Enfants, adultes, animaux, plantes, objets, tout peut être fragile.

L’eau aussi lorsqu’elle coule dans notre corps, les ruisseaux ou passe dans les tuyaux.

En se salissant elle peut nous rendre malades. L’eau est la vie et doit être respectée pour ne pas être polluée. Quand la température de l’eau augmente à cause du climat, des déchets et pesticides déversés par des entreprises ou des particuliers, des algues bleu-vert dangereuses pour les baigneurs se multiplient. Replanter des plantes indigènes dans l’eau et sur les bords empêche cette pollution et freine les inondations. Quand les entreprises creusent le fond des lits de rivière pour prendre du sable afin de construire des bâtiments, quand on pompe l’eau pour arroser des champs, la rivière s’assèche et sa végétation se meurt. Quand des digues sont construites sans rouées, les crues deviennent plus violentes. L’eau a besoin de son bassin versant pour ne pas inonder les berges : si on la laisse se déverser par des petits ruisseaux sur les côtés elle se calme et ne détruit pas tout.

L’aménagement du territoire devrait empêcher la pollution par les déchets ménagers ou industriels, mais il faut aussi parfois protester pour dire qu’on veut protéger une rivière, une forêt, un glacier ou la mer. C’est ce qu’ont fait les écoliers avec les marches pour le climat. Un mouvement de reconnaissance des droits de la nature milite pour protéger les rivières ou les montagnes en leur donnant une personnalité juridique.

Prendre soin des arbres, des pierres et de l’eau, c’est aussi se mettre à leur écoute, les embrasser, leur parler, chanter et danser pour eux. C’est pour cela qu’il y a tant d’histoires qui parlent des fées, des lutins, des elfes, des sirènes et d’autres esprits de la nature dans toutes les cultures.

D'autres points de vue...

La fragilité vue par... Françoise Giromini, psychomotricienne Au cours de son développement psychomoteur, l’enfant découvre non seulement la résistance, la plasticité et la fragilité de son propre corps, mais aussi celles des autres et des objets qui l’entourent.
La fragilité vue par... Joëlle Proust, philosophe Qu’est-ce que comprendre un concept, comme celui de fragilité, pour un très jeune enfant ? Les neurosciences nous révèlent que les premières étapes d’acquisition et d’utilisation d’un mot continueront à en structurer le sens tout au long de la vie.
La fragilité vue par... Denis Couvet, écologue En écologie, la fragilité évoque le fait qu’un écosystème est dans un état changeant. Un écosystème se caractérise par les interactions entre son milieu naturel et les espèces animales, végétales et microbiennes qui y vivent. Ces interactions sont par nature fragiles, car elles sont en réorganisation permanente, sous l’effet des variations environnementales (saisons, aléas climatiques, influences humaines, évolution des espèces…).
La fragilité vue par... Cora Cohen-Azria, didacticienne des sciences Comment la fragilité est-elle perçue dans nos sociétés ? Est-ce qu’être fragile est valorisé dans les discours sociaux qui accompagnent les jeunes enfants aujourd’hui ? Il me semble que non. Pourtant, de manière paradoxale, alors que peu de valeur est associée à la fragilité, certains objets se révèlent précieux par leur fragilité même.
La fragilité vue par... Bérengère Kolly, philosophe Il n’y a pas que les objets qui soient fragiles : un sentiment, un espoir peuvent être fragiles, facilement détruits ; une personne aussi peut se sentir fragile, facilement déstabilisée ou cassée. Lorsque l’on est fragile, ce n’est pourtant pas dans toutes les circonstances, ni pour toujours.
La fragilité vue par... Patrice Huerre, pédopsychiatre Qui n’a pas de souvenirs des temps de récréation de son enfance ? D’y avoir été témoin du désarroi de camarades fragiles et d’en avoir vu d’autres fragilisés ? La « récré », respiration bienvenue pour certains, source d’inquiétude pour d’autres.
La fragilité vue par... Benoît Roman, physicien des matériaux Qu’est-ce qu’un matériau fragile ? En science des matériaux, on dit qu’un matériau est fragile s’il se casse net. On peut ensuite recoller, à la façon d’un puzzle, les morceaux du matériau fragile cassé, comme c’est le cas avec le verre ou la porcelaine. À l’opposé, un chewing-gum ou de la pâte à modeler vont s’étirer et changer de forme si on tente d’en faire deux morceaux : ce sont des matériaux ductiles, le contraire de fragile.
La fragilité vue par... Léa Didier, psychologue clinicienne et psychanalyste Apprivoiser la fragilité, une boussole précieuse. Savoir que la fragilité fait partie de tous permet de créer des liens qui comptent, dans lesquels nous pouvons être tour à tour paisibles, aidés ou aidants, selon ce que nous traversons. Assumer notre part de fragilité n’empêche ni d’avoir confiance en soi ni de consolider ses propres forces, cela nous incite simplement à prendre soin de nous-mêmes et des autres.

Envie de découvrir le petit monde et les amis de Windy ? Visitez l'exposition !

D'autres ressources Fragile !

Bibliographie Sélection pour les parents

Une sélection d’ouvrages pour les parents offrant des pistes de compréhension et d'action sur la fragilité.

Vous êtes enseignant ?

Retrouvez les dossiers pédagogiques et les informatiques pratiques pour préparer votre sortie scolaire.