Questions-santé 2019 - octobre

Anaplasmose, ehrlichiose, fièvre pourprée des montagnes rocheuses

Question

Bonjour, j'aimerais connaitre le centre à Paris ou en France qui détecte en urgence Anaplasma phagocytophilum ? Pourrais-je avoir le centre de référence Ehrlichiose en France et en Île de France ? Enfin la structure qui serait capable de dépister Ehrlichia chaffeensis, E. ewingii et E. muris eauclairensis. Puis-je avoir les centres de référence ou laboratoires qui dépistent la bactérie rickettsia rickettsii responsable de la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, s'il vous plait. J'aimerais un centre où nous pouvons les détecter prise de sang ... Merci encore pour votre aide.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaître des centres de référence ou des services hospitaliers, à Paris et Ile-de-France, capables de dépister Anaplasma phagocytophilum et les Ehrlichioses ainsi que la bactérie Rickettsia rickettsii responsable de la Fièvre pourprée des montagnes rocheuses.

Un article du Manuel MSD des éditions Merck (spécialisées dans l’information médicale pour le grand public) propose un article intitulé « Ehrlichiose et anaplasmose », vous y trouverez notamment des informations sur le diagnostic :

L’ehrlichiose et l’anaplasmose sont des infections transmises par des tiques responsables de fièvre, de frissons, de douleurs musculaires, de maux de tête et d’une sensation générale de malaise.
Les bactéries du genre Ehrlichia et Anaplasma, comme les rickettsies, ne peuvent vivre qu’à l’intérieur des cellules d’un animal ou de l’homme (voir aussi Présentation des infections à rickettsies). Cependant, contrairement aux rickettsies, ces bactéries vivent dans les globules blancs (Ehrlichia dans les monocytes et Anaplasma dans les granulocytes).
L’ehrlichiose est plus fréquente dans les régions du sud-est et les régions centrales du sud des États-Unis. L’anaplasmose sévit dans les états du Nord-Est et du centre de la partie atlantique des États-Unis, dans le Nord du Middle West et sur la côte Ouest. L’anaplasmose survient également en Europe. Elles se développent surtout entre le printemps et la fin de l’automne, lorsque les tiques sont plus actives. L’infection se propage par piqûre de tiques.
L’ehrlichiose est transmise par la tique étoilée d’Amérique (Amblyomma americanum), et l’anaplasmose est transmise par la tique du cerf (Ixodes).
La maladie de Lyme et la babésiose sont également transmises par les tiques et sévissent dans les mêmes régions. Par conséquent, une personne mordue par une tique infectée par plusieurs organismes peut contracter plusieurs infections.
Comme les bactéries du genre Ehrlichia et Anaplasma infectent les globules blancs qui circulent dans le sang, ces bactéries peuvent être transmises par une transfusion sanguine ou une greffe d’organe. Quelques cas d’anaplasmose ont été décrits suite à une transfusion du sang d’une personne qui avait été récemment infectée ou qui avait été infectée auparavant mais qui était asymptomatique. […]
Diagnostic
-
Analyses de sang
Les tests sanguins réalisés par le médecin peuvent mettre en évidence un faible taux de globules blancs, de plaquettes (thrombopénie), une augmentation des enzymes hépatiques (foie) et des anomalies de la coagulation sanguine. Mais ce sont des résultats que l’on trouve dans bon nombre d’autres pathologies.
La recherche d’anticorps contre ces bactéries dans le sang peut être utile, mais ce type de tests ne peut généralement pas détecter les anticorps pendant plusieurs semaines après le début de la maladie. Il peut être plus utile de réaliser un test de PCR (réaction en chaîne par polymérase). Ce test amplifie la quantité d’ADN bactérien et de ce fait, facilite l’identification des bactéries.

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/infections/infections-%C3%A0-rickettsies-et-infections-apparent%C3%A9es/ehrlichiose-et-anaplasmose

Concernant Rickettsia rickettsii, nous vous proposons la lecture d’un article de l’association Lyme sans frontières et intitulé Rickettsiose, une co-infection méconnue. La rickettiose en France et aux Etats Unis.

Vous y trouverez notamment la stratégie diagnostique

Les rickettsies sont des bactéries intracellulaires strictes, leur culture est fastidieuse et n’est donc pas réalisée en routine.
Le diagnostic est fait par la sérologie qui sera positive à distance du début des symptômes. En cas de négativité, il est important de répéter la sérologie 3 semaines plus tard.
Il existe une PCR Rickettsia qui peut être réalisée sur biopsie cutanée.
Un autre moyen diagnostique est la PCR Rickettsia sur écouvillon de l’escarre d’inoculation qui est réalisée au CNR des Rickettsia. Borréliose de Lyme et autres maladies vectorielles à tiques (MVT) HAS / Service des bonnes pratiques professionnelles / Juin 2018 29 

https://www.associationlymesansfrontieres.com/rickettsiose-une-co-infection-meconnue-la-rickettiose-en-france-et-aux-etats-unis/

Comme on le voit à la lecture de ces articles, le diagnostic est établi en partie par des analyses de sang.

Vous pouvez donc vous adresser à des laboratoires de biologie médicale en ville, qui s’ils ne pratiquent pas ces examens, les transmettront à des laboratoires plus spécialisés ou vous orienteront vers eux. Votre proche devra évidemment avoir une ordonnance précisant les recherches biologiques à effectuer.

Concernant les services hospitaliers spécialisés, ces bactéries étant transmises par les tiques, tout comme la maladie de Lyme, nous vous invitons à consulter notre FAQ, Je cherche des informations sur la maladie de Lyme, dans laquelle nous vous proposons la liste des centres de références parisiens susceptibles de la dépister. Ils auront la compétence pour dépister les maladies infectieuses apparentées.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante une-question-en-sante questions-frequentes je-cherche-des-informations-sur-la-maladie-de-lyme>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-la-maladie-de-lyme/

Sachez enfin que le centre national de référence des Rickettsia, Coxiella et Bartonella se trouve à Marseille :
IHU – Méditerranée Infection
19-21 Boulevard Jean Moulin
13005 Marseille
https://www.mediterranee-infection.com/diagnostic/les-centres-nationaux-de-reference-cnr/cnr-rickettsioses/

Nous espérons que ces informations vous seront utiles pour trouver le service recherché et restons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions