Questions-santé 2020 - mai

Contraceptif ou non?

Question

Je suis étudiante en médecine, je suis un traitement parce que mes règles sont peu abondantes! On m’a prescrit Minidryl à prendre chaque jour pendant 3 mois 15jours sans repos! Pris de cette façon c’est à dire sans le repos de 7 jours le médicament a-t-il toujours un effet contraceptif?


Réponse

Bonjour,

Vous prenez la pilule Minidril en continu et vous vous demandez si son effet contraceptif est toujours efficace sans observer la pause de prise de 7 jours, comme il est recommandé habituellement.

Pour commencer, nous vous proposons de lire la notice de Minidril sur le site Eurêka santé des éditions Vidal :

Dans quel cas le médicament MINIDRIL est-il prescrit ?
C'est un contraceptif oral (pilule) qui contient un estrogène et un progestatif
. Il est minidosé (moins de 0,04 mg d'estrogène) et monophasique (tous les comprimés contiennent la même quantité d'hormones et sont donc de la même couleur).
[…]
Attention
L'oubli d'un comprimé ou sa mauvaise ingestion, du fait de vomissements par exemple, peuvent rendre la contraception inefficace.
[…]
Mode d'emploi et posologie du médicament MINIDRIL
Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour pendant 21 jours consécutifs. Il est recommandé de ne pas trop faire varier l'heure de prise (choisir le petit déjeuner ou le coucher de préférence).
Le
contraceptif est efficace pendant tout le cycle, y compris pendant la semaine d'arrêt des comprimés.

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-bminid01-MINIDRIL.html

Concernant votre interrogation quant à son effet contraceptif pendant une prise en continu, voici la réponse complète du Dr Marc Zaffran, auteur de Winckler’s webzine, site spécialisé dans la contraception féminine entre autres :

Oui ! On peut prendre la pilule sans interruption !
Article du 22 avril 2006
Lorsque la pilule contraceptive a été conçue, il était prévu que les utilisatrices la prennent en continu. Mais qui dit pilule en continu dit : "Pas de règles chaque mois". Quarante ans après l’apparition de cette contraception, est-il indispensable d’arrêter la pilule une semaine par mois ? La réponse est : " Non ". Et les arguments ne manquent pas.
La semaine d’arrêt de la pilule a été instaurée pour que les femmes aient des règles une fois par mois, afin d’imiter le cycle "naturel". Mais ces règles ne sont pas de vraies règles. Elles sont provoquées artificiellement par... l’arrêt des comprimés.
Le fait d’avoir des règles tous les mois n’a rien de "naturel" non plus. Les anthropologues estiment que les femmes des XXe-XXIe siècles ont leurs règles trois fois plus souvent que celles qui vivaient avant le XXe siècle : elles ont moins d’enfants - et sont donc moins longuement enceintes et allaitent moins, sont pubères plus tôt et ménopausées plus tard parce qu’elles sont mieux nourries et en meilleure santé.
La prise continue (6 semaines ou 9 semaines de suite) a beaucoup d’avantages pour la santé
  
- les femmes migraineuses, dont les maux de tête apparaissent pendant la semaine d’arrêt n’en ont pas aussi souvent ;
  - les symptômes prémenstruels (douleurs du bas-ventre, gonflement des seins, crampes pendant les règles) sont trois fois moins fréquents ;
   - les anémies par perte en fer consécutives aux règles abondantes sont moins fréquentes ;
   - pour les femmes souffrant d’endométriose, la pilule " en continu " constitue un traitement efficace des douleurs intenses que la maladie provoque ;
   - les femmes souffrant de maladie polykystique des ovaires sont mieux soulagées ;
   - les femmes souffrant d’épilepsie dont les crises sont souvent provoquées par l’arrêt de la pilule ou au moment des règles en font moins !
La prise continue de la pilule augmente l’effet contraceptif !
En effet, c’est l’oubli en début de plaquette (après les 8 jours d’arrêt) qui est le plus souvent la cause d’une grossesse !
La "prise continue" est déjà la situation des femmes qui utilisent d’autres méthodes contraceptives !!!
   - implant (progestatifs en permanence pendant 3 ans !
   - DIU hormonal (progestatifs en permanence pendant 5 ans !)
   - progestatifs injectables (1 injection tous les 3 mois sans "pause" entre deux injections)
   - pilules progestatives (Cérazette, Microval, prises 365 jours par an)
   - progestatifs puissants (Lutényl, Lutéran, Surgestone) qui peuvent être prescrits comme contraception 3 semaines par mois, mais aussi en continu par exemple chez les femmes atteintes d’endométriose, qui souffrent si elles ont des règles.
Par conséquent, non seulement rien ne s’oppose à ce qu’on prenne une pilule "combinée" (contenant estrogène + progestatif) en continu, mais ça devrait être la norme !!!
Quelles pilules peut-on prendre en continu, 6 ou 9 semaines de suite ?
Les pilules " monophasiques ", dont les comprimés sont tous identiques (exemple : Cilest, Cycléane, Harmonet, Minidril, Varnoline, etc.) sont les plus pratiques. […]

http://www.martinwinckler.com/spip.php?article69

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à demander conseil à votre gynécologue si vous avez la moindre inquiétude.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions