Questions-santé 2019 - novembre

Pacemaker

Question

Bonjour, je voulais savoir les risques encourus si je me prenais un coup d'électricité alors que je suis porteur de pacemaker ?


Réponse

Bonjour,

Vous êtes porteur d’un stimulateur cardiaque ou Pace-Maker et vous vous voulez connaître les risques encourus et en particulier les risques d’électrocution.

A titre d’information générale, voici ce qu’indique le site de l’Assurance maladie, Ameli.fr, dans un dossier intitulé Suivi médical et vie quotidienne avec un trouble du rythme cardiaque. Le paragraphe Prendre des précautions lorsqu’on est porteur d'un pace-maker ou d'un défibrillateur cardiaque  précise :

Après la pose d'un stimulateur (pace-maker) ou d'un défibrillateur cardiaque :
- surveillez la cicatrisation et tant que la cicatrice n'est pas parfaite, ne portez pas de lourdes charges et évitez les mouvements brusques de l'épaule ;
- reprenez vos activités de loisirs après accord du médecin et selon ses conseils.
Quelles précautions dans la vie de tous les jours lorsqu'on est porteur d'un stimulateur cardiaque (pace-maker) ou d'un défibrillateur cardiaque ?
- portez toujours la carte indiquant que vous êtes porteur(se) d'un pace-maker ou d'un défibrillateur cardiaque ;
- contrôlez régulièrement votre pouls et tension artérielle par automesure ;
- évitez de passer à proximité des détecteurs magnétiques des aéroports et passez rapidement les portiques antivols des magasins ;
- demandez à être fouillé à la main dans les aéroports et si un bâton magnétique de détection est utilisé, il doit être passé rapidement et être maintenu à distance du stimulateur ;
- maintenez votre téléphone cellulaire à 15 cm de votre stimulateur et utilisez un kit piéton pour votre téléphone portable ;
- à la maison, les appareils électroménagers peuvent être utilisés sans problème, sauf les plaques à induction ;
- les examens par IRM qui utilisent des ondes électromagnétiques sont totalement contre-indiqués.[…]

 https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/trouble-rythme-cardiaque/suivi-medical-vie-quotidienne#text_72591

En complément, la fiche d’information publiée sur le site de La Fédération Française de Cardiologie intitulée Stimulateur cardiaque ou pacemaker (PM) précise des précautions à prendre :

[…]
- Portiques anti vol de magasin : passez normalement dans le portique, il est simplement déconseillé de s’arrêter au milieu du système de sécurité.
- Portiques des aéroports : montrez au personnel votre carte de porteur de pacemaker. Ne passez pas dans le portique.
- Soudure à l’arc interdite. Les plaques à induction sont à éviter. En cas d’utilisation, une distance boîtier plaque d’au moins 50 cm doit être respectée. Aucune contre-indication avec un four à micro-onde.
- Eviter les appareils électriques en mauvais état de marche.
- Examens médicaux : penser à signaler que vous êtes porteur d’un stimulateur à tout personnel de santé que vous consultez, notamment chirurgien, anesthésiste, radiologue, dentiste, kinésithérapeute.
- IRM : certains pacemakers récents sont « IRM compatibles ». En cas de nécessité d’une IRM, votre médecin prendra contact avec votre centre de suivi afin de vérifier la faisabilité de l’IRM et les modalités de sa réalisation.
- Et mon téléphone portable ? l’utilisation est possible, de préférence à l’oreille opposée. Éviter de le porter dans une poche à côté du stimulateur.
- Et ma voiture ? Le port de la ceinture de sécurité reste obligatoire. Un délai d'un mois est conseillé avant la reprise de la conduite (selon les recommandations européennes). […]

https://www.fedecardio.org/wp-content/uploads/2022/01/Brochure-Stimulateur.pdf

Concernant une éventuelle électrocution, voici les conséquences pour tout individu porteur ou non de pace-maker, listées par le site Figaro-santé :  Electrisation-électrocution 3. Quelles conséquences ?

Ce sont principalement des brûlures.
Les brûlures dues à la chaleur dégagée par l'éclair du court-circuit sont généralement superficielles. Elles touchent souvent le visage et les mains.
Les brûlures électriques (liées au passage de l’électricité dans le corps) sont plus graves. Elles se traduisent par des marques noirâtres de petites dimensions. Elles sont souvent indolores mais profondes (3° degré), les tissus étant partiellement détruits sur tout le trajet parcouru par le courant. Ces lésions s’aggravent rapidement.
La décharge se traduit parfois par une simple secousse ou une gêne respiratoire. Dans les cas plus graves, elle touche les systèmes nerveux (sidération neurologique), respiratoires (tétanisation des muscles respiratoires) ou circulatoire (perturbation de l’afflux sanguin vers le cœur). La victime perd connaissance, ou présente un arrêt cardiaque et ou respiratoire.
Des complications neurologiques transitoires peuvent se manifester sous forme de convulsions, de paralysie partielle, d’hémiplégie.
Il existe enfin un risque important de lésions secondaires, le passage du courant dans le corps provoquant de violentes contractions musculaires souvent à l’origine de plaies voire de fractures.

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/accident/electrisation-electrocution/quelles-consequences

Comme on peut le voir, une électrocution n’est pas sans conséquence y compris pour une personne ne portant pas de pacemaker. Nous vous conseillons donc d’interroger votre médecin, si porteur de pacemaker, vous êtes susceptible de recevoir des décharges électriques.   

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons bien entendu à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates



Retour à la liste des questions