Questions-santé 2022 - janvier

Se faire opérer des coronaires par temps de Covid

Question

Bonjour, quelles sont les probabilités qu'un patient sans Covid se fasse infecter par le Covid en réanimation, lors d'une opération des coronaires ? Je vous remercie.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaitre le taux de risque encouru par une personne se faisant opérer des coronaires, d’être contaminée par le coronavirus lors de son hospitalisation.

Votre question est beaucoup trop pointue pour obtenir une réponse précise. Les statistiques accessibles portent sur les hospitalisations en général.

Le site institutionnel Santé publique France liste dans un article du 20 janvier 2022 les Signalements d’infections à SARS-CoV-2 nosocomiales, mars 2020-janvier 2022.
Dans ce document les chiffres donnés concernent les services hospitaliers mais pas les pathologies. (p.4)
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/406909/3335607 (faire un copier-coller pour ouvrir le lien)

En complément le site du réseau France Assos Santé, propose un article intitulé : Prévention des maladies nosocomiales et de la nouvelle arrivée : La Covid (24/11/21)

[…] Une petite nouvelle parmi les maladies nosocomiales : La Covid
En 2020, ce serait plus de 130.000 personnes, malades, soignants et visiteurs qui auraient contracté en France la Covid-19 dans un établissement de santé. », estime l’association Le Lien, en extrapolant les données de Santé publique France, uniquement recueillies sur un tiers des établissements. C’est le cas de Laetitia, 45 ans, entrée à l’hôpital en février 2021 pour une opération programmée pour des calculs rénaux. Elle avait scrupuleusement respecté toutes les consignes et ne comprend pas, aujourd’hui encore, comment elle a pu être contaminée à l’hôpital, alors que l’organisation de l’établissement lui a paru plutôt irréprochable (retrouvez ici son témoignage). Le problème est que malgré toutes les précautions, malgré la mise en place de secteurs « Covid » dans les hôpitaux, il était très difficile de tout cloisonner durant des mois dans chaque établissement. C’est d’autant plus difficile que chacun peut être porteur asymptomatique du virus et que pour éviter tout cluster, il aurait fallu que les personnels, les patients et les visiteurs des établissements appliquent les mesures barrières strictes et en continu depuis le début de la pandémie, également à l’extérieur de leur lieu de travail. Cependant le Dr Parneix reste confiant et tient à rassurer les usagers sur les visites et les consultations ponctuelles à l’hôpital : « Si l’on respecte les gestes barrière, avec une bonne hygiène des mains, le port du masque, la distanciation sociale, il y a très peu de risques de contamination lorsque l’on est de passage à l’hôpital. Par ailleurs, rappelons que la plus efficace des protections, pour faire baisser les risques de contamination et limiter les formes graves de Covid, est la vaccination.

https://www.france-assos-sante.org/2021/11/24/prevention-des-maladies-nosocomiales-et-de-la-nouvelle-arrivee-la-covid/

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin. Nous conseillons au patient concerné par ce problème de coronaires de dialoguer avec son médecin afin de voir les bénéfices-risques de l’intervention.

Cordialement,

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse envoyée le 27/01/22



Retour à la liste des questions