Questions-santé 2020 - décembre

Délai entre injection et immunisation

Question

Bonjour, Je souhaiterais savoir à partir de quel instant, une fois l'injection d'un vaccin réalisée, la personne est "immunisée "? Concernant le vaccin contre la Covid, une personne contaminée peut-elle encore être contagieuse (à travers les gouttelettes de salive par exemple ) dans la minute qui suit la vaccination ? Je vous remercie


Réponse

Bonjour,

Vous nous interrogez sur le délai d’immunisation contre la Covid-19 après une vaccination.

Les informations à ce sujet sont peu nombreuses étant donné l’élaboration récente des vaccins.

Nous vous proposons tout d’abord afin de mieux comprendre le mécanisme de la vaccination, une infographie élaborée par le journal Le Monde (publié le 04 décembre 2020 - Mis à jour le 11 décembre 2020).
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/12/04/comment-fonctionnent-les-futurs-vaccins-contre-le-covid-19_6062151_4355770.html#xtor=AL-32280270

Le site des éditions Vidal (l’une des références dans l’information sur les produits de santé) indique dans un article daté du 17 décembre 2020 et intitulé : Vaccin Moderna : c’est la même chanson (que le vaccin Pfizer/BioNTech) avec quelques bémols
Par Stéphane Korsia-Meffre.

[…]
Selon ces documents, ce vaccin semble d’une grande efficacité plus de 14 jours après la 2e injection (94,1 % de taux de protection sur l’ensemble des données analysées) pour prévenir les formes symptomatiques légères à modérées de COVID-19 chez les personnes n’ayant jamais été infectées par SARS-CoV-2. L’efficacité apparaît rapidement avec un taux de protection estimé à 80,2 % un mois après la 1re injection.

https://www.vidal.fr/actualites/26382-vaccin-moderna-c-est-la-meme-chanson-que-le-vaccin-pfizer-biontech-avec-quelques-bemols.html

Lors de nos recherches documentaires nous avons rencontré le terme d’immunogénicité d’un vaccin qui correspond à « sa capacité d’induire une réponse immune adaptative capable de protéger l’individu contre l’infection par l’agent pathogène ». (p.16)
https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/enseignement/seminaires_desc/2014/2014-DESCT-Batteux-Imm-vaccinale.pdf

En complément sur cette notion, un article du Vidal explique dans un article Vaccins contre la COVID-19 : un point sur les essais de phase III en cours / Stéphane Korsia-Meffre (08 Octobre 2020), comment : Évaluer l'immunogénicité dans différentes populations :

L'immunogénicité d'un candidat vaccin est habituellement sa capacité à éliciter, après injection intramusculaire ou intradermique, la production d'anticorps neutralisants (IgG) spécifiques (dans la COVID-19, ce sont ceux qui semblent essentiels pour protéger les tissus « profonds » comme le poumon).
Néanmoins, dans le cas de la COVID-19 (et des coronavirus respiratoires en général), il est également important de s'intéresser à sa capacité à produire une immunité locale des muqueuses ORL (IgA sécrétoires, possible avec des vaccins à administration intranasale) et la formation d'une immunité cellulaire (lymphocytes CD4 et CD8), spécifique et plus durable que celle des IgG. Il est aussi essentiel de mesurer l'immunogénicité d'un protocole de vaccination à la fois chez les enfants, les adultes et les personnes âgées.
Attention, les résultats d'immunogénicité observés dans les divers essais cliniques décrits dans cet article sont difficiles à comparer entre eux. En effet, l'immunogénicité dépend, non seulement du vaccin, de la dose, de la voie d'injection et du protocole de vaccination, mais aussi du choix des outils de mesure des taux d'anticorps neutralisants. Cette hétérogénéité des modalités d'évaluation représente un obstacle à l'analyse comparée des résultats d'immunogénicité. Elle rend indispensable les essais de phase III mesurant la protection réelle contre une infection.

https://www.vidal.fr/actualites/25914-vaccins-contre-la-covid-19-un-point-sur-les-essais-de-phase-iii-en-cours.html

Le délai d’immunisation varie donc d’un vaccin à l’autre, c’est ce qu’indiquent les articles suivant sur les différents vaccins contre la Covid-19 disponibles prochainement :

- Vaccin Pfizer/BioNTech contre la COVID-19 : enfin des données à analyser ! / Stéphane Korsia-Meffre. (10 Décembre 2020)

Une bonne immunogénicité y compris chez les personnes plus âgées
Le document publié le 8 décembre 2020 par Pfizer/BioNTech apportent des informations relatives à l'immunogénicité du vaccin BNT162b, mesurée sur 360 patients répartis entre les 2 groupes.
Un mois après la seconde dose, une bonne réponse immunitaire humorale a été constatée, légèrement plus faible chez les personnes de plus de 55 ans (voir figure 1 ci-dessous), mais toujours au moins équivalente à celle observée chez des patients convalescents. La neutralisation était obtenue à la fois avec la souche Wuhan originelle et la souche D614G (celle qui sévit dans les pays occidentaux depuis le printemps).

https://www.vidal.fr/actualites/26337-vaccin-pfizer-biontech-contre-la-covid-19-enfin-des-donnees-a-analyser.html

- Vaccin Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19 : rien ne sert de partir à point si c'est pour se perdre en route… / Stéphane Korsia-Meffre. (15 Décembre 2020) :

Rappels sur le vaccin ChAdOx1-nCoV19 (AZD1222) d'Oxford-AstraZeneca
[…]
Concernant l'immunogénicité chez l'homme, dans l'essai COV001 (voir ci-dessous), une réponse humorale a été observée, ainsi qu'une réponse cellulaire transitoire (entre la 2e et la 7e semaine après l'injection).

https://www.vidal.fr/actualites/26364-vaccin-oxford-astrazeneca-contre-la-covid-19-rien-ne-sert-de-partir-a-point-si-c-est-pour-se-perdre-en-route.html

- Vaccin Moderna : c’est la même chanson (que le vaccin Pfizer/BioNTech) avec quelques bémols / Stéphane Korsia-Meffre. (17 Décembre 2020) :

[…]
Selon ces documents, ce vaccin semble d’une grande efficacité plus de 14 jours après la 2e injection (94,1 % de taux de protection sur l’ensemble des données analysées) pour prévenir les formes symptomatiques légères à modérées de COVID-19 chez les personnes n’ayant jamais été infectées par SARS-CoV-2. L’efficacité apparaît rapidement avec un taux de protection estimé à 80,2 % un mois après la 1re injection.

https://www.vidal.fr/actualites/26382-vaccin-moderna-c-est-la-meme-chanson-que-le-vaccin-pfizer-biontech-avec-quelques-bemols.html

Vous souhaitez également savoir si une personne vaccinée restera contagieuse si elle était contaminée par la Covid-19. A ce stade des recherches, il n’est pas possible de répondre à cette question et 2 cas de figures sont envisagés comme l’explique cet article du site d’information médicale Allodocteurs : Covid : peut-on être vacciné mais rester contagieux ?

Les premiers vaccins anti covid arrivent bientôt sur le marché. Mais les scientifiques ne savent toujours pas si les personnes vaccinées continueront à transmettre le virus. […]
L’arrivée de la vaccination contre le covid est imminente. Mais les premiers vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna seront-ils en mesure de stopper l’épidémie ? La réponse à cette question dépend d’une donnée encore inconnue : l’impact qu’aura le vaccin sur la transmission du virus.
Autrement dit, le vaccin sera-t-il efficace contre l’infection ou uniquement contre la survenue de formes sévères de la maladie ?
Dans le premier cas, le virus serait bloqué, ne pourrait pas se répliquer dans l’organisme des personnes vaccinées et il n’y aurait donc pas de transmission entre individus
. Un scénario qui endiguerait fortement la circulation du virus.
Un risque de dispersion du virus ?
Mais dans le second cas, la transmission du virus serait toujours possible. Les personnes vaccinées resteraient contagieuses, même si elles ne développent pas de symptômes. Et le virus continuerait de circuler.
Il y aurait certes moins de formes graves chez les personnes vaccinées, mais toujours des infections, des symptômes et potentiellement des formes sévères chez les non-vaccinées.
"Le risque dans ce cas est que les vaccinés se considèrent protégés et portent moins leur masque, alors qu’ils sécrètent du virus" s’inquiète le professeur Jean-François Saluzzo, virologue spécialiste des vaccins et expert auprès de l’OMS. "L’effet obtenu serait alors l’inverse de l’effet attendu : une dispersion du virus au lieu d’une immunité collective" redoute le spécialiste. […]

https://www.allodocteurs.fr/maladies/maladies-infectieuses-et-tropicales/coronavirus/covid-peut-on-etre-vaccine-mais-rester-contagieux_30384.html

A toutes fins utiles, si vous souhaitez mieux comprendre les mécanismes de l’immunité, nous vous invitons à lire cet ouvrage de vulgarisation Ton étonnant système immunitaire. Comment il protège ton corps (2010) réalisé par la Société Japonaise d’Immunologie (JSI) et traduit par la Fédération Européenne des Sociétés d’Immunologie (EFIS).
https://www.yumpu.com/fr/document/read/17250434/ton-etonnant-systeme-immunitaire-association-des-enseignants-d-

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions