Questions-santé 2019 - novembre

Lien leucémie gamma globuline

Question

Bonjour. Mon fils en 2016 (42ans) atteint d'une leucémie Philadelphie positive. Pouvez-vous me dire si cette leucémie pourrait être dûe à des injections de gamma globulines vers l'âge de 3 à 4 ans ? Je me pose beaucoup de questions ? Merci beaucoup.


Réponse

Bonjour,

Votre fils souffre d’une leucémie avec un chromosome de Philadelphie positif. Vous souhaitez savoir si cette maladie peut être en lien avec des injections de gammaglobulines qu’il a reçues lorsqu’il était enfant.

Le nom complet de la leucémie dont est atteint votre fils doit être « leucémie myéloïde chronique ».

La Société française d’hématologie propose une fiche à destination des patients sur cette pathologie. On peut y lire :

La leucémie myéloïde chronique fait partie des maladies du sang regroupées sous le nom de « syndromes myéloprolifératifs ». Elle se caractérise par une production excessive et persistante au sein de la moelle osseuse des globules blancs (ou leucocytes). Une partie de ces globules blancs sont anormaux ; ce sont des cellules immatures, c’est-à-dire dont le développement n’est pas terminé lorsqu’elles passent dans le sang.
La maladie est liée à l’apparition d’une anomalie liée à la fusion de deux chromosomes des cellules souches de la moelle osseuse, provoquant l’apparition d’un petit chromosome anormal, le chromosome Philadelphie (du nom de la ville des Etats-Unis où travaillaient les deux chercheurs qui l’ont découvert dans les années 60). Cette anomalie résulte de l’assemblage par erreur d’un gène du chromosome 9, dénommée ABL, avec un gène du chromosome 22, nommé BCR.
Cela produit le gène dit BCR-ABL qui est présent uniquement dans les cellules de la maladie. Ce gène produit anormalement une enzyme, la tyrosine kinase, elle-même responsable de la production accrue des globules blancs.
Le chromosome Philadelphie est une anomalie génétique acquise par les cellules souches anormales ; elle n’est donc pas héréditaire. Les causes de son apparition sont jusqu’à présent inconnues. Il a toutefois été constaté une fréquence plus importante de la LMC parmi les survivants des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki. Les radiations ionisantes ont donc été suspectées de pouvoir provoquer la maladie, mais cela n’a jamais été formellement démontré.
La leucémie myéloïde chronique est une maladie relativement rare, puisque l’on compte environ 600 nouveaux cas par an en France. Elle est un peu plus fréquente chez l’homme que chez la femme. Sa fréquence augmente avec l’âge. Au moment du diagnostic, l’âge médian des patients est de 53 ans.

http://sfh.hematologie.net/hematolo/UserFiles/File/Leucemie_myeloide_chronique2.pdf

L’Association de patients et de proches de patients, Leucémie myéloïde chronique France, donne les mêmes explications sur le développement de cette maladie ainsi que sur ses causes :

La leucémie myéloïde chronique est due à l’apparition d’une anomalie chromosomique des cellules souches de la moelle : le chromosome de Philadelphie (du nom de la ville des États-Unis où les chercheurs P.C. NOWELL et et D.A. HUNGERFORD l’ont découverte dans les années 60 - Cf. Historique de la LMC). Cette anomalie résulte de la translocation réciproque (échange) entre les chromosomes 9 et 22. Cet échange met en contact deux gènes normalement bien distincts : le gène bcr et le gène abl, qui vont former un gène anormal dit « de fusion » bcr-abl.
C’est la survenue de cette anomalie chromosomique qui provoque la LMC. On connaît mal les causes de l’apparition du chromosome Philadelphie.
C’est une anomalie génétique acquise, elle n’est donc pas héréditaire.

https://www.lmc-france.fr/la-lmc/qu-est-ce-que-la-lmc/

Lors de nos recherches documentaires, nous n’avons pas trouvé d’information indiquant un lien entre cette leucémie et l’injection de gammaglobulines.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions