Toutes les questions-santé - juin

Relation entre Covid-19 et hypothyroïdie de Hashimoto

Question

J'ai été en réanimation 1 mois en janvier 2021 pour COVID SARS COV-2, prise de sang de juin 22, montre une grosse montée de mes Anticorps anti-TPO (1300), au lieu de 250 . Peut-il y avoir relation ?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si le fait d’avoir eu la Covid-19, ce qui vous a conduite en réanimation, peut expliquer le dérèglement de votre thyroïde.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre service mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes. C’est pourquoi nous ne sommes pas en mesure, comme indiqué sur notre formulaire de contact, de donner d’avis médical. Nous vous invitons à interroger votre médecin qui, connaissant vos antécédents médicaux, pourra vous donner un avis médical adapté à votre état de santé.

Cependant et à titre d’information générale, nous vous proposons deux articles scientifiques :

-  sur le site de la Société française d’endocrinologie, la Lettre de la thyroïde.  Dans le n° 15 de décembre 2020, le Pr Philippe Caron (Service d’endocrinologie et maladies métaboliques, pôle cardiovasculaire et métabolique, CHU-Larrey, Toulouse) explique les perturbations provoquées par la Covid-19 chez les patients souffrant de problèmes de thyroïde :

[…] Ces données peuvent expliquer, d’une part, l’apparition des altérations des paramètres fonctionnels thyroïdiens et, d’autre part, les atteintes thyroïdiennes au cours des épisodes infectieux chez les patients atteints de Covid-19.
Altérations des paramètres fonctionnels thyroïdiens
Plusieurs études [3-5] ont mis en évidence des anomalies des paramètres fonctionnels thyroïdiens chez les patients Covid-19. […]
Ces altérations des paramètres fonctionnels thyroïdiens sont comparables à celles observées au cours des affections non thyroïdiennes et décrites comme “syndrome de basse T3”, caractérisées par une diminution de la T3 qui témoigne d’une diminution de l’activité des désiodases, alors que la concentration de T4 est soit normale soit discrètement diminuée. Ces anomalies seraient à rattacher à un stress chronique lié à l’hypoxie, à une sécrétion de glucocorticoïdes et à la libération de cytokines pro-inflammatoires (IL-6) liées à l’infection au Covid-19. La diminution de la concentration de la TSH est également liée à une atteinte des cellules hypophysaires par le SARS-CoV-2.
Ces anomalies du bilan fonctionnel thyroïdien, fréquentes chez les patients Covid-19, sont le plus souvent transitoires et n’imposent pas de traitement. […]

http://www.sfendocrino.org/_newsletters/newsletter_thyroide_14.html#act1

- dans la revue Annales d'endocrinologie (2021 Octobre, Vol 82, Num 5, pp 405-405) : Thyroïdite et Covid 19 : relation de cause à effet ou simple association / Ghachem A, Rojbi I, Laamouri R, Lakhoua Y, Mchirgui N, Ben Nacef I, Khiari K.

Introduction
La thyroïdite est un trouble endocrinien définie par une inflammation de la thyroïde qui entraîne un dérèglement de la sécrétion des hormones thyroïdiennes. Nous rapportons le cas d’une thyroïdite se manifestant par une hyperthyroïdie dans les suites d’une infection par le SARS Cov 2.
Observation
Une femme a consulté à J18 de l’infection par SARS Cov2 pour amaigrissement, tachycardie et tremblement des extrémités, sans cervicalgies. À l’examen, thyroïde non palpable. Au bilan, une hyperthyroïdie fruste: TSH freinée à 0,005 et FT4 à 1,08 ng/dl. Pas de syndrome inflammatoire biologique. Le dosage des Anticorps anti-thyroperoxydases est positif à 2029 UI/ml, des anticorps anti récepteurs à la TSH négatif. La TSH de contrôle à 0,003 et FT4 à 1,45. À L’échographie cervicale thyroïde de taille normale, d’échostructure hypoéchogène hétérogène, avec hyperhémie cadrant avec une thyroïdite. À La scintigraphie, présence de remaniements de thyroïdite. Devant l’aggravation de la symptomatologie avec syndrome dépressif, la patiente a été mise sous Thiamazol 10 mg/j, adressée à un psychiatre et mise sous traitement anti dépresseur avec une légère amélioration clinique et une TSH à 0,019 et FT4 à 0,82 après 1 mois. S’agit-il d’une thyroïdite post Covid ou d’une thyroïdite auto-immune dans sa phase de thyrotoxicose révélée par une pneumonie par SARS Cov 2 Seule l’évolution de la maladie permet de trancher.
Discussion
La connaissance des complications de l’infection à SARS COV2 s’acquiert avec le suivi des patients. Son retentissement sur la fonction thyroïdienne reste un sujet d’exploration.

https://www.em-consulte.com/article/1471731/article/thyroidite-et-covid-19%C2%A0-relation-de-cause-a-effet- 

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’enrichir le dialogue avec votre médecin qui reste votre interlocuteur privilégié.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions