Questions-santé 2020 - décembre

Régime alimentaire

Question

Bonsoir , Mon rein droit fonctionne à 46%, je suis âgée de 65 ans et je pèse 80 kg pour une taille de 170 ... je prends de l'Amlor 5mg et Tahor 10 mg, 1 gélule jour pour chacun des médicaments. Merci de me faire connaître le régime alimentaire. Cordialement.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez avoir des conseils diététiques car vous avez un rein qui ne fonctionne qu’à 46%.

Tout d’abord, nous vous rappelons qu’il est tout à fait possible de vivre avec un seul rein comme l’indique cet extrait du site de l’Assurance maladie :

Maladie rénale chronique : mes deux reins sont-ils malades ?
Dans la majorité des cas, les maladies qui détériorent le rein atteignent toujours les deux reins. Si un seul rein est malade ou n'assure plus sa fonction, il n'y a habituellement pas de signes cliniques ou biologiques évoquant une insuffisance rénale. En effet, l'autre rein compense le dysfonctionnement. Il est donc possible de vivre avec un seul rein (c'est le cas des personnes qui ont eu une greffe de rein, par exemple).

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-renale-chronique/symptomes-diagnostic-evolution

Vous ne nous précisez pas explicitement être en insuffisance rénale, or nos recherches documentaires nous ont permis de trouver des informations sur l’alimentation uniquement dans ce contexte. Nous vous proposons donc, à toutes fins utiles, la lecture des différents dossiers que nous avons identifiés :

- Assurance maladie : Vivre au quotidien avec une maladie rénale chronique

[…]
Ayez une alimentation équilibrée et adaptée à votre insuffisance rénale chronique
Il est important de faire 3 repas par jour à un rythme régulier et d'avoir une alimentation variée et équilibrée. En fonction du stade de l'insuffisance rénale chronique, vos apports nutritionnels doivent être adaptés et garantir cependant un bon apport nutritionnel.
Votre consommation d'eau est également adaptée à votre état de santé. En général, il est conseillé de boire 1,5 litre d'eau ou de boissons non sucrées et non alcoolisées, en dehors de toute contre-indication médicale.
Limitez votre consommation d'alcool qui augmente le risque cardiovasculaire.
Dans tous les cas de maladie rénale chronique, une diminution de votre consommation de sel est recommandée. Respectez la quantité de sel à consommer chaque jour, donnée par votre médecin (en général, pas plus de 6 g de sel par jour).
[…]

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-renale-chronique/vivre-maladie-renale-chronique

- Fondation du rein : Diététique et insuffisance rénale
https://www.fondation-du-rein.org/dietetique-et-insuffisance-renale/

- Association France rein : Vivre Avec : Alimentation et IRC [insuffisance rénale chronique]
https://www.francerein.org/articles/alimentation-irc

- un article du Réseau CHU : Insuffisances rénales : réduire les protéines de + de 50%
Hospices Civils de Lyon - lundi 27 novembre 2017.

[…]
Parmi les recommandations : la réduction des plats industriels préparés qui contiennent du phosphore ajouté (conservateur) que les patients malades des reins ne peuvent plus correctement éliminer. La limitation du sel à 6 voire 4 g par jour afin de soulager le cœur et réduire les œdèmes. Le calcium alimentaire doit être contrôlé ainsi que les apports en vitamine D pour renforcer les os fragilisés par la maladie rénale. L’alimentation doit aussi comporter davantage de fibres alimentaires afin de diminuer l’absorption du phosphore, augmenter le transit intestinal et réduire l’excès de potassium sanguin. Les fibres alimentaires vont améliorer le microbiote intestinal qui est de mauvaise qualité avec la maladie rénale. Enfin, on privilégiera les huiles mono ou polyinsaturées (olive, tournesol, colza) au beurre et graisses saturées. […]

https://www.reseau-chu.org/article/insuffisances-renales-reduire-les-proteines-de-de-50/

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous vous rappelons que chaque pathologie diffère d’un patient à l’autre et vous conseillons vivement d’interroger le spécialiste qui vous suit. Lui seul, connaissant votre dossier médical sera en mesure de vous apporter une réponse adaptée à votre situation. Il pourra également, s’il le juge nécessaire, vous orienter vers un professionnel de la diététique.

Nous espérons que ces informations vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec les professionnels de santé et restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions