Questions-santé 2020 - juin

Ropinirole 6 mg pour syndrome jambes sans repos

Question

Mon neurologue m'a prescrit du Ropinirole 6 mg, après une IRM cérébrale qui a décelé une leucoaraïose. France Ekbom m'a dit que la dose prescrite est bien trop forte. Mes pertes d'équilibre, mes difficultés à marcher pourraient-elles venir de ce dosage? Cordialement


Réponse

Bonjour,

Vous souffrez du syndrome des jambes sans repos et votre neurologue vous a prescrit du Ropinirole 6 mg. Vous avez interrogé l’association France Ekbom qui a répondu que la dose prescrite était trop forte. Vous avez des pertes d'équilibre et des difficultés à marcher et vous vous demandez si cela pourrait être dû à ce « surdosage ».

Nous vous remercions de votre confiance mais Questions-santé est un service documentaire qui ne peut donner d’avis médical. Nous pouvons en revanche vous donner des informations générales sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées.

Concernant les traitements pour le syndrome des jambes sans repos, l’association France Ekbom vous rappelle quels sont les traitements possibles et souligne l’importance d’une prise en charge par un spécialiste :

Des traitements efficaces existent pour la maladie de Willis-Ekbom
La mise en route d’un traitement donné dépend de la sévérité des symptômes et dans tous les cas il doit être instauré par un médecin spécialiste et familier avec la prise en charge de la maladie et la manipulation de ces traitements. Dans les formes légères, occasionnelles, en particulier, dans les cas où une immobilité prolongée s’impose (voyage en avion, en voiture, spectacles, réunions), le patient peut utiliser un traitement qui sera pris « à la demande » après en avoir discuté avec le médecin pour mettre en place les modalités de cette prise médicamenteuse.
Dans tous les cas, des mesures hygiéno-diététiques telles qu’une limitation des excitants, une activité physique modérée et une hygiène du sommeil peuvent être bénéfiques et suffisantes dans les formes légères à modérées.
Dans les formes sévères à très sévères du SJSR un traitement quotidien est recommandé. La nature du traitement et sa classe thérapeutique seront déterminées par le médecin (spécialiste) prescripteur et ceci en fonction de l’histoire clinique du malade et de ses antécédents médicaux. La mise en route du traitement sera discutée avec le patient et les éventuels effets secondaires clairement exposés.
Les classes thérapeutiques les plus souvent prescrites sont :

  • Les agonistes dopaminergiques

  • Les benzodiazépines

  • Certains antiépileptiques

  • Les dérivés morphiniques

 https://www.france-ekbom.fr/syndrome/traitements.php

Concernant le Ropinirole et le choix du dosage ainsi que les effets indésirables, voici la notice du médicament sur le site Eurêka santé des éditions Vidal :

Dans quel cas le médicament ROPINIROLE MYLAN est-il prescrit ?
Ce médicament est un antiparkinsonien qui appartient à la famille des dopaminergiques. Il pallie le déficit en dopamine, caractéristique de la maladie de Parkinson, en stimulant les récepteurs à la dopamine.
Il est utilisé dans le traitement :

 

  • de la maladie de Parkinson, seul ou en complément du traitement par la lévodopa lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa (effet on-off) sont responsables de troubles invalidants ;
  • du syndrome des jambes sans repos lorsqu'il s'accompagne de troubles gênants (insomnie, retentissement sur la vie quotidienne)

[…]
Mode d'emploi et posologie du médicament ROPINIROLE MYLAN
Dans le traitement de la maladie de Parkinson, la posologie quotidienne est répartie en 3 prises, de préférence au cours des repas.
Dans le traitement du syndrome des jambes sans repos, les comprimés doivent être pris dans les 3 heures précédant le coucher. La prise au cours du dîner permet de limiter les troubles digestifs.
Posologie usuelle :

 

  • Adulte de plus de 18 ans : la posologie est strictement individuelle. Le médecin recherche la dose efficace la plus faible possible. Son augmentation est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables.

[…]
Effets indésirables possibles du médicament ROPINIROLE MYLAN

Lorsque ce médicament est utilisé seul : nausées, vomissements, constipation, douleurs abdominales, œdème des jambes, malaises, sensations vertigineuses, hallucinations, hypotension orthostatique.
Somnolence, et plus rarement, envie impérieuse de dormir au cours de la journée.
Une aggravation paradoxale des symptômes du syndrome des jambes sans repos a été observée au cours du traitement.
Lorsque ce médicament est associé à la lévodopa, d'autres troubles peuvent survenir : mouvements anormaux.

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp3694-ROPINIROLE-MYLAN.html

Nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de prendre l’avis d’un second neurologue, spécialiste du syndrome des jambes sans repos qui seul pourra vous donner un avis médical pertinent. L’antenne régionale de l’association France Ekbom, pourra certainement vous diriger vers un spécialiste de cette pathologie.
https://www.france-ekbom.fr/contact/correspondants.php

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions