Questions-santé 2021 - juin

Insuffisance veineuse

Question

Bonjour, j'ai eu avant hier des impatiences dans les 2 jambes, c'est la seule et unique fois que cela m'arrivait. Je n'ai pas de varice, de gonflement des jambes, crampes etc... Juste une impatience. Ma doctoresse m'a prescrit sans préambule des bas de contention alors que je n'ai ni varice, ni crampe, ni gonflement des jambes, ou membre bleu.....juste une impatience des 2 jambes une seule fois. Elle ne m'a pas dit, si je devais porter les bas à vie ou combien de temps. Est-ce que c'est passager ou si je me mets à faire plus de sport, je peux éviter les bas de contention ? ou si je pouvais avoir un traitement ? Je me sens démunie face à mes nombreuses questions et vieille d'un seul coup. Je suis souvent assise mais je bouge quand même et je fais des promenades. Je trouve très radical les bas de contention et maintenant je sens les grouillements dans mes jambes. Pensez-vous que c'était nécessaire ou est-ce une mesure directe de précaution ?


Réponse

Bonjour,

Votre médecin vous a prescrit le port de bas de contention pour insuffisance veineuse et ce, après lui avoir signalé avoir eu des impatiences à 1 seule reprise. Vous vous interrogez sur le bien-fondé de cette prescription en regard de l’inconfort provoqué par le port de bas de contention.  

Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez mais Questions-santé est un service documentaire, animé par des documentalistes, qui ne peut vous donner d’avis médical. Nous pouvons en revanche vous donner des informations générales sur le sujet qui vous permettront d’enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin traitant. Connaissant vos antécédents médicaux, il saura vous expliquer les raisons qui l’ont amenée à faire cette prescription.

A titre d’information générale, voici un article consacré aux impatiences sur le site du Réseau Morphée (Réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles chroniques du sommeil) :

Les impatiences se traduisent par un besoin irrésistible de bouger les jambes.
Ce besoin est dû à une sensation de gêne, d’inconfort, de sensations désagréables parfois douloureuses à la limite du tolérable, de fourmillements, picotements, ruissellements, brûlures, contractures, secousses, torsions, décharges électriques…
Ces sensations se font ressentir dans les pieds, les jambes et parfois les bras.
Ces impatiences ne surviennent qu’au moment du repos, en position assise ou couchée, principalement le soir voire la nuit, à l’endormissement ou au cours du sommeil. Parfois aussi la journée, lors d’une immobilité prolongée.
Le seul moyen de soulager ces impatiences est alors le mouvement, la marche ou une activité cérébrale soutenue. La disparition des symptômes avec l’activité (cérébrale ou physique) est d’ailleurs un argument diagnostique qui permet de différencier les impatiences du syndrome des jambes sans repos (SJSR) des douleurs (ou lourdeurs) de l’insuffisance veineuse qui, à l’inverse, sont soulagées par le repos allongé.

https://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/mouvements-relation-sommeil/syndrome-jambes-repos/impatiences

En complément, voici la définition donnée au terme « insuffisance veineuse » que vous évoqué dans le titre de votre question, définition extraite du dictionnaire médical de l’Académie de médecine : insuffisance veineuse des membres inférieurs

Incapacité des veines superficielles et profondes du membre inférieur à lutter contre les effets de la pesanteur sur la colonne sanguine qui les remplit.
Elle est liée à une détérioration des valvules veineuses ou à une inefficacité de ces valvules par distension variqueuse. Elle entraîne d’abord des troubles fonctionnels rendant plus ou moins pénible la station debout, puis à un stade plus avancé, peut se compliquer de troubles trophiques (ulcère variqueux).

https://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=insuffisance+veineuse

Enfin, à propos des bas de contention et de leur utilisation, voici les précisions données par la Société Française de phlébologie dans une fiche d’information datée d’avril 2020

La contention et la compression veineuse
[…]
À quoi ça sert la compression ?
La compression représente la base du traitement de la maladie veineuse. Elle a des indications même à un stade précoce de la maladie veineuse.
Les bas et bandes exercent une pression dégressive, c’est-à-dire que la pression exercée est plus élevée en cheville et diminue progressivement vers le haut de la jambe. Ainsi, le retour veineux est amélioré et globalement la circulation dans la jambe se fait mieux, car le sang y est mieux oxygéné et les tissus et la peau mieux « nourris ». Selon le type et le stade de votre maladie veineuse, l’effet visé sera :

  • de soulager ou prévenir les symptômes (lourdeurs, douleurs, sensations de jambes lourdes …), effet particulièrement utile pour les professions sédentaires ;

  • d’éviter ou de diminuer l’œdème de jambe,

  • d’éviter ou de traiter des complications de la peau liées à votre insuffisance veineuse,

  • d’aider à la cicatrisation d’un ulcère,

  • de prévenir ou traiter la « phlébite » , ou «thrombose veineuse » (caillot de sang dans une veine).[…]

https://www.sf-phlebologie.org/la-contention-et-la-compression-veineuse/

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et vous invitons à échanger à nouveau avec votre médecin traitant pour qu’elle vous donne davantage d’explications et adapte si besoin votre traitement.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions