Questions-santé 2020 - mai

Demande d'information

Question

J'ai 31 ans, mon groupe sanguin est O rhésus négatif, je ne suis jamais tombée enceinte car je suis célibataire, donc j'aimerais avoir les précautions à prendre avant de tomber enceinte pour éviter la grossesse douloureuse.


Réponse

Bonjour,

Votre groupe sanguin est O négatif. Vous n’êtes jamais tombée enceinte mais envisagez à terme une grossesse. Vous souhaitez connaitre les précautions à prendre en amont pour que votre grossesse se déroule au mieux.

A titre d’information générale, nous vous proposons de lire les recommandations faites par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) sur la consultation préconceptionnelle :

La consultation préconceptionnelle

Avant de faire un bébé il est bon de faire un point santé  avec son médecin de famille.

La consultation avant la grossesse dite « préconceptionnelle » a pour but d’informer une femme qui souhaite avoir un enfant sur :

• Son état de santé actuel,
• Les complications possibles pour elle-même lors de la grossesse à venir,
• Les complications possibles pour l’enfant à naître,
• De proposer des mesures pour les éviter ou les minimiser.

Cette consultation est indispensable pour une femme qui a fait une complication obstétricale grave à sa précédente grossesse ou a eu un enfant atteint d’une pathologie sévère ou est décédé.

Elle est souhaitable pour toute femme qui souhaite être enceinte car c’est l’occasion pour le médecin de famille de faire un bilan de santé et de proposer quelques mesures d’hygiène très utiles au bon déroulement de la grossesse.
[…]

Si vous êtes en bonne santé
La consultation préconceptionnelle a pour but de :
• Rechercher des facteurs de risque généraux : âge, poids,  addiction ;
• Repérer les risques particuliers de certaines populations : drépanocytose, thalassémie ;
• Evaluer le risque génétique et malformatif. […]

http://www.cngof.fr/grossesse/197-la-consultation-preconceptionnelle-2

Vous nous précisez être de rhésus négatif. Voici les informations données à ce sujet sur le site de l’Assurance Maladie Française :

L'incompatibilité rhésus et la grossesse
Quelles femmes enceintes sont-elles concernées par l'incompatibilité rhésus ?


Le groupe sanguin de la future maman est déterminé dès le début de grossesse, s'il n'est pas déjà connu.
Le groupe sanguin comporte le système A, B et O (présence ou non des antigènes A et B à la surface des globules rouges) et le système rhésus.

La mère est de groupe sanguin rhésus positif lorsqu'elle possède sur ses globules rouges l'antigène Rh et de groupe sanguin rhésus négatif lorsqu'elle ne le possède pas.

Seules les femmes dont le groupe sanguin est rhésus négatif (A-, B-, AB-, O-) sont concernées par le problème d'incompatibilité, si l’enfant qu’elles portent est de rhésus positif.

- Comment l'incompatibilité rhésus se constitue-t-elle ?

Lors d’une première grossesse, le sang du bébé et celui de sa mère sont parfaitement séparés par le placenta : il n’y a aucun risque pour le bébé.


Durant l'accouchement, lors d'une IVG, d'une IMG ou encore après une grossesse extra-utérine, des globules rouges du fœtus passent dans la circulation sanguine maternelle. Les globules blancs de la mère (rhésus négatif) identifient les globules rouges du bébé (rhésus positif) comme des cellules étrangères et fabriquent des anticorps dits "agglutinines irrégulières" contre ce facteur ou antigène rhésus.

Lors d’une grossesse suivante, si le fœtus est de rhésus positif, les anticorps dont la mère est porteuse depuis le premier accouchement traversent le placenta, passent dans la circulation sanguine du fœtus et détruisent ses globules rouges entraînant une
anémie hémolytique. Les conséquences sont graves pour le fœtus ; c’est pourquoi, chez les mères de rhésus négatif, la recherche d’agglutinines irrégulières par une prise de sang est réalisée régulièrement, durant toute la grossesse.

- En pratique, si vous êtes rhésus négatif


Des mesures sont indispensables :

- vous devez recevoir une injection de sérum anti-rhésus après chaque accouchement : ce sérum neutralisera les quelques globules rouges rhésus positif qui peuvent être présents dans votre sang, pour éviter la formation d’agglutinines irrégulières et protéger vos futurs bébés ;

- si la grossesse se termine par une fausse couche ou par une interruption de grossesse (IVG ou IMG), une injection de sérum anti-rhésus doit également être pratiquée.

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/grossesse-difficultes/diabete-hta-incompatibilite-rh

A la lecture de ces articles, on comprend que lors d’une première grossesse, le rhésus négatif de la femme ne semble pas poser de problème. C’est au cours des grossesses suivantes et en fonction du rhésus du père, qu’une précaution particulière sera à observer dans le suivi de grossesse par les équipes soignantes.

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons d’échanger à ce propos avec votre médecin traitant.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions