Toutes les questions-santé - juin

Bras engourdi

Question

Une légère faiblesse d’un bras en particulier survenue soudainement sans raison et qui dure peut-elle être liée à un AVC si je n’ai aucun autre symptôme? Devrais-je consulter au cas où?


Réponse

Bonjour

Vous avez une légère faiblesse dans un bras, qui est survenue sans raison et qui dure. Vous souhaitez savoir si cela pourrait indiquer un AVC.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre service mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes. C’est pourquoi comme indiqué sur notre formulaire de contact, nous ne sommes pas en mesure de donner d’avis médical. Nous vous invitons à contacter rapidement un médecin qui, après un examen clinique, pourra vous donner un diagnostic.

A titre d’information générale sur les AVC, voici le dossier de l’Assurance maladie : Les symptômes d'accident vasculaire cérébral et d'accident ischémique transitoire

Symptômes d'AVC : une urgence absolue
Reconnaître les premiers symptômes d'AVC et réagir immédiatement en appelant le centre 15 ou le 112 permet d'améliorer considérablement les chances de survie et de rétablissement. Un traitement efficace doit être mis en route le plus rapidement possible.
Appelez le 15 ou le 112 (numéro d'urgence européen) depuis un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile (même bloqué ou sans crédit) si l'un des signes suivants survient de façon brutale :

  • un engourdissement du visage, une impossibilité de sourire ;

  • une déformation ou une paralysie du visage : par exemple, la lèvre est tombante d'un côté ;

  • une perte de force ou un engourdissement d'un membre supérieur (impossibilité de lever le bras) ;

  • un engourdissement ou une faiblesse d'une jambe ;
    un trouble de la parole : difficulté à parler ou à répéter une phrase ;

  • une difficulté à comprendre son interlocuteur ;

  • une perte soudaine de l'équilibre : instabilité en marchant, comme en cas d'ivresse ;

  • un mal de tête intense, brutal et inhabituel ;

  • un problème de vision, même temporaire : perte de la vue d'un œil ou vision double.

Symptômes brefs et transitoires d'AIT à considérer comme une urgence
L'accident ischémique transitoire ou AIT se traduit par au moins un des trois signes d'alerte :

  • engourdissement du visage,

  • engourdissement ou perte de force d'un bras,

  • cécité ou trouble de la vision temporaire d'un œil

  • ou troubles de la parole.

Ces signes disparaissent en quelques minutes. Cela signifie qu'il y a un obstacle à la circulation du sang dans le cerveau. L'urgence et la nécessité d'une prise en charge adaptée sont identiques, car le risque de faire un AVC dans la semaine est élevé.
Il faut appeler en urgence le centre 15 ou le 112 (numéro européen) depuis un téléphone fixe ou depuis un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit (appel gratuit).
En attendant les secours, comment réagir en présence d'une personne présentant des symptômes d'AVC ? Pour en savoir plus, c onsuter l'article " AVC: que faire ?

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/avc/avc-symptomes-evolution

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

 NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions