Questions-santé 2019 - septembre

Troubles de l'attention, hyperactivité et facteurs environnementaux

Question

Bonjour, Le collectif www.outilsdusoin.fr travaille à l'écriture d'un cordel sur les enfants qui présentent des troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité. Pourriez-vous nous fournir une bibliographie très synthétique sur les facteurs de risque liés à l'environnement en privilégiant les références dont les contenus sont accessibles (en terme de lecture directe et en terme de niveau de compréhension) ? D'avance merci à l'équipe de la Cité de la santé !


Réponse

Bonjour,

Vous recherchez des documents sur des liens éventuels entre les troubles de l’attention et des facteurs environnementaux comme les produits neurotoxiques (glyphosate, aluminium des vaccins ...) et l’alimentation (sucres, gluten, sodas…).

Nous vous proposons tout d’abord trois articles sur la thématique TDAH et environnement :

- revue Empan (2018/3, n° 111, pages 100 à 105) : Environnement neurotoxique, une pandémie silencieuse ? / Catherine John

 […] L’impact des neurotoxiques nous oblige à les penser comme faisant partie intégrante de l’environnement pré et postnatal, donc à repenser cet environnement « suffisamment bon » non plus uniquement en termes de holding, handling, d’interactions, mais aussi en termes de nécessité de protection concrète contre cet environnement. La « préoccupation maternelle primaire » se verrait-elle donc doublée de la nécessité de protéger le nourrisson d’un environnement toxique invisible et troublée par cette même nécessité ?
L’objectif de cet article est de donner une synthèse lisible de l’état actuel de la recherche scientifique alors que tous les médecins pédopsychiatres sont submergés par l’afflux d’enfants souffrant de troubles neuro-développementaux qu’ils n’ont pas les moyens d’accompagner, ce qui laisse présager que nous sommes au seuil d’un problème de santé publique d’une importance majeure.
Parler de la vulnérabilité des bébés, c’est donc aussi l’aborder sous l’angle des expositions multiples et permanentes aux toxiques environnementaux, dont bon nombre interfèrent sur le développement précoce du système nerveux… […]

https://www.cairn.info/revue-empan-2018-3-page-100.htm?contenu=resume

Cette revue est consultable à la BPI :
http://catalogue.bpi.fr/tout/document?search_group=g1&filter=material_type%23Revue%2C%20journal&sort_value=relevance&search_type=keyword&search_input=empan&page=1&page_size=25&log_ctx=async_search&search_operator1=AND&search_input2=&search_type2=keyword&search_operator2=AND&search_input3=&search_type3=keyword&index=1

- revue Environmental Health Perspectives (revue scientifique publiée mensuellement en anglais par l'Institut national américain des sciences de la santé environnementale) :

Prenatal Exposure to Nonpersistent Endocrine Disruptors and Behavior in Boys at 3 and 5 Years / corrected by Claire Philippat, Dorothy Nakiwala, Antonia M. Calafat, Jérémie Botton, Maria De Agostini, Barbara Heude, Rémy Slama and the EDEN Mother–Child Study Group (15 September 2017)
Vous y trouverez notamment des chiffres sur l’impact de différentes substances sur différents troubles.

https://ehp.niehs.nih.gov/doi/suppl/10.1289/EHP1314

- Year book Santé environnement (Volume 14, numéro 6, Novembre-Décembre 2015)
Exposition aux pyréthrinoïdes et TDAH : analyse transversale dans une population d’enfants de 8 à 15 ans.
https://www.jle.com/fr/e-docs/exposition_aux_pyrethrinoides_et_tdah_analyse_transversale_dans_une_population_denfants_de_8_a_15_ans_307061/yb_breve.phtml

Nous vous proposons ensuite divers sites contenant des documents sur votre thématique :

- Santé publique France (établissement public administratif sous tutelle du ministre chargé de la Santé) :
Polluants du quotidien : données inédites chez les enfants et les adultes (Mis à jour le 3 septembre 2019) :

Bisphénols, phtalates, parabènes, éthers de glycol, retardateurs de flamme bromés et composés perfluorés... Pour la première fois, Santé publique France mesure la présence de ces polluants dans l’organisme des enfants et des adultes, auprès d’un large échantillon. Près de 70 biomarqueurs ont ainsi été étudiés. Cette étude permet également d’identifier comment ces personnes ont été exposées à ces substances. Les résultats publiés aujourd’hui montrent que ces polluants du quotidien sont présents dans l’organisme de tous les Français.

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/polluants-du-quotidien-donnees-inedites-chez-les-enfants-et-les-adultes

- Réseau environnement santé (association qui regroupe 30 associations nationales et locales, agréée au titre du Ministère de la Santé)

- Colloque : Les pathologies neurodéveloppementales et l’environnement (18 juin 2015)
Voir notamment la 2ème conférence introductive : « Bisphénol A et Troubles du comportement » / Ana Soto. (pp. 6-7)

Idée reçue n°1 : «L’hyperactivité est une invention du lobby pharmaceutique qui cherche à vendre du médicament»
[…]
Les résultats présentent les scores de comportement selon quatre dimensions (hyperactivité, agressivité, opposition, émotion) en relation avec l’exposition aux solvants (pas d’exposition, exposition occasionnelle, exposition régulière). Les scores «hyperactivité» et «agressivité» augmentent régulièrement en fonction du niveau d’exposition, mais aucun lien n’est observé pour les scores «opposition» et «émotion». Ces résultats suggèrent l’existence d’une association entre l’exposition maternelle et un score élevé d’hyperactivité à 2ans. Il convient cependant d’être prudent sur l’établissement d’une relation de cause à effet. […] p.10

http://www.reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2016/03/Actes-colloque-MND-2.pdf

- Plaquette : Perturbateurs endocriniens, comment agir pour demain ?

[…]
Les perfluorés (PFC), polluants omniprésents dans l’environnement, pouvant persister dans notre organisme durant des années, sont associés aux troubles de la reproduction, aux troubles comportementaux, à l’obésité, à la perte de défenses immunitaires.
[…]
Le bisphénol A (BPA) est associé à des tumeurs mammaires, au diabète de type II, à des troubles cardiovasculaires, de la reproduction et à des problèmes comportementaux.[…]

http://www.reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2018/05/plaquette-cdafal-RES-PE.pdf

    - Commentaire et infographies du RES sur l’analyse par SPF de l’étude ELFE

   - Infographie : Sources d'exposition et impacts des phtalates

http://www.reseau-environnement-sante.fr/analyses-scientifiques-2/

- Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) : 1 communiqué de presse :
    - Exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement des enfants (29 sept. 2017)

Une étude épidémiologique menée par l’Inserm [1] sur les familles de la cohorte EDEN (500 garçons nés entre 2003 et 2006 et leurs mères) montre que l’exposition pendant la grossesse à certains phénols et phtalates est associée à des troubles du comportement des garçons entre 3 et 5 ans. Les composés les plus préoccupants à cet égard sont le bisphénol A, le triclosan et le di-n-butyl phtalate, ou DBP. Les résultats viennent d’être publiés dans la revue Environmental Health Perspectives.

https://presse.inserm.fr/exposition-prenatale-aux-perturbateurs-endocriniens-et-troubles-du-comportement-des-enfants/29573/

Enfin sur un lien éventuel entre TDAH et alimentation non équilibrée, voici deux articles contradictoires :  

  - La précarité alimentaire est associée à des troubles ultérieurs du comportement chez les enfants (Inserrm,11 janv. 2013)

Lorsqu’un ménage rencontre des difficultés financières, le poste budgétaire consacré à l’alimentation est souvent restreint. Dans certaines situations, ces difficultés peuvent conduire à l’insécurité alimentaire, c’est-à-dire à un accès limité et irrégulier à une nourriture saine et équilibrée. En se basant sur le suivi de 2120 enfants, une équipe de chercheurs de l’Inserm dirigée par Maria Mechior (Unité Inserm 1018 « Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations) montre que dans les familles en situation d’insécurité alimentaire, les enfants ont un risque élevé d’avoir des troubles durables du comportement tels que l’hyperactivité et l’inattention.

https://presse.inserm.fr/la-precarite-alimentaire-est-associee-a-des-troubles-ulterieurs-du-comportement-chez-les-enfants/6126/

  - Les origines génétiques du syndrome d’hyperactivité / Jean-Yves Nau.
Revue médicale suisse (2010, volume 6. - pp.1932-1933)

[…] Pendant de nombreuses années, la maladie a été attribuée à une mauvaise éducation ou une alimentation riche en sucre, et ce en dépit d’un certain nombre de facteurs suggérant l’existence de facteurs génétiques. […]

https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-266/Les-origines-genetiques-du-syndrome-d-hyperactivite

Enfin vous connaissez sans doute l’Association HyperSupers - TDAH France qui pourra certainement vous aider dans vos recherches.
https://www.tdah-france.fr/

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions