Toutes les questions-santé - février

Emplois des dons du sang

Question

Quels emplois sont faits des dons de sang recueillis par l'Etablissement français du sang ? Par "emploi", je pense à toutes les formes que peut revêtir ce sang (plaquettes, plasma...) et à tous ses destinataires. Les hôpitaux, cliniques et autres établissements qui s'en servent l'obtiennent-ils gratuitement ou l'achètent-ils ? Le sang provenant d'un don gratuit en France, entre-t-il en concurrence avec du sang importé et payant ? Merci.


Réponse

Bonjour,

Vous vous posez des questions sur les dons de sang. Vous souhaitez savoir à qui ils sont destinés, comment les hôpitaux se les procurent et si le sang « français » peut être en concurrence avec du sang prélevé à l’étranger sur des donneurs rémunérés.

Tout d’abord, vous souhaitez connaitre l’utilisation qui est faite des produits sanguins. Afin de répondre à votre question, nous vous proposons la lecture d’un article rédigé par l’Etablissement Français du sang à ce propos :

L’utilisation des produits sanguins
Selon une enquête nationale* sur les receveurs de produits sanguins, menée par l’EFS, les maladies du sang et les cancers demeurent les pathologies les plus consommatrices de produits sanguins : elles concernent près de la moitié (47 %) des patients transfusés.
Les interventions chirurgicales concernent quant à elles un peu plus du tiers (35 %) des patients transfusés. Cette étude a également révélé que 80 % des produits transfusés sont des globules rouges, que 52 % des transfusions sont programmées et que l’âge moyen des receveurs est de 65 ans.

https://dondesang.efs.sante.fr/comprendre-quoi-servent-les-dons-de-sang/les-besoins-au-quotidien

En complément, toujours sur le site de l’EFS, il est indiqué :

Qui soignez-vous grâce à votre don de sang ?
Les personnes subissant des opérations chirurgicales, des traitements lourds (chimiothérapie), les victimes d’hémorragies, d’accidents, les femmes qui ont eu un accouchement difficile, sont sauvées grâce à vos globules rouges. Dans le cas de maladies du sang comme la drépanocytose, les patients reçoivent des transfusions de globules rouges très régulièrement. Toutes les 5 semaines, voire toutes les 2 ou 3 semaines.
Les personnes atteintes de cancers (leucémies, lymphomes) sont soignées avec des plaquettes.
La transfusion de ce produit sanguin est aussi nécessaire en cas d’hémorragie massive. Elle est alors associée aux transfusions de globules rouges et de plasma.
Les enfants et adultes atteints de déficits immunitaires, de maladies génétiques comme l’hémophilie par exemple, bénéficient de transfusions de plasma.

https://dondesang.efs.sante.fr/le-don-de-sang

Par ailleurs, si vous souhaitez obtenir des compléments d’information sur les patients susceptibles de recevoir une transfusion, nous vous proposons la lecture de cet article de l’Institut national de la transfusion sanguine :

   À qui transfuse-t-on des concentrés de globules rouges ?
              À qui transfuse-t-on des concentrés plaquettaires ?
              À qui transfuse-t-on du plasma ?
              Qui sont les receveurs des produits sanguins labiles en France ?
 

https://www.ints.fr/SangTransfQuiTransf.aspx

Enfin, si vous souhaitez connaitre en détails les différents produits sanguins préparés par l’EFS, nous vous conseillons la lecture de cet article :

Les produits sanguins labiles
Concentrés de globules rouges, de plaquettes, plasmas… La mission première de l’EFS est de préparer et fournir aux établissements de santé ces produits sanguins labiles dont les malades ont besoin.

https://www.efs.sante.fr/activite/les-produits-sanguins-labiles

Vous vous interrogez également sur les modalités d’acquisition de ces produits sanguins par les établissements hospitaliers et souhaitez savoir s’il existe une mise en concurrence avec des produits d’origine étrangère.
Afin de répondre à votre question, nous vous conseillons la lecture de cet article publié sur le site du Ministère des solidarités et de la santé :

En France, et dans l’objectif d’optimiser la mise à disposition et la sécurité de la thérapeutique transfusionnelle, les pouvoirs publics ont mis en œuvre des mesures organisationnelles fortes avec une répartition des tâches clairement définie et séparée entre le producteur de produits sanguins labile, le préparateur de médicaments dérivés du sang et la transfusion proprement dite :
le rôle de producteur de produits sanguins labiles (PSL) est dévolu à l’Etablissement Français du Sang (EFS), établissement public administratif de l’Etat détenant des prérogatives d’établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministre chargé de la santé. L’EFS, opérateur civil national unique depuis le 1er janvier 2000, détient le monopole du prélèvement de la préparation, de la qualification et de la distribution des PSL. De par ce monopole, l’EFS se doit d’assurer l’auto-suffisance en PSL pour l’approvisionnement de tous les patients sur le territoire français.

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/autres-produits-de-sante/article/produits-sanguins

Il semble donc que les produits sanguins labiles français proviennent exclusivement de l’EFS.

Concernant les modalités d’approvisionnement en sang des établissements de santé, il est précisé, dans un rapport réalisé par Oliver Veran (député de l’Isère) en 2013 et intitulé La filière du sang en France, que :

[…] Fondée sur ces principes, l’organisation de la filière du sang repose aujourd’hui sur quatre principaux acteurs :
- l’Etablissement français du sang (EFS), établissement public administratif, a le monopole de la collecte de sang, de plasma et de plaquettes ainsi que le monopole de la commercialisation des produits sanguins labiles aux établissements de santé ; […]

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwjaqbK7kILvAhXQ3oUKHQ7xD2UQFjAEegQIFBAD&url=https%3A%2F%2Fsolidarites-sante.gouv.fr%2FIMG%2Fpdf%2FRapport_Veran_filiere-sang.pdf&usg=AOvVaw0DfJjNh8GmSWO1OCsSEDjZ

Et concernant les modalités de commercialisation, il est précisé sur le site de l’EFS :

[…] Les ministères chargés de la Santé et de l'Économie et des Finances : les autorités de tutelle de l’EFS
L’EFS est placé sous la tutelle du ministre de la Santé et a pour interlocuteur principal la direction générale de la santé (DGS). Les grandes orientations de l’établissement sont décidées par son conseil d’administration où siègent ses principales tutelles : directions générales de la santé et de l’offre de soins, directions de la sécurité sociale et du budget... Les tarifs de cession des PSL sont fixés par arrêté ministériel. […]

https://www.efs.sante.fr/lefs-nos-parties-prenantes/les-partenaires-institutionnels-de-lefs

Vous pouvez consulter l’arrêté ministériel détaillant les coûts des produits sanguins à cette adresse : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGIARTI000039664256/2020-01-01/

Enfin, sachez que l’EFS possède un formulaire de contact. N’hésitez pas, pour toutes questions complémentaires à ce propos, à les contacter directement : https://donneurs.efs.sante.fr/Home/Contact

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à vos attentes et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé            
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions