Questions-santé 2019 - novembre

Rhisolyse

Question

Quels sont les neurochirurgiens qui pratiquent la thermo-coagulation ou rhisolyse sur Paris ? Merci


Réponse

Bonjour,

Vous recherchez les coordonnées de neurochirurgiens qui pratiquent la thermo-coagulation ou rhisolyse sur Paris.

Les sites internet des hôpitaux parisiens de l’Assistance publique ne donnent pas d’information sur les techniques utilisées par les médecins. Nous avons donc recherché des articles sur la rhizolyse et en avons déduit que les auteurs étaient susceptibles de pratiquer cette méthode.

Voici le résultat de nos recherches :

- Névralgie du trijumeau / D. Leclercq, J.-B. Thiebaut, F. Héran

Rhizolyse
La technique la plus fréquente est la thermocoagulation du ganglion de Gasser par voie transcutanée. Cette technique est efficace durant une dizaine d’années et peut être répétée deux à trois fois dans la vie du sujet. Au-delà, il existe un risque de douleurs de dénervation qui peuvent être également très invalidantes.

Journal de Radiologie diagnostique et interventionnelle (Volume 94, numéro 10, pages 1000-1008, octobre 2013)
https://www.em-consulte.com/article/845477/article/nevralgie-du-trijumeau
Hôpital Pitié-Salpêtrière : coordonnées du Dr Delphine Leclerc

https://www.aphp.fr/service/service-17-066

- Prise en charge de la lombalgie chronique / M. Marty

Rhisolyse
Elle consiste à réaliser une électrocoagulation des rameaux postérieurs en regard des AIP. Elle ne devrait être pratiquée qu'après un succès au moins transitoire d'infiltrations des AIP. Le niveau de preuve est très faible.

AKOS (Traité de Médecine), [7-0790], 2010
https://www.em-consulte.com/article/260684/prise-en-charge-de-la-lombalgie-chronique
Hôpital Henri-Mondor
 : coordonnées du Dr Marc Marty
https://www.aphp.fr/service/service-04-026

Rachis du sujet âgé / Clémence Palazzo, Jean-Pierre Lazareth, Marie-Line Pissonnier, William Martin, Robert-Yves Carlier, Catherine Marty-Poumara
Revue du Rhumatisme monographies (Volume 86, numéro 3, pages 233-241, juin 2019)
https://www.em-consulte.com/article/1295484/article/rachis-du-sujet-age
Hôpital Raymond Poincaré (Garches) : coordonnées du Dr Jean Pierre LAZARETH, M. William MARTIN
https://www.aphp.fr/service/service-32-068

- La chirurgie de la douleur / Alain Serrie

Cette technique allait, dès lors, se développer tant aux États-Unis que dans les pays européens, mais le pourcentage de succès allait diminuer progressivement et régulièrement et ce malgré les progrès techniques et des cibles beaucoup plus précises. À l’heure actuelle, le chiffre de 50 % de bons résultats à un an est communément admis par la plupart des équipes. Ceci nous permet de faire quelques commentaires :
• les meilleurs résultats s’observent chez les patients présentant un tableau clinique et radiologique indiscutable après avoir, bien évidemment, éliminé les autres causes possibles (en particulier discales) ;
• les patients ayant déjà eu des interventions rachidiennes (laminectomie, cure de hernie, arthrodèse) sont peu sensibles à la dénervation des facettes ;
• ce geste devrait être logiquement précédé du test de Mooney et Robertson [5] qui consiste, après repérage scopique, en une injection intra-articulaire d’un soluté hypertonique qui devrait reproduire la douleur habituelle du patient. De façon logique, cette infiltration devrait être réalisée au niveau des 2 ou 3 derniers étages lombaires et ce de façon bilatérale ;
• plus simplement, le test préalable peut se résumer à l’infiltration d’une petite quantité d’anesthésiques au niveau des sites prévus de thermocoagulation et l’adjonction de corticoïdes permet parfois d’obtenir des résultats durables ;
• enfin, on ne saurait trop souligner que la section ou thermocoagulation du nerf articulaire entraîne une lésion périphérique du nerf et la repousse de celui-ci entraîne automatiquement la réinnervation de l’articulaire avec de façon logique et possiblement inéluctable la réapparition des douleurs initiales.
C’est dire qu’à l’heure actuelle, la rhizolyse n’a que des indications très limitées, d’autant plus qu’elle est proposée dans le traitement de douleurs désespérément chroniques.

Douleurs. Sous presse. Epreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 12 novembre 2019 sur la base Em-premium accessible uniquement aux abonnés
Hôpital Lariboisière : coordonnées du Dr Alain Serrie :
http://hopital-lariboisiere.aphp.fr/plus-de-details-sur-les-services-de-soins/medecine-de-la-douleur-medecine-palliative-lariboisiere/

Concernant des établissements privés, nous en avons repéré plusieurs. Mais la liste n’est pas exhaustive.

- Clinique Ambroise Paré (Neuilly)
- Clinique Pierre Cherest (Neuilly)
https://www.ambroisepare.fr/les-specialites/neurologie-et-rhumatologie/rhumatologie/#1554975245454-0b18510a-98fa

- Clinique Turin
https://www.docteur-ericgozlan.fr/informations-aux-patients/thermo-coagulation-rhizolyses/

- Clinique Paris-Lilas
https://www.clinique-paris-lilas.com/upload/specialites/CHIR-ORTHOPEDIQUE-RACHIS.pdf

En fonction de la pathologie dont vous souffrez, nous vous suggérons de prendre contact avec l’un ou l’autre de ces services.

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Question-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions