Questions-santé 2021 - janvier

Rêve

Question

Il me semble que nous rêvons tous chaque nuit. Or, rares sont ceux qui se rappellent de leurs rêves le lendemain matin. Auriez-vous un conseil pour se rappeler de ses rêves ? Je vous remercie


Réponse

Bonjour,

Vous estimez que rares sont les personnes à se souvenir de leurs rêves et vous vous demandez s’il existe un moyen de se les rappeler.

Pour commencer, nous vous proposons des explications sur les différentes phases du sommeil sur le site du réseau Morphée, spécialiste du sommeil :
https://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/lorganisation-du-sommeil/les-cycles-du-sommeil

Concernant les rêves, l’Institut national du sommeil et de la vigilance répond à la question A quoi servent les rêves ? :

Lorsqu’on réveille quelqu’un, on a plus de chance d’obtenir un récit de rêve si le dormeur est en sommeil paradoxal et le contenu du rêve est plus riche en émotions et en personnages. C’est pourquoi on a pris, un peu rapidement, l’habitude d’associer sommeil paradoxal et rêves. Toutefois, on rêve aussi mais moins pendant le sommeil lent : 40 % des réveils en sommeil lent léger donneront lieu à un rappel de rêve. 
La fonction que l’on attribue aux rêves préoccupe les hommes depuis bien longtemps. Avertissement des dieux dans l’Antiquité ou messages prémonitoires dans de nombreuses civilisations, les rêves exprimeraient pour les psychanalystes l’équivalent de l’accomplissement d’un désir refoulé, traduit de façon symbolique. Les cliniciens du sommeil accordent peu de valeur aux contenus des rêves qu’ils considèrent comme des résidus sans cohérence ou des contenus de la mémoire mis à jour au hasard par les processus qui s’effectuent au cours de cet état.
Le rêve se caractérise par des images très détaillées associées à un ou plusieurs scénarios, comportant des scènes, des personnages, des dialogues, des émotions. Le contenu est plus ou moins ordonné et logique et parfois profondément bizarre. Ceci a été rapporté à un fonctionnement non coordonné des deux hémisphères du cerveau.

https://institut-sommeil-vigilance.org/tout-savoir-sur-le-sommeil/

En complément, nous vous conseillons de lire un dossier du magazine Futura sciences, Les rêves : des mécanismes biochimiques ultra-complexes :

Après avoir identifié le sommeil paradoxal comme moment privilégié du rêve, les scientifiques ont bien sûr voulu en savoir plus : comment, précisément, cette phase de sommeil paradoxal survient-elle ? Comment et où le rêve prend-il naissance dans notre cerveau ? De nombreux éléments manquent encore, mais les équipes du spécialiste du sommeil Michel Jouvet ont permis à la science d'avancer sur la question.
[…]
Le rôle des neurotransmetteurs
[…]
Autre particularité du sommeil paradoxal, métabolique cette fois : l'expérience a montré que la dépense énergétique de l'organisme en glucose et en oxygène était la même que pendant l'éveil : mieux vaut dont avoir bien mangé la veille au soir si l'on veut disposer de suffisamment d'énergie pour rêver ! Les dépenses sont considérablement ralenties pendant le sommeil lent.
Les enzymes sont donc responsables de la capacité de rêver ; plus il y en a, moins une personne rêve. Le mécanisme de ce dernier est donc bien biochimique, voire métabolique.

https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/sommeil-rever-monde-fascinant-reves-1281/page/5/

Enfin, pour en savoir plus sur les rêves vous trouverez des extraits de l’ouvrage Les 100 mots du rêve (2014) / Jean-Pol Tassin, Serge Tisseron, PUF, Que sais-je ? sur le site Cairn.info.   
https://www.cairn.info/les-100-mots-du-reve--9782130609506.htm

Concernant votre préoccupation sur le fait d’être en capacité de se rappeler ses rêves, nous vous proposons la lecture de plusieurs articles sur ce thème :

- Dans Futura Sciences, on apprend, dans un article intitulé Rêves : pourquoi certains s'en souviennent et d'autres pas, que :

Certaines personnes se remémorent leurs rêves mieux que d'autres. Une équipe française vient de mettre le doigt sur les régions cérébrales à l'origine de cette différence. Ces dernières favoriseraient les réveils nocturnes, indispensables à la mémorisation des songes nocturnes. 
[…]
Chez les grands rêveurs, le cortex préfrontal médian et le carrefour temporo-pariétal, la région impliquée dans l'orientation de l'attention vers les stimuli extérieurs, sont très actifs pendant la phase de sommeil. « Cela explique pourquoi les grands rêveurs réagissent davantage aux stimuli de l'environnement et se réveillent plus au cours de leur sommeil que les petits rêveurs », explique Perrine Ruby, la directrice de cette recherche. « C'est d'ailleurs probablement pour cela qu'ils mémorisent mieux leurs rêves. En effet, le cerveau endormi n'est pas capable de se rappeler d'une nouvelle information, il a besoin de se réveiller pour pouvoir le faire. » En réalité, ces résultats ne sont pas complètement nouveaux et confirment une étude précédente qui a montré que des lésions au niveau de ces deux zones cérébrales empêchaient de se souvenir de ses rêves.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/biologie-reves-certains-souviennent-autres-pas-52299/

- Dans le magazine Psychologies, Je ne me souviens jamais de mes rêves, daté d’octobre 2020 :

La majorité rêve chaque nuit
Mes amis se racontent souvent leurs rêves, confie Magali, 29 ans. Moi, je ne me souviens de rien, ou presque. Aucune image, aucune impression intéressante. C’est dommage : j’aimerais tellement pouvoir les garder en tête pour les décoder. » Selon la psychanalyste Nicole Fabre, cette déception, très fréquente, est due au fait qu’oublier ses rêves engendre « le sentiment de passer à côté d’un élément clé pour se comprendre-, mais aussi de manquer de créativité, de richesse intérieure, de curiosité.
[…]
Un manque d’attention
[…]
Un refoulement
[…]
Conseils de thérapeutes
Nicole Fabre, psychanalyste
« Au réveil, laissez votre esprit s’évader, rêvasser… Soyez attentif aux images qui vous viennent. Pendant la journée, accordez-vous des moments de rêverie, afin de stimuler votre imaginaire, et de vous entraîner à lâcher prise sur vos pensées. Si vous pressentez que vos nuits sont le théâtre d’événements douloureux, mais que le refoulement vous empêche de les “voir”, peut-être faut-il envisager de demander l’aide d’un analyste. »
Michel Billiard, neurologue
« Si vous tenez vraiment à vous souvenir de vos rêves, tentez de vous faire réveiller vers 3 heures ou 4 heures du matin, en plein sommeil paradoxal, durant lequel on rêve pendant une vingtaine de minutes. Vous pouvez aussi demander à votre conjoint de vérifier si vous rêvez. Il peut regarder vos paupières et l’extrémité de vos membres : s’ils font de petits mouvements, c’est que vous rêvez. »

https://www.psychologies.com/Therapies/Psychanalyse/Reves/Articles-et-Dossiers/Je-ne-me-souviens-jamais-de-mes-reves

-  Dans le magazine Slate, Comment faire pour se souvenir de ses rêves ? Tout dépend du temps que vous mettez à vous endormir ou à vous réveiller, qui s’appuie sur les travaux d’un chercheur en sommeil, Robert Stickgold :

[…]
Quelques conseils pour retenir ses rêves
Idem si vous passez trop vite de l’état de veille à l’état de sommeil: le cerveau n’a pas le temps de mémoriser les images oniriques. «Quelqu'un qui me demande pourquoi il ne se souvient pas de ses rêves, je lui dis que c'est parce qu'il s'endort trop vite, dort trop profondément et se réveille avec une alarme», explique Robert Stickgold, chercheur en sommeil à la Harvard Medical School, auteur d'une étude sur le sujet.
Il assure que beaucoup de gens se souviennent mieux de leurs rêves s’ils passent par une période d’endormissement plus ou moins longue, lorsque l'esprit commence à errer et que les songes apparaissent progressivement.
Cet état, appelé l'hypnagogie, est ce fameux entre-deux où il est difficile de déterminer si l’on est éveillé·e ou endormi·e. Les personnes qui dorment déjà seulement quelques minutes après s’être mises au lit ne passent pas par cette étape et ne peuvent donc pas se souvenir de leurs rêves.
Si vous vous endormez rapidement –tant mieux pour vous– il existe tout de même quelques conseils pour garder une trace de vos songes en vous réveillant plus lentement. « Les rêves sont incroyablement fragiles à notre réveil, affirme Robert Stickgold. Si vous êtes le genre de personne qui se lève du lit et attaque directement sa journée, vous ne vous souviendrez pas de vos rêves. Lorsque vous vous réveillez, essayez de ne pas bouger, n'ouvrez même pas les yeux. Essayez de «flotter» tout en vous souvenant de ce qui se passait dans votre rêve. Prenez le temps de vous remémorez vos rêves quand vous entrez dans votre état d'éveil et vous vous en souviendrez comme de n'importe quel autre souvenir.

http://www.slate.fr/story/177381/se-souvenir-de-reves-sommeil-reveil

- Dans un dossier très complet du site Allo docteurs (site d’information médicale dirigé éditorialement par Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes qui animent le Magazine de la santé de France 5) intitulé « Rêves, cauchemars … Percer les mystères de notre sommeil », on apprend :

Rêves : pourquoi les oublions-nous au réveil ?
Les réponses du Dr Isabelle Arnulf, neurologue hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris) :
"On se rappelle plus ou moins de nos rêves en fonction de la proximité du réveil. On s'en rappelle moins en début de nuit. On se rappelle davantage de ses rêves de fin de nuit. Mais les rêves ne semblent pas être faits pour être retenus. Ils servent à d'autre travail de la mémoire mais ils ne sont pas programmés pour être retenus. Il faudrait y porter de l'attention et les noter.
"Quand on réveille des personnes dans le sommeil paradoxal, on recueille tout de suite 80-90 % de rêves. On peut garder l'impression, les émotions associées… et ça peut revenir par bribes durant la journée."

https://www.allodocteurs.fr/emissions/allo-docteurs/allo-docteurs-du-18-02-2020_27625.html

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé            
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions