Questions-santé 2021 - mars

PSA et cancer prostate

Question

Est-il possible d'avoir un cancer de la prostate avancé avec un taux de PSA de 1,3 ?


Réponse

Bonjour,

Vous nous soumettez des résultats d’analyse de PSA et souhaitez savoir si on peut conclure à un cancer de la prostate.

Tout d’abord, nous vous proposons la lecture de la FAQ que nous avons réalisée sur les résultats d’analyse de sang et attirons votre attention sur le paragraphe traitant du dosage du PSA :

Bilan prostatique : dosage du PSA
Chez l’homme de moins de 60 ans, un taux de PSA inférieur à 4 ng/mL est considéré comme normal.
Au-delà de cet âge, et chaque année, le taux de PSA augmente de 0,04 ng/mL.
Après 70 ans, un taux de PSA de moins de 6,5 ng/mL
est considéré comme normal.
Dans toutes les circonstances c'est l'élévation des PSA entre deux examens distants de plusieurs semaines ou de plusieurs mois qui reste la situation qui doit alerter et poursuivre les examens.
https://sante.lefigaro.fr/sante/analyse/psa/quels-sont-resultats

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-veux-comprendre-mes-analyses-de-sang/#item-grid-95098

En complément concernant le cancer de la prostate, voici ce qu’indique le dossier réalisé par l’association La ligue contre le cancer sur le diagnostic du cancer de la prostate :

[…] 1. Le Bilan diagnostique du cancer de la prostate
Le bilan diagnostique comporte un examen clinique et un dosage du PSA. L'examen clinique repose sur un toucher rectal permettant au praticien de palper la prostate afin d'en apprécier le volume et la consistance.
Le dosage du PSA se fait par une simple prise de sang. En temps normal, le taux de PSA se situe en dessous de 4 nano-grammes par ml (ng/ml). L'activité sexuelle pouvant entraîner des variations, il est recommandé  d'observer une abstinence de 48 heures avant le dosage.
À noter : un taux élevé ne signifie pas nécessairement la présence d'un cancer de la prostate, d'autres affections peuvent être en cause (adénome prostatique, prostatite, etc.). Inversement, un taux normal de PSA ne permet pas d'exclure l'existence d'un cancer de la prostate.
Des biopsies de la prostate sont indispensables pour lever un doute secondaire à l'examen clinique et au dosage du PSA. Elles permettent d'affirmer le diagnostic de cancer et de fournir des informations pronostiques sur l'agressivité des cellules (grade du cancer exprimé par le score de gravité dit de Gleason). Pratiquées par l'urologue, elles comportent plusieurs prélèvements dans chacun des 2 lobes.
En cas de résultat négatif, un nouveau test non invasif (le PCA3) peut être proposé. Réalisé sur des urines recueillies après massage de la prostate, il permet d'aider le médecin à déterminer si une nouvelle série de biopsies est utile ou non. […]

https://www.ligue-cancer.net/article/26095_cancer-de-la-prostate#5

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul un médecin, ayant examiné le patient et connaissant ses antécédents médicaux, sera en mesure d’apporter une réponse adaptée à votre question.

Nous espérons que ces éléments vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions