Questions-santé 2019 - octobre

Fracture de fatigue engrenée col femur

Question

Bonjour Je viens de me faire opérer d'une fracture de fatigue du col du fémur. On m'a posé une vis plaque avec 3 clous. Suis restée à l'hôpital 3 jours. Je suis ressortie sans douleurs du tout en marchant à l'aide de deux béquilles. Seulement au bout de 5 jours environ, je ressens des douleurs à l'appui assez importantes et je boîte sans béquille. Est-ce normal d'avoir ces douleurs, alors qu'à la sortie je n'avais absolument plus aucune douleur sauf si je mettais ma jambe écartée sur le côté ? Et pour dormir du côté de ma cicatrice. J'ai 60 ans. On m'a dit que je me remettrai vite. Vite c'est combien de temps selon vous. On ne m'a prescrit aucun kiné à mon grand étonnement, prétextant que j'étais jeune, et juste marcher, marcher et encore marcher. Merci d'avance de votre éclairage. J'avoue être inquiète.


Réponse

Bonjour,

Vous venez d’être opérée d’une fracture de fatigue au niveau du fémur avec pose de plaque, vis et clou [ostéosynthèse] et après 5 jours, vous ressentez à nouveau des douleurs à l’appui et boitez sans béquilles. Ces symptômes vous inquiètent et vous souhaitez avoir notre avis.

Nous vous remercions de votre confiance mais en tant que documentalistes, nous ne pouvons en aucun cas poser de diagnostic ni émettre d’avis médical. Seul le chirurgien qui vous a opérée et qui connait votre dossier médical sera le mieux à même d’apporter des réponses à vos questions et de vous proposer une prise en charge adaptée à votre situation.

A titre informatif, le site Figaro santé consacre un dossier aux fractures de hanche et évoque Les complications spécifiques liées à la fracture et à la chirurgie entreprise :

Pour les fractures cervicales vraies :
- après ostéosynthèse, l’apparition d’une boiterie ou d’une douleur à l’appui doit faire reconsulter le chirurgien. Ces symptômes, qui peuvent apparaître jusqu’à 4 ans après la fracture, peuvent évoquer des complications nécessitant pour certaines une réintervention avec pose de prothèse de hanche.
- Après la mise en place d’une prothèse, le risque le plus important est la luxation de la prothèse, c'est-à-dire qu’elle se déplace et n’assure plus l’articulation avec le bassin. Il peut également survenir un descellement de la prothèse, une nouvelle fracture sous la prothèse, une infection du site opératoire. La luxation de prothèse peut être prévenue par un apprentissage des mouvements à ne pas faire chez les porteurs de prothèse de hanche.
Pour les fractures per-trochantériennes :
- Le déplacement secondaire du matériel orthopédique c'est-à-dire que la fracture s’est de nouveau déplacée malgré la présence du matériel.
- L’apparition d’un cal vicieux au niveau de la fracture qui est douloureux.

 http://sante.lefigaro.fr/sante/traitement/fracture-femur/quelles-complications

En tout état de cause, les complications mentionnées ne s’appliquent pas forcément à votre cas et nous vous conseillons vivement de revoir le chirurgien qui vous a opérée pour une prise en charge permettant de vous soulager.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions