Toutes les questions-santé - mars

Virus HPV

Question

Bonjour, Mon partenaire et moi avons le virus HPV. Il est dit que l'immunité de notre corps suffit dans la majorité des cas à faire disparaître le virus. Comment le corps peut se débarrasser du virus si les partenaires ont régulièrement des rapports sexuels entre eux et se retransmettent constamment le virus ? Merci !


Réponse

Bonjour,

Votre partenaire et vous-même êtes porteurs du virus HPV. Vous vous demandez comment vous pouvez vous débarrasser de ce virus puisque vous vous « contaminez » à chaque rapport sexuel.

Afin de répondre à votre question, nous vous proposons tout d’abord la lecture d’un article sur le papillomavirus humain (HPV) réalisé par le Centre régional d’information et prévention sida d’Ile-de-France (CRIPS-IDF) et intitulé Symptômes et évolution : l'histoire naturelle de l'infection à HPV

Le virus est présent au niveau des muqueuses ou de la peau sans symptôme ou lésion visible. Le HPV peut rester "dormant" ou "quiescent" des mois, voire des années, sans développer d'anomalie. Les virus dormants ne se multiplient pas ; l'infection n'est donc pas contagieuse.
Dans la grande majorité des cas le papillomavirus est éliminé spontanément par le système immunitaire en quelques mois
. Quand il persiste dans l'organisme, il peut devenir responsable, selon le type de virus en cause, de lésions bénignes (condylomes) ou de lésions cancéreuses.
« L'infection à HPV inactive ou latente
Le virus est présent au niveau des muqueuses ou de la peau sans symptôme ou lésion visible. Le HPV peut rester "dormant" ou "quiescent" des mois, voire des années, sans développer d'anomalie. Les virus dormants ne se multiplient pas ; l'infection n'est donc pas contagieuse.
Dans la grande majorité des cas, l'immunité induite en réaction à l'infection par le HPV permet de se débarrasser spontanément du virus. Le temps nécessaire à la disparition du HPV est appelé temps de clairance. A un an, le HPV est éliminé trois fois sur quatre. Plus ce temps de clairance augmente, plus le risque que l'infection persiste s'accroît.
[…]
L'infection à HPV persistante et active
L'infection à HPV devient persistante et active lorsque la personne ne développe pas l'immunité nécessaire pour éliminer le virus. Une femme de plus de 30 ans sur dix est concernée. […]

https://www.lecrips-idf.net/professionnels/dossiers-thematiques/papillomavirus-humain-cancers/symptomes-evolution-infectionhvp.htm

Comme vous l’évoquiez dans votre question, l’immunité peut effectivement, dans la majeure partie des cas, endiguer l’infection. Elle peut également être présente à l’état dormant, n’entrainant alors pas de risque de contagion.

Concernant les traitements de cette pathologie, voici ce qu’il est indiqué, toujours dans cet article :

Il n'existe pas de traitement de l'infection à papillomavirus latente.
On surveille l'évolution et on traite les lésions associées aux HPV : condylomes, dysplasies et cancers.

https://www.lecrips-idf.net/professionnels/dossiers-thematiques/papillomavirus-humain-cancers/traitement-hpv.htm

Vous vous étonnez que le corps puisse, seul, éliminer cette infection même si elle est renouvelée. Afin de vous éclairer sur les mécanismes mis en jeu, nous vous proposons la lecture d’un dossier intitulé Le système immunitaire, réalisé par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA):

Le système immunitaire permet de préserver l’organisme de dysfonctionnements internes et d’agressions externes. L’organisme est un ensemble complexe de 3 milliards de cellules et 10 milliards de bactéries, qui doivent fonctionner ensemble pour que nous soyons en bonne santé. Pour assurer cette tâche, le système immunitaire dispose d’une batterie de processus de contrôle et de défense.
Les missions du système immunitaire
Le système immunitaire a une double fonction pour permettre à l’organisme de fonctionner correctement :
    - reconnaître et contrôler ce qui appartient à l’organisme (le « soi ») ;
    - lutter contre les agressions extérieures (le « non soi »).

Il est constitué d’un ensemble de cellules et de molécules capables d’une part de détecter et de reconnaître des anomalies, et d’autre part, de réagir. Ainsi, lorsqu’un corps étranger pénètre notre organisme, le système immunitaire peut le détecter et déclencher une série de processus qui nous permettra de le détruire. Ces processus sont complexes, et certains organismes pathogènes parviennent à le contourner (en se cachant, se défendant, en évoluant…). […]

https://www.cea.fr/comprendre/Pages/sante-sciences-du-vivant/essentiel-sur-systeme-immunitaire.aspx

Pour illustrer ce dossier, nous vous proposons en complément 3 vidéos réalisées par Le réseau Canopé (Établissement public à caractère administratif sous tutelle du ministère de l'Éducation nationale) :

- La réaction inflammatoire

La peau et les muqueuses constituent une barrière physique qui protège efficacement l’’organisme des agressions externes. Il arrive cependant qu’à la suite d’un traumatisme ou d’une infection, des micro-corps étrangers parviennent à franchir ce bouclier. Un mécanisme de défense complexe se met alors en place : la réaction inflammatoire…

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/la-reaction-inflammatoire-45.html

- L'immunité adaptative

Lorsque virus et bactéries ont réussi à franchir la première barrière de défense de l’organisme (la réaction inflammatoire), une deuxième ligne se met en action : c’est l’immunité adaptative. Ce deuxième bouclier protecteur est spécifique aux vertébrés. Il met en œuvre un mécanisme complexe faisant appel à des globules blancs particuliers : les lymphocytes…

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/l-immunite-adaptative-43.html

- La mémoire immunitaire

Tout au long de la vie, le système immunitaire garde la mémoire des agressions virales ou bactériennes passées. Chaque fois qu’un nouvel antigène se présente, certaines cellules immunitaires sont chargées de déterminer sa fiche d’identité et de la conserver dans l’attente d’une future agression. La vaccination prend appui sur ce mécanisme pour enrayer les antigènes les plus fulgurants.

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/la-memoire-immunitaire-44.html

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin traitant ou votre gynécologue, seules personnes à même, de par leur connaissance de votre dossier médical, de vous donner des explications adaptées à votre situation

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions