Questions-santé 2020 - mai

Infection chlamydia

Question

Bonjour, j’ai fait un test pour voir si j’avais la chlamydia, j’ai répondu positif mais mon compagnon négatif, comment ça se fait ?


Réponse

Bonjour,

Vous avez réalisé un test de dépistage qui a révélé une infection à chlamydia. Votre partenaire a également réalisé ce test mais il est négatif pour lui. Cette situation vous interpelle et vous souhaitez obtenir des explications.

A titre d’information générale, nous vous proposons tout d’abord la lecture d’un article du site d’information médical Passeportsanté :

La chlamydia est l’Infection Sexuellement Transmissible (IST) la plus fréquente en Amérique du Nord et en Europe. Elle est causée par la bactérie Chlamydia trachomatis. Cette IST est de plus en plus fréquente et le nombre de cas augmente depuis une quinzaine d’années. Au Canada, plus de 65 000 cas ont été rapportés en 2006. Dans les 3/4 des cas, Cette IST touche, dans les ¾ des cas, les adolescents et les jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans. En France, 1,4 % des hommes et 1,6 % des femmes de 18 à 44 ans en sont atteints.[…]
Cette infection est difficile à diagnostiquer parce que la majorité des personnes infectées ne présentent aucun symptôme, et de ce fait, ne consultent pas. Les personnes infectées par le gonocoque, bactérie entraînant la gonorrhée, le sont souvent aussi par la chlamydia. C’est pourquoi les dépistages de ces deux maladies doivent être réalisés systématiquement.
Bien que l’infection soit facile à traiter, elle peut entraîner de sérieux problèmes de santé si elle n'est pas décelée et traitée rapidement. […]
Traitements médicaux
La chlamydia est traitée avec des antibiotiques. Les recommandations actuelles sont un traitement par :
- l’azithromycine par voie orale en une seule dose de 1 gramme prescrit en priorité.
- la doxycycline à 100 mg par voie orale, matin et soir, pendant une semaine. Elle présente plus d’effets indésirables et a le défaut de pouvoir être oubliée. […]
Le, la ou les partenaires doivent également être traités. Les relations sexuelles doivent être évitées ou impliquer le préservatif pendant au moins une semaine. La recherche d’autres IST est également indispensable et la personne traitée doit revoir son médecin au plus tard 7 jours après le début du traitement.
Dans 10 à 15 % des cas, l’infection, même bien soignée persiste. C’est pourquoi, deux tests de dépistages doivent être réalisés à nouveau, environ 5 semaines après la fin du traitement et entre 3 et 6 mois après la fin du traitement.[…]

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=chlamydia-sexualite-mts-its-pm-traitements-medicaux

En complément, voici les réponses données par le Pr. François Haab, urologue sur le site Allodocteurs (site d’information médicale dirigé éditorialement par Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes qui animent le Magazine de la santé de France 5) à la question J'ai récemment appris que j'avais la chlamydia. Je suis avec mon ami depuis deux ans, comment ai-je pu l'attraper ? 

La chlamydia est un vrai problème, car il y a une forte endémie, et donc une grande proportion de personnes, notamment de femmes, qui sont parfois porteuses et qui n'ont aucun symptôme. La chlamydia est une infection sexuellement transmissible, la transmission se fait donc pendant les rapports sexuels non protégés.
"Elle a donc pu l'attraper avant de connaître son ami. Ça peut être ancien. Chez l'homme, cette infection donne peu de signes : des petites brûlures dans l'urètre, une gêne pour uriner… La chlamydia est embêtante parce que c'est un micro-organisme, un germe. Il faut y penser et il faut la chercher par des prélèvements. D'ailleurs, il faut bien spécifier même au laboratoire d'analyses, qu'on cherche spécifiquement ce germe sinon le laboratoire peut même passer à côté.
Très souvent il y a des porteurs sains. Il faut donc vraiment aller rechercher la chlamydia. Cette recherche n'est pas très efficace avec une prise de sang, il faut réaliser un prélèvement vaginal ou un prélèvement urétral en le spécifiant. Cette infection se traite très bien avec des antibiotiques (trois semaines d'antibiotiques). Il faut rechercher la chlamydia chez les deux partenaires sinon il y a une contamination et on a un aller-retour en permanence et donc on ne s'en sort pas. Il faut vraiment aller le chercher.

https://www.allodocteurs.fr/sexo/ist/chlamydiae/comment-se-transmet-la-chlamydia_18044.html

Nos recherches documentaires ne nous ont pas permis d’identifier d’informations plus spécifiques pour répondre précisément à votre question.

Si vous souhaitez des compléments, peut-être pourriez-vous poser votre question à Fil santé jeunes, (site financé par Santé publique France, établissement public sous la tutelle du Ministère de la santé et des solidarités) ?
Fil santé jeune vous répond par chat, mail ou téléphone :
https://www.filsantejeunes.com/0800-235-236-appelle-nous-21809

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul le médecin qui vous suit, vous ayant examinée et connaissant votre dossier médical, sera en mesure de vous expliquer pourquoi votre partenaire n’a pas été contaminé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions