Questions-santé 2021 - janvier

Vaccination antipneumococcique

Question

Bonjour, Mon mari vient d'etre vacciné pour la 1ère fois contre les infections à pneumeucoques. Je crois que l'infirmière s'est trompée dans l'ordre de la vaccination. En effet elle lui a administré d'abord pneumovax et il lui reste le vaccin prevenar 13 à faire. Qu'en pensez-vous? Est-ce dangereux? Merci de votre réponse. Cordialement


Réponse

Bonjour,

Votre mari vient de se faire vacciner contre les pneumocoques et vous craignez que l’infirmière ait interverti l’ordre des deux vaccins.

A titre d’information générale, voici ce que l’on peut lire sur Eurekasanté, le site des éditons Vidal (l’une des références dans l’information sur les produits de santé) sur les recommandations vaccinales contre les infections à pneumocoque chez les adultes, actualisées par un avis du Haut Conseil de la santé publique daté du 10 mars 2017 : Deux vaccins complémentaires et un seul schéma vaccinal pour mieux lutter contre les infections à pneumocoque des adultes à risque / Elisabeth Nicand.

6. L'immunité du vaccin Prevenar 13 est durable
[…]
Mais chez les personnes vaccinées antérieurement avec le vaccin polyosidique non conjugué 23 valent, l'efficacité de Prevenar 13 est moindre si le délai entre les deux injections est court (moins d'un an). Il faut ainsi un délai d'au moins un an entre l'administration de la dose d'un vaccin 23-valent et celle du vaccin Prevenar 13 pour ne pas observer d'hyporéponse immunitaire.
[…]
7. Les nouvelles recommandations vaccinales en 2017
En plus de la prévention des infections invasives à pneumocoque (méningites et septicémies), les recommandations vaccinales sont maintenant justifiées en outre par la prévention des pneumopathies. Ceci a entraîné une modification du chapitre correspondant du calendrier vaccinal, qui s'intitulait "Infections invasives à pneumocoque (IIP)" et s'intitule maintenant "infections à pneumocoque (IP)".
Dans l'objectif d'obtenir une réduction de la fréquence des pneumonies et des infections invasives à pneumocoque, le schéma vaccinal recommandé en 2013 pour les adultes immunodéprimés est maintenant étendu aux adultes de tous âges non immunodéprimés à risque élevé d'infection invasive et de pneumonie à pneumocoque. Ce schéma est le suivant :

  • Une dose de vaccin 13-valent Prevenar 13 ;

  • Puis une dose de vaccin 23-valent Pneumo 23 deux mois plus tard.

Auparavant, chez les personnes à risque non immunodéprimées, une dose unique de vaccin 23-valent était recommandée. Désormais, le schéma vaccinal est donc identique pour tous les adultes à risque. Le calendrier vaccinal 2017 précise également que ce schéma est applicable à partir de l'âge de 5 ans.
Des précisions sont apportées sur la conduite à tenir en fonction de l'historique vaccinal. Pour les personnes ayant reçu antérieurement une dose de vaccin 23-valent, il est recommandé d'administrer une dose du vaccin Prevenar 13 au moins un an après (au lieu de trois ans dans la précédente recommandation), puis à nouveau une dose de vaccin 23-valent 5 ans après la dose précédente de 23-valent.[…]

https://www.vidal.fr/actualites/21326-deux-vaccins-complementaires-et-un-seul-schema-vaccinal-pour-mieux-lutter-contre-les-infections-a-pneumocoque-des-adultes-a-risque.html

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. C’est pourquoi nous vous conseillons de demander un avis médical soit à votre médecin traitant soit à votre pharmacien.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions