Toutes les questions-santé - avril

Expliquer à un enfant comment faire pour avaler un médicament

Question

Bonjour, Je me suis retrouvée embarrassée lorsque ma nièce de 4 ans devant prendre des médicaments m'a demandé :" comment fait-on pour avaler des médicaments ?" Question qui semble simple en apparence mais devant laquelle chacun a une solution qui lui est propre pour autant ! Merci


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez expliquer à votre nièce de 4 ans comment faire pour avaler un médicament.

Sur le site Naître et grandir, publié et financé par la Fondation québécoise Chagnon, deux méthodes sont décrites pour apprendre aux enfants à avaler des médicaments : Même les tout-petits peuvent apprendre à avaler des comprimés

Selon les auteurs, cet apprentissage serait plus facile pour les tout-petits, car ceux-ci n’ont pas encore vécu d’expériences négatives avec les médicaments. Par conséquent, enseigner aux enfants à avaler des comprimés en bas âge pourrait prévenir l’apparition d’un blocage plus tard et permettrait alors d’administrer les médicaments plus facilement.
Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion en analysant les résultats de 5 études explorant différentes techniques pour aider les enfants à avaler les médicaments. Deux de ces études offraient des stratégies adaptées aux moins de 5 ans.

L’apprentissage par imitation
Cette technique utilise de petits bonbons durs de différentes grosseurs, comme des décorations à gâteau, des Nerds®, des M&M® et des Tic-Tacs®. Avant de commencer, l’adulte dit à l’enfant qu’il apprendra aujourd’hui une nouvelle habileté comme lorsqu’il a appris à s’habiller ou à manger seul.

  • Pour débuter, on demande à l’enfant d’avaler une gorgée d’eau.

  • L’adulte prend ensuite le plus petit bonbon (par exemple, une décoration à gâteau), le dépose sur sa langue et l’avale en prenant une gorgée d’eau. Il ouvre alors sa bouche pour montrer à l’enfant que le bonbon a disparu.

  • L’adulte demande à l’enfant de l’imiter. Si le tout-petit réussit, l’adulte dit : « Tu as réussi. Passons au prochain comprimé. »

  • La technique est alors reprise avec le bonbon suivant. L’adulte peut aussi demander à l’enfant qui devrait commencer ou quel bonbon il souhaite avaler entre deux bonbons de la même taille.

  • L’expérience continue ainsi jusqu’à ce que l’enfant ait avalé avec succès le bonbon le plus gros.

  • Si l’enfant ne réussit pas à avaler un comprimé, l’adulte dit simplement : « Ça va. Continue de boire. » Pour aider l’enfant à demeurer calme, l’adulte demeure silencieux et évite de fixer l’enfant. Si celui-ci veut retirer le bonbon de sa bouche, on lui permet de le faire. Après 2 échecs de suite, l’adulte suggère de recommencer avec le bonbon précédent. L’exercice se terminera ainsi par un succès.

Les différentes positions de la tête
Cette technique consiste à avaler un comprimé en variant la position de la tête. Elle utilise aussi des bonbons de différentes tailles.

  • L’adulte explique à l’enfant que l’œsophage (le tube reliant sa bouche à son estomac) a une taille de 1,5 à 2 cm et qu’il est donc beaucoup plus gros que n’importe quel comprimé.

  • L’adulte montre à l’enfant les différentes positions de la tête pour avaler un comprimé : la tête droite, la tête penchée vers l’arrière, la tête penchée vers l’avant, la tête tournée vers la gauche et la tête tournée vers la droite. Chaque position a ses avantages et l’enfant devra donc découvrir celle qu’il préfère.

  • L’adulte demande alors à l’enfant d’avaler une gorgée d’eau dans chacune des positions. L’enfant devrait se tenir droit, les épaules vers l’arrière. Il est parfois plus facile d’être en position debout.

  • L’adulte offre un bonbon à l’enfant et lui dit de le déposer sur sa langue.

  • L’enfant est ensuite invité à prendre une petite gorgée d’eau. Il doit éviter de prendre une trop grosse gorgée, car le bonbon risque de flotter jusque dans sa joue.

  • L’adulte dit à l’enfant de secouer légèrement sa tête en la penchant vers l’arrière pour que le bonbon se loge dans le fond de sa bouche.

  • L’enfant place sa tête dans l’une des 5 positions et avale le bonbon.

  • La technique est reprise pour les 4 autres positions.

Pour être efficace, cet exercice doit être fait tous les jours pendant 14 jours.

https://naitreetgrandir.com/fr/nouvelles/2015/04/27/20150427-medicaments-tout-petits-apprendre-avaler-comprimes/

D’autres conseils sont également donnés sur ce site dans un article intitulé Médicaments: comment réussir à les administrer que vous pouvez consulter via le lien suivant :
https://naitreetgrandir.com/fr/sante/medicaments-reussir-administrer/

Sur le site Sparadrap, association pour les enfants malades ou hospitalisés, voici quelques conseils pour avaler son médicament plus facilement, dans la rubrique « Prendre des médicaments : pas si facile ! » :

Mon médicament n’est pas bon !
Ton médicament a un goût amer, ou un goût que tu n'aimes pas. Et pourtant il faut l'avaler, c'est obligé...
- Tu peux mettre le médicament au réfrigérateur.
- Tu peux manger un aliment qui “colle sur la langue”, comme du fromage frais.
- Tu peux te brosser les dents, manger un bonbon à la menthe ou à la réglisse.
[…]
- Si le médicament est liquide, bois-le avec une paille : il sera moins en contact avec tes papilles.
- Tu peux aussi avaler très vite (si tu y arrives) ou te boucher le nez.
Certains médicaments peuvent être avalés avec un aliment que tu aimes : un jus de fruit, une compote, une crème dessert, de l’eau avec du sirop…
[…]

Mon comprimé est trop gros!
Ton comprimé te semble trop gros et tu as peur de l'avaler ou bien qu’il ne ”passe” pas.
[…]
- Compare le comprimé à un aliment plus gros que tu as déjà avalé. Souvent, il est plus petit que tu ne l’imagines !
- Entraîne-toi à avaler un aliment de la même taille (une boulette de pain par exemple).
- Pense à boire de l’eau avant de l’avaler pour ne pas avoir la bouche “sèche”.
- Si après avoir essayé tous ces “trucs”, tu n’arrives toujours pas avaler ton comprimé, le pharmacien peut peut-être te proposer le médicament sous une autre forme (en sirop, en poudre…).

https://sparadrap.org/enfants/medicaments/prendre-des-medicaments-pas-si-facile

Enfin, le Vidal donne les conseils suivants sur son site :

Faire prendre un comprimé ou une gélule à un enfant :
Les comprimés et les gélules sont utilisés chez des enfants déjà suffisamment grands pour pouvoir les avaler. Si certains sont enrobés d’un vernis qui les rend plus faciles à avaler et diminue leur goût (dragées), d’autres sont plus difficiles à prendre. Dans ce cas, que faire pour aider votre enfant ?
[…]
Apprendre à avaler un comprimé ou une gélule

Avaler un comprimé, cela s’apprend ! Avant même d’avoir besoin de lui faire avaler un médicament, montrez à votre enfant comment faire avec une pastille de taille équivalente. Profitez-en pour lui apprendre que les médicaments ne sont pas des bonbons.

  • Un comprimé doit être pris assis ou debout, avec l’équivalent d’un grand verre d’eau. Il est préférable de rester assis ou debout quelques minutes après la prise.

  • Pour aider votre enfant à déglutir, remplacez le verre d’eau par une petite bouteille à goulot étroit. Cela oblige à relever la tête pour boire et facilite la déglutition.

Neutraliser le goût

Diverses astuces existent pour neutraliser le goût d’un comprimé.

  • Si votre enfant est assez grand, donnez-lui une petite cuillerée de pâte de noisettes avant la prise. Cette pâte couvre les papilles et masque efficacement le goût. Vous pouvez également utiliser un bonbon à la menthe ou du dentifrice. Il est également possible d’enrober le comprimé dans une cuillerée de miel, de confiture, de yaourt ou de sauce chocolat. Vérifiez auprès de votre pharmacien que cela ne nuit pas à l’efficacité du médicament.

  • Pour chasser l'arrière-goût, un bonbon ou un chewing-gum à la menthe ou au réglisse est efficace. Laissez votre enfant boire autant que nécessaire après la prise.

  • Le froid diminue le goût des aliments. Vous pouvez laisser votre enfant sucer un glaçon avant la prise pour anesthésier ses papilles.

Que faire s’il le crache ou le vomit ?

 

Si plus de dix minutes se sont écoulées, contactez votre pharmacien ou votre médecin pour savoir quelle attitude adopter.
Si votre enfant crache ou vomit le médicament dans les trente minutes qui suivent la prise, vous pouvez lui redonner la dose complète.

https://www.vidal.fr/medicaments/utilisation/medicaments-enfants/faire-avaler-medicament-comprime-gelule-enfant.html

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions