Questions-santé 2019 - octobre

Bursite du tendon d'Achille

Question

Bonjour, depuis 7 ans déjà je souffre d'une bursite au tendon d'Achille. Au début, c'était une tendinite, j'ai cessé de courir immédiatement après les premières douleurs. Il m'est arrivé de courir sans que les douleurs apparaissent, la bursite étant présente mais non douloureuse. Les os de mon pied bougent régulièrement et mettent mon tendon en tension. J'ai fait des massages en kinésithérapie mais elle est toujours présente. En ce moment, elle est enflammée et je dois marcher avec des talons (ce qui est dans mes habitudes) mais j'aimerais la faire disparaître afin de pouvoir me chausser. J'ai passé l'été avec des chaussures ouvertes mais rien n'a changé. Ma bursite est dure et volumineuse, comment puis-je l'éliminer ? Merci de votre réponse.


Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une bursite au tendon d’Achille qui ne s’améliore pas malgré un traitement kinésithérapique et le port de chaussures adaptées.

Nous vous proposons de lire les informations suivantes concernant les traitements envisageables :

- E-santé (site ayant  pour vocation de fournir des informations complémentaires à la consultation médicale et dont les articles sont écrits par des journalistes et des médecins) :

Mouvements répétitifs
Dans un premier temps, le médecin prescrit des anti-inflammatoires à forte dose.
Si le résultat n'est pas satisfaisant, il peut faire des injections de cortisone autour du tendon ou directement dans la bourse, ce qui, en général, soulage beaucoup.
Toutefois, si le problème persiste, la kinésithérapie peut être envisagée : ultrasons, laser et courants électriques donnent habituellement de bons résultats.
La rééducation est ensuite souvent nécessaire, parce que la douleur chronique peut provoquer des raideurs articulaires.
Dans environ 5 % des cas, le médecin peut suggérer une intervention chirurgicale. Le chirurgien enlève la bourse douloureuse ou, dans le cas de l'épaule, effectue une acromioplastie ; cette opération consiste à prélever une partie de l'acromion (un os de l'épaule) pour laisser davantage de place aux tendons et réduire ainsi les symptômes.
Ces interventions mineures permettent de reprendre rapidement les activités quotidiennes. La plupart du temps, le problème sera réglé définitivement.
[…]http://www.e-sante.fr/bursites-tendinites/traitement/symptome-maladie/1494

https://www.e-sante.fr/bursites-tendinites/symptome-maladie/1494?page=2

- Manuel MSD (site des éditions Merck qui propose des informations médicales pour le grand public) :

Traitement
-
Pour ces deux pathologies, des compresses chaudes ou froides, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des injections d’un mélange de corticoïdes et d’anesthésiant
- Pour la bursite postérieure du tendon d’Achille, modification des chaussures et, parfois, intervention chirurgicale.
Pour ces deux pathologies, des compresses chaudes ou froides, des AINS, et des injections d’un mélange de corticoïdes et d’anesthésiant dans la bourse séreuse enflammée peuvent temporairement soulager la douleur et l’inflammation. Le médecin veille à ne pas injecter le mélange dans le tendon. Après ce traitement, la personne doit rester au repos.
Pour les bursites postérieures du tendon d’Achille, le traitement vise à réduire l’inflammation et à adapter la position du pied dans la chaussure afin de soulager la pression sur le talon et le mouvement du talon. L’insertion de talonnettes en mousse de latex ou en feutre dans la chaussure supprime la pression en rehaussant le talon. Il peut être utile de mettre en place un coussinet de protection en gel sur la bourse séreuse douloureuse ou une protection autour de la bourse enflammée et d’élargir l’arrière de la chaussure. Une chaussure sans attache postérieure peut être portée jusqu’à ce que l’inflammation diminue. Une chaussure spéciale, comme une basket de running conçue pour stabiliser le talon au milieu de la semelle, des dispositifs insérés dans la chaussure (orthèses) ou les deux peuvent parfois aider à contrôler le mouvement anormal du pied et du talon à l’origine de l’irritation de la partie postérieure du talon. D’autres chaussures sont dotées d’un rembourrage réduisant l’irritation de la partie postérieure du talon et du tendon d’Achille.
En cas d’inefficacité de ces traitements, il est possible de retirer chirurgicalement une partie de l’os du talon (calcanéum).

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-osseux,-articulaires-et-musculaires/maladies-du-pied/bursite-du-tendon-d%E2%80%99achille

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous vous conseillons de prendre l’avis de votre médecin traitant qui vous renverra sans doute vers un spécialiste.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions