Questions-santé 2020 - avril

L'IVG

Question

Bonjour svp suite à une IVG médicamenteuse que j'ai eue le 17 mars, puis j'ai commencé à saigner le 19 mars sans contrôle du gynéco, j'ai eu des rapports non protégés le 8 avril et j'ai pris ma pilule, j'étais sensée avoir mes règles aujourd'hui, mais rien, j'ai fait le test de pipi avec du sel et le résultat était positifs svp faut m'éclaircir


Réponse

Bonjour,

A la mi-mars, vous avez subi une IVG médicamenteuse suivie de saignements 2 jours après. Vous avez eu des rapports non protégés début avril et avez pris votre pilule seulement ensuite. Vos règles ne sont pas survenues à leur date habituelle et vous avez fait un test de grossesse « maison » qui s’est révélé positif. Vous voulez des explications.

Pour commencer, nous vous proposons de lire la réponse que nous avons élaborée au sujet des IVG :
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante questions-frequentes je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg/

Nous attirons votre attention sur le paragraphe suivant : Quand et comment reprendre ma contraception après une IVG

ATTENTION : La possibilité d’une nouvelle grossesse existe immédiatement après une IVG. Aussi est-il nécessaire d’utiliser un moyen contraceptif juste après l’intervention.
Les consultations médicales réalisées pour effectuer une IVG vous permettent de recevoir une information détaillée sur les méthodes contraceptives disponibles et d’échanger avec le médecin ou la sagefemme pour choisir la contraception qui vous convient. Une grossesse pouvant survenir rapidement, la méthode contraceptive choisie sera mise en place dès que possible après la réalisation de l’IVG. […]
Le choix d’une contraception
[…] Aucune méthode n’est contre-indiquée après une IVG, sauf le dispositif intra-utérin (DIU), en cas d'épisode infectieux lors de l'IVG. Par ailleurs, les moyens de contraception nécessitant des manipulations vaginales (anneau vaginal, cape cervicale, etc.) ne sont pas recommandées immédiatement après l’intervention, pendant le premier cycle suivant l’IVG.
La mise en place de la contraception
La contraception est mise en place dès la réalisation de l’IVG.
Un dispositif intra-utérin (au cuivre ou à la progestérone) peut être posé immédiatement après la réalisation de l’IVG instrumentale (sauf en cas d’épisode infectieux) ou lors de la visite de contrôle pour une IVG médicamenteuse.
Une contraception hormonale, œstroprogestative (pilule, patch transdermique) ou progestative (pilule, implant) peut être débutée :
- le jour même ou le lendemain
d’une IVG instrumentale ;
- le jour de la prise de misoprostol – prise du 2e médicament – pour une IVG médicamenteuse.
Les préservatifs masculins peuvent être utilisés dès la reprise des rapports sexuels. Ce sont les seuls contraceptifs qui protègent des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH-Sida. […]
Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2017. Chapitre « la contraception après une IVG », p.17-18.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2017.pdf

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante questions-frequentes je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg/

Vous avez eu un rapport non protégé et avez fait un test de grossesse « maison » sur le principe de la réaction du sel sur l’urine.

Au sujet de ce test, nous vous proposons de lire l’article du magazine Parents.fr qui vous met en garde sur la fiabilité de ce test :

Test de grossesse de grand-mère : faut-il s'y fier ?
Le Do it Yourself ou « fait maison » est décidément à la mode, même en matière de grossesse. Sur les forums, on ne compte plus le nombre de discussions au sujet des tests de grossesse de grand-mère, pour savoir très rapidement si l’on est enceinte sans dépenser un sou. Laisser son urine toute une nuit au réfrigérateur, mettre une aiguille dans son verre d’urine et regarder si elle rouille, regarder si le gros sel fond au contact des urines dans un verre, utiliser de la javel… Autant dire qu’il y a l’embarras du choix en termes de test de grossesse fait maison. Mais qu’en est-il de la fiabilité de ces tests de grossesse artisanaux ?
Aucun fondement scientifique à ce jour
A l’heure actuelle, si beaucoup de femmes les plébiscitent sur les forums, il est bon de rappeler qu’il n’existe aucune explication scientifique derrière ces tests de grossesse maison. Si l’hormone de grossesse (HCG pour hormone chorionique gonadotrope) est bien présente dans les urines de la femme enceinte, elle ne va pas forcément créer une réaction chimique avec une aiguille, du sel ou autre.
Beaucoup plus de faux négatifs et de faux positifs
Sur les forums, si beaucoup de femmes semblent satisfaites de ces tests, notamment parce qu’ils se sont avérés exacts chez elles, d’autres sont beaucoup plus dubitatives. Et pour cause : certaines ont eu l’idée de soumettre leur compagnon à ces tests de grand-mère, et le test les a déclarés « enceintes » ! A l’inverse, des femmes se sachant enceintes depuis plusieurs mois ont essayé ces astuces, et ne seraient pas enceintes si l’on en croit les résultats des tests. Autant dire qu’il y a mieux en termes de fiabilité de test de grossesse, surtout si l’on souhaite obtenir une réponse sûre et certaine. L’usage de ces méthodes farfelues risquerait de vous donner de faux espoirs, ou au contraire de vous décourager alors que vous êtes bel et bien enceinte.
Rien ne vaut les tests de grossesse vendus en pharmacie ou une prise de sang. 

https://www.parents.fr/envie-de-bebe/tomber-enceinte/test-de-grossesse/test-de-grossesse-maison-est-ce-fiable-13838

Concernant les tests de grossesse auxquels vous pouvez vous fier, voici un dossier complet de Santé publique France sur le site Fil santé jeunes :

Le retard de règles est souvent le signe d’une grossesse. Pour la confirmer, un test de grossesse est nécessaire. Le test urinaire peut vous donner une première indication, celle-ci étant généralement validée par une prise de sang permettant un diagnostic précis à 100%. C’est souvent un moment fort et parfois angoissant. Mais attention, les tests sont très fiables à condition d’être bien utilisés. Voici quelques conseils pour bien s’en servir…
Comment fonctionne un test de grossesse ?
Tous les tests fonctionnent de la même manière, en détectant l’hormone gonadotrophine chorionique (HCG ou béta-HCG), hormone sécrétée lorsque l’œuf se fixe dans la cavité utérine, environ huit jours après la fécondation. […] 

https://www.filsantejeunes.com/les-tests-de-grossesse-2-6014

Nous vous suggérons donc de contacter le professionnel de santé qui vous a fourni votre pilule contraceptive. Il pourra vous proposer un test de grossesse fiable et vous assurer un suivi si nécessaire.
Nous espérons que ces pistes vous seront utiles et nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé http://www.universcience.fr/fr/cite-de-la-sante/ (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions