Toutes les questions-santé - juin

Possibilité d'endommager la vessie ?

Question

Bonjour, peut-on endommager la vessie s'il y a eu des saignements lors de sondage urinaire ? Merci


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si la vessie peut être endommagée par des saignements lors d’un sondage urinaire.

A titre d’information générale, l’Association Française d’Urologie donne à chaque patient une fiche explicative sur le sondage vésical dont nous vous proposons un extrait :

Une sonde vésicale est en général très bien supportée. Un saignement passager dans les urines peut survenir. La sonde peut parfois provoquer secondairement une irritation de la paroi de la vessie, qui peut se traduire par des envies d’uriner ou des douleurs de la vessie, et parfois l’émission d’urine par l’urètre entre la sonde et le canal ; des médicaments peuvent soulager ces symptômes mais parfois incomplètement.
Il est nécessaire de faire des soins locaux réguliers au niveau du point d’entrée de la sonde dans l’urètre. L’ablation de la sonde est indolore : elle nécessite au préalable de dégonfler le ballonnet. En cas de sonde « à demeure » il faut changer régulièrement la poche de recueil des urines et la sonde elle-même.
La périodicité de ces changements sera décidée par votre urologue.
[…]
Pour diminuer les risques de complications il faut boire abondamment, faire des soins locaux réguliers et éviter que la sonde soit coudée.

http://www.chu-stlouis.fr/uro/Sondagevessie.pdf#:~:text=Une%20sonde%20v%C3%A9sicale%20est%20en%20g%C3%A9n%C3%A9ral%20tr%C3%A8s%20bien,des%20m%C3%A9dicaments%20peuvent%20soulagerces%20sympt%C3%B4mes%20mais%20parfois%20incompl%C3%A8tement

Concernant le sondage intermittent, le service d’urologie (Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles) ajoute :

Quelques gouttes de sang apparaissent sur la sonde: au cours de votre apprentissage, le sondage intermittent peut provoquer des micro-lésions urétrales se manifestant par quelques gouttes de sang sur la sonde.
Ne vous inquiétez pas. Augmentez votre consommation de boissons.
Néanmoins, si le saignement devient plus important ou s’il persiste, prévenez votre médecin traitant, l’infirmière ou l’urologue.

https://www.saintluc.be/sites/default/files/2020-09/commu-dsq-199-guide-apprentissage-sondage-intermittent-femme.pdf

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et nous vous conseillons de contacter un professionnel de santé (votre urologue ou le service d’urologie, une infirmière si vous avez d’autres soins) pour obtenir un avis pertinent et adapté à votre état de santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions