut observer un délai. Par ailleurs, il a prescrit une hystéroscopie et vous vous demandez à quelle fin.

Concernant vos 2 questions, nous vous renvoyons sur le site du Dr Benchimol, gynécologue-obstétricien, qui vous explique d’une part, en quoi consiste l’hystéroscopie et d’autre part, quel délai respecter avant une nouvelle grossesse :

Qu'est-ce qu'une hystéroscopie ?
Il s’agit d’un examen visuel de la cavité utérine, à l’aide d’une mini caméra, appelée hystéroscope. Cet examen est effectué le plus souvent lors d’une consultation gynécologique.
Son but est d’explorer la cavité utérine pour rechercher une anomalie. L’hystéroscopie permet d’explorer le canal endocervical et son trajet, la cavité utérine et les orifices internes des trompes (ostiums tubaires). Lorsque l’on suspecte une lésion, l'hystéroscopie permet au gynécologue d’effectuer une biopsie d'endomètre orientée. L’hystéroscopie ne permet ni l’exploration des trompes utérines ni celle des ovaires.

https://www.docteur-benchimol.com/hysteroscopie-diagnostique.html

- Informations pratiques : Grossesse extra-utérineContraception orale pendant 2 à 3 mois après la négativation des β-HCG plasmatiques pour les femmes qui désirent une autre grossesse.
- Certains gynécologues préconisent une hystérosalpingographie de contrôle 2 à 3 mois après la négativation des β-HCG plasmatiques en cas de traitement conservateur et d'un désir de grossesse, afin d'évaluer l'état des trompes utérines.
- Les rapports sexuels sont déconseillés pendant la période de surveillance car ils risquent de provoquer la rupture de la GEU.
- Dans tous les cas, n’hésitez pas à appeler votre médecin si vous suspectez la survenue d’une complication (douleur anormale, saignement anormal, malaise, vomissements…).

https://www.docteur-benchimol.com/gynecologie/60-traitement-de-la-grossesse-extra-uterine.html

Enfin, pour avoir des informations complètes sur la prise en charge d’une GEU, nous vous proposons la lecture de l’article Prise en charge diagnostique et thérapeutique des grossesses extra-utérines rédigé par A. Gervaise, H. Fernandez (Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Bicêtre) dans le Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction (Vol. 39, numéro 3S pages F17-F24 (mai 2010)) sur le site EMConsulte des éditions Elsevier-Masson :
https://www.em-consulte.com/article/250682/article/prise-en-charge-diagnostique-et-therapeutique-des-

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et vous rappelons que seul le médecin qui a suivi la GEU est en mesure d’expliquer la conduite à tenir pour mener à terme une nouvelle grossesse.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions