Questions-santé 2020 - avril

Injection virus rage

Question

Pourquoi à l'époque, Pasteur quand il a essayé ses injections du virus de la rage, le médecin les faisait-il dans le thorax plutôt que dans le bras ou la cuisse ?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez comprendre pourquoi lors de la mise au point de la vaccination contre la rage, Louis Pasteur et les médecins de son équipe, réalisaient des injections dans le thorax et non dans le bras ou la cuisse. 

Lors de nos recherches, nous avons trouvé très peu d’informations susceptibles de répondre précisément à votre question. Nous vous proposons cependant de parcourir certaines ressources qui vous donneront quelques pistes.

Tout d’abord, nous vous proposons la lecture d’un article extrait du site de l’Institut Pasteur sur la découverte du vaccin contre la rage :

LA RAGE VAINCUE
Le matin du 6 juillet 1885, un garçon de neuf ans, Joseph Meister, venu d’Alsace et mordu quatorze fois par un chien enragé, donne l’occasion à Louis Pasteur de vaincre ses ultimes hésitations et de tester son traitement chez l’homme.
Louis Pasteur n’étant pas médecin, il confie au Dr Grancher le soin d’inoculer à l’enfant le traitement. En 10 jours, Joseph Meister reçoit au total treize injections de moelles rabiques de moins en moins atténuées. […]

https://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/notre-histoire/troisieme-epoque-1877-1887

Ensuite, dans un dossier de France Inter consacré au vaccin contre la rage, on peut lire au sujet du vaccin injecté au petit Joseph :  

Puis c'est sur la rage qu'il travaille. En isolant le virus, il fait des tests et l'injecte sur des lapins. Le virus est ensuite récupéré pour être injecté sur un autre lapin et ainsi de suite jusqu’à obtenir un virus atténué. C’est cette méthode qui sera également appliquée au petit Joseph. Le jeune garçon reçoit en tout vingt-et-une piqûres, sous la peau du ventre, d’un virus plus fort à chaque injection.

https://www.franceculture.fr/histoire/a-lorigine-du-vaccin-lhistoire-de-pasteur-et-du-petit-joseph

En complément, nous vous proposons également de parcourir la fiche maladie sur la rage de l’Institut Pasteur et attirons votre attention sur le paragraphe consacré au traitement :

Le traitement préventif de la rage suite à une exposition commence par un traitement non spécifique : nettoyage des plaies, antisepsie (une antibiothérapie et un contrôle de l’immunité antitétanique sont également recommandés suite à une morsure). La prophylaxie post-exposition en elle-même, comprend une vaccination, accompagnée d'une sérothérapie antirabique dans certains cas. Le traitement doit être effectué le plus rapidement possible après exposition, avant l’apparition des premiers symptômes qui signe une évolution inexorablement fatale. Cette prophylaxie consiste en 4 ou 5 injections intramusculaires de vaccin réparties sur un mois et elle est bien tolérée. Dans de plus en plus de pays (endémiques), la voie intradermale est considérée bioéquivalente.

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/rage

Il semble donc qu’aujourd’hui, les injections en intramusculaires ou par voie intradermale soient considérées comme équivalentes. Cependant, concernant la technique d’injection lors de la mise au point du vaccin contre la rage, nous ne sommes pas parvenus à identifier d’informations plus précises.

De plus, en raison du confinement, nous n’avons pas accès aux ouvrages papier de notre bibliothèque, dans lesquels nous aurions peut-être pu trouver des éléments de réponse.
C’est pourquoi, vous pourriez peut-être poser votre question au service en ligne de la Bibliothèque interuniversitaire de Santé (BIUS) de l’Université Paris Descartes ? Etant plus spécialisés et ayant accès à des bases de données plus pointues, ils pourront certainement vous apporter une information plus précise :
« Poser une question (Biuminfo) »
https://www.biusante.parisdescartes.fr/aide/biuminfo/index.php

Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé        <link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante><link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions