Questions-santé 2020 - septembre

Rhésus negatif et fausse couche

Question

Bonjour, J'ai 43 ans et depuis 10 mois avec mon mari nous essayons d'avoir un bébé, je suis deja maman de deux enfants, 20 ans et 17 ans d'un premier mariage. Nous avons fait tous les examens nécessaires et tout est ok, juste par rapport à mon âge cela est plus difficile. J'ai fait en 10 mois deux fausses couches, une à 2 semaines et l'autre qui est récente à 5 semaines. Je suis rhésus A- et je n'ai eu l'injection qu'à la deuxième fausse couche. Je voulais savoir si le fait de ne pas l'avoir eue avant est la cause de ces fausses couches et est-ce que si je retombe enceinte à présent que je l'ai eue, je ne ferai plus une fausse couche ? Merci de votre retour.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez une grossesse mais vous venez de faire 2 fausses couches en quelques mois. Vous vous demandez si le fait d’être de rhésus négatif et de ne pas avoir reçu l’injection de sérum anti D, pourrait être la cause de ces fausses couches.

Le site de l’Assurance maladie dresse la liste des causes de fausses couches les plus fréquentes :

Causes des fausses couches
 - Fausse coche isolée
Le risque de fausse-couche augmente avec l'âge : à 25 ans, il est de 12% par cycle et de 50 % à 42 ans.
La cause d’une fausse couche isolée est rarement recherchée. Elle est due le plus souvent à une anomalie de développement du fœtus. Selon l’hypothèse la plus probable, l’embryon présenterait des anomalies chromosomiques qui stopperaient son développement normal et aboutiraient à son expulsion.
- Fausse couche à répétition
Un bilan est nécessaire pour rechercher la cause de ces interruptions répétées de grossesse.
Les causes les plus fréquentes sont :

  •  des malformations de l'utérus : utérus cloisonné, utérus malformé chez les femmes ayant été exposées in utero au Distilbène® ... ;
  • une anomalie de la cavité utérine : polypes, fibrome, synéchies utérines ou adhérences cicatricielles... ;
  •  des anomalies génétiques : anomalies chromosomiques du couple, de l'embryon ...) ;
  • des perturbations hormonales : insuffisance de sécrétion de progestérone après l'ovulation, syndrome des ovaires  polykystiques, hypothyroïdie, hyperthyroïdiediabète... ;
  • des anomalies de la coagulation sanguine et en particulier le syndrome des antiphospholipides (maladie auto-immune, caractérisée par la survenue de caillots de sang dans les vaisseaux, de complications de la grossesse et la présence d'anticorps appelés anticorps antiphospholipides).

Des facteurs favorisants peuvent s'ajouter : l'obésité, le tabagisme, une consommation excessive de café, d'alcool ou de drogues, une exposition à des pesticides, une anémie par carence en vitamine B9 ou B12...
La cause des fausses couches répétitives n'est pas toujours trouvée.

https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/pathologies/fausse-couche

Afin de mieux comprendre ce qui se passe lorsque la mère est de rhésus négatif, nous vous proposons de lire l’article de Perinat France (association regroupant des professionnels de la périnatalité) :

Quel est le mécanisme de l'immunisation foeto-maternelle ?
[…]
Une deuxième grossesse survient et l'enfant est à nouveau de rhésus positif. C'est là que le problème se pose. En effet, le placenta est étanche, et ne laisse pas passer les globules. En revanche, les anticorps sont des molécules assez petites, et elles arrivent à traverser le placenta. Les anticorps anti-rhésus (dont la mère est porteuse depuis le premier accouchement) vont donc traverser le placenta et aller détruire, dans la circulation sanguine du second enfant, les globules rouges de l'enfant. Celui-ci naîtra donc avec un grave manque de globules rouges (on parle "d'anémie hémolytique du nouveau-né").

https://www.perinat-france.org/article/lincompatibilit%C3%A9-rh%C3%A9sus-entre-p%C3%A8re-et-m%C3%A8re

Et pour rappel, voici la déroulé d’une grossesse pour une mère de rhésus négatif :

- Que faut-il donc faire, en résumé ?
Vous êtes de rhésus négatif. Voici les précautions à prendre :
-
il est utile de vérifier que vous n'êtes pas déjà porteuse d'agglutinines irrégulières (vous auriez pu le devenir à l'occasion d'une fausse couche passée inaperçue). La législation française conseille d'ailleurs de faire lors de l'examen prénuptial, un groupe sanguin avec recherche d'agglutinines irrégulières.
- au début de toute grossesse
, il faut refaire une recherche d'agglutinines irrégulières (et par prudence répéter cet examen en cours de grossesse).
- après chaque accouchement,
la femme doit subir une injection de sérum anti-D. Cette injection est également obligatoire après chaque fausse couche et après chaque IVG.
Moyennant ces précautions simples, vous ne développerez jamais d'immunisation foeto-maternelle, et vos enfants seront indemnes d'anémie hémolytique.
- Que faire si la recherche d'agglutinines irrégulières est positive ?
Une femme de rhésus négatif peut être porteuse d'agglutinines irrégulières (elle a pu s'immuniser lors d'une fausse couche ou d'une IVG après laquelle l'injection de sérum anti D n'a pas été faite). Pas de panique. La grossesse devra être surveillée, et un traitement entrepris pour réduire le risque de destruction des globules du foetus. L'efficacité de ce traitement est conditionnée par la précocité du diagnostic : c'est dès le début de la grossesse que les agglutinines irrégulières doivent être repérées.

https://www.perinat-france.org/article/lincompatibilit%C3%A9-rh%C3%A9sus-entre-p%C3%A8re-et-m%C3%A8re

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que ces informations vous seront utiles pour mieux comprendre votre situation et enrichir le dialogue avec votre gynécologue qui reste votre interlocuteur privilégié.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions