Questions-santé 2020 - mai

Problème de possible allergie

Question

J'ai un problème, j'ai changé de domicile et j'ai constamment le nez qui coule, mal au crâne, et les yeux gonflés. Je pense que c'est une allergie mais je ne sais pas à quoi. Ca me prend à chaque fois que je passe du temps dans la maison et je soupçonne un anti-moustique, est-ce possible?


Réponse

Bonjour,

Vous avez changé de domicile et depuis vous avez des maux de tête, les yeux gonflés et un écoulement nasal dès que vous passez du temps dans la maison. Vous soupçonnez une allergie à un anti-moustique et souhaitez avoir notre avis.

A titre d’information générale sur l’allergie, nous vous proposons de parcourir le site de l’Association Française pour la Prévention de l’Allergie (AFPRAL) et attirons votre attention sur le paragraphe consacré aux signes des allergies :

Quand penser à une allergie ?
Les formes d’allergies et les réactions sont variées ; on peut penser à une allergie quand :

  • le nez coule clair ou est bouché…

  • les yeux sont rouges et sont irrités

  • des plaques rouges, qui démangent, apparaissent sur le visage, les plis…

  • une toux survient la nuit ou à l’effort, quand les bronchites sont à répétition…

  • des troubles digestifs sont récurrents (régurgitations importantes, diarrhées, constipation…)

  • les symptômes (fatigue, toux, démangeaisons…) reviennent chaque année à la même époque ou régulièrement dans certaines circonstances

Il faut aussi savoir que les causes et les symptômes se conjuguent parfois de manière inattendue.
Ainsi, l’asthme peut être lié à une allergie alimentaire (lait, oeuf...) et l’eczéma, à une allergie aux acariens, moisissures...).

Les grands types d’allergies

  • alimentaires : lait de vache, œuf, arachide, moutarde, poisson, fruits à coque, kiwi… En savoir +

  • respiratoires : acariens, moisissures, pollens, chats, chiens, rongeurs et chevaux… En savoir +

  • de contact avec la peau : composants des cosmétiques, lessives, métaux… En savoir +

  • médicamenteuses : antibiotiques, produits anesthésiques … En savoir +

  • professionnelles : latex, farine, ciment, formol... En savoir +

https://allergies.afpral.fr/allergie/decouvrir-les-allergies/qu-est-ce-qu-une-allergie

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les mécanismes physiologiques qui régissent l’allergie, nous vous proposons la lecture d’un dossier très complet réalisé par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) :

 Allergies
Un dérèglement du système immunitaire de plus en plus fréquents
L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes. Si le nombre de personnes allergiques semble considérablement augmenté depuis plusieurs décennies, il existe aujourd’hui des solutions efficaces pour leur prise en charge, qu’il s’agisse de traitement médicamenteux ou de stratégie de désensibilisation.

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/allergies

Aucun de ces dossiers ne mentionnent l’allergie aux anti-moustiques.
Nous nous sommes ainsi intéressés aux recommandations données pour lutter contre les moustiques et aux éventuels effets secondaires des produits anti-moustiques. Nous avons identifié un article du site de l’Assurance Maladie qui détaille la marche à suivre dans la lutte anti-moustique. 
En voici un extrait :

[…] Utilisez, éventuellement, ces mesures d'appoint qui ne dispensent pas de la protection par insecticides sur les vêtements et moustiquaires ainsi que de la protection par répulsifs cutanés :

  • des insecticides en bombes ou en diffuseur électrique, des raquettes électriques à l'intérieur des habitations,

  • la climatisation qui réduit également les risques de piqûre,

  • des spirales anti-moustiques ou "serpentins fumigènes" à l’extérieur ou dans les vérandas. […]

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/piqure-moustique-maladies/prevention-commune

Vous ne précisez pas de quel type d’insecticide il s’agit mais nous supposons que vous faites référence à un diffuseur électrique. Ce procédé fait effectivement partie des mesures d’appoint observables dans la lutte contre les moustiques comme le montre cet article. Cependant, aucun effet indésirable n’est mentionné dans cet article.

Concernant les produits autorisés sur le marché, voici ce que nous apprend un article du site économie.gouv, le portail de l’Economie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics :

Produits anti-moustiques : choisir un produit sûr et efficace
[…]
Quelle sont les règles applicables ?
Le  règlement de l’UE n°528 /2012 prévoit que, pour pouvoir être commercialisés et utilisés, les produits biocides doivent être autorisés.
Pour cela, ils doivent remplir deux conditions cumulatives :

  • contenir des substances actives approuvées pour l’usage revendiqué : une évaluation est réalisée au niveau européen pour apprécier les risques pour l’homme, les animaux et l’environnement mais également pour examiner son action contre le ou les organismes nuisibles visés. A la suite de cette évaluation, la substance est approuvée ou non ;

  • ne pas présenter de risques pour la santé humaine, animale ou pour l’environnement et être efficace : une évaluation est réalisée au niveau national pour estimer les risques que le produit peut présenter en termes de santé humaine, animale et pour l’environnement mais également pour examiner son efficacité. A la suite de cette évaluation, le produit est autorisé ou non.

Les produits biocides qui bénéficient d’une autorisation sont considérés comme sûrs et efficaces.
À noter

À ce jour, toutes les substances actives n’ont pas encore été évaluées : c’est le cas pour la plupart des substances actives présentes dans les produits anti-moustiques.

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/produits-anti-moustiques-choisir-produit-sur-et-efficace

Sans savoir de quel produit il s’agit, nous ne sommes pas en mesure de vous donner plus d’informations sur les éventuels effets indésirables. De plus, seul un médecin, vous ayant examinée et connaissant vos antécédents médicaux sera en mesure de confirmer un diagnostic d’allergie. Nous vous recommandons donc de prendre l’avis d’un professionnel de santé.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec le médecin et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions