Questions-santé 2021 - avril

Oxyde d'éthylène dans le sésame

Question

Depuis septembre, le sésame provenant d'Inde contient 1000f/ plus élevé qu'autorisé de l'oxyde d'éthylène. J'en mange 5 cas par jour. Qu'est-ce que je risque. Suis inquièt. Merci


Réponse

Bonjour,

Vous consommez quotidiennement du sésame contenant de l’oxyde d'éthylène à une teneur supérieure à la limite maximum réglementaire et vous vous inquiétez des risques pour votre santé. Par ailleurs, vous souffrez d’une intense fatigue depuis 15 jours et vous souhaitez savoir si cela peut être lié à cette ingestion de graines.

Nous vous remercions de votre confiance mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous donner d’avis médical.

Nous pouvons en revanche vous donner des informations basées sur les recherches documentaires que nous avons réalisées.

Ainsi, nous vous proposons la lecture d’un article publié sur le site du Ministère de l’économie, des finances et de la relance, intitulé Retraits et rappels de produits contenant des graines de sésame contaminées à l’oxyde d’éthylène (23/11/20) :

Dès les premières mesures de retrait et de rappel des lots concernés mises en place par les professionnels, la DGCCRF s’assure de leur efficacité et mène des contrôles renforcés.

L'oxyde d'éthylène est une substance classée comme agent cancérogène, mutagène et reprotoxique (CMR), dont l’utilisation est interdite dans l’Union européenne en tant que produit de protection des denrées alimentaires et des aliments pour animaux depuis 2011.

Comme pour toutes les autres substances classées CMR, il convient de limiter au maximum l’exposition des consommateurs à cette substance, un risque pouvant exister en cas de consommation de produits en contenant sur le long terme. C’est pourquoi l’Union européenne a choisi une approche précautionneuse, en fixant la limite maximale réglementaire de présence de cette substance au niveau de la limite de quantification en laboratoire, afin d’assurer une protection maximale du consommateur européen. A ce stade, les autorités françaises n’ont pas connaissance de signalement d’intoxication de consommateur à l’oxyde d’éthylène en lien avec les produits rappelés.

A l’initiative des autorités françaises, les Etats membres et la Commission européenne se sont rapidement coordonnées pour apporter une réponse harmonisée au niveau européen.

Dans ce cadre, plusieurs mesures ont été adoptées à l’échelle de l’UE.

En France, la DGCCRF [Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes] a veillé à l’application de ces mesures sur le territoire national, dès leur adoption. Elle a par ailleurs renforcé ses contrôles sur les graines de sésame importées d’Inde déjà mises sur le marché, afin de s’assurer de leur conformité et veiller au retrait et rappel effectifs des graines de sésame qui ne seraient pas conformes, ainsi que des produits qui les incorporeraient. […]

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/retraits-et-rappels-de-produits-contenant-des-graines-de-sesame-contaminees-loxyde-0

Vous trouverez également, en fin d’article, la liste des produits ayant été rappelés :
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/sesame-psyllium-epices-et-autres-produits-rappeles-comprenant-ces-ingredients

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin traitant qui sera plus à même de vous apporter une réponse adaptée.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions