Questions-santé 2021 - avril

Retard de règles

Question

Bonjour, j’ai 15 jours de retard de règles, j’ai eu un rapport non protégé pendant les dernières règles qui datent du 24 février. J’ai ensuite pris une pilule du lendemain. J’ai fait un test de grossesse.


Réponse

Bonjour,

Vous vous inquiétez pour un retard de règles survenu à la suite d’un rapport non protégé et malgré la prise de la pilule du lendemain. Vous souhaitez un avis.

Nous vous remercions de votre confiance mais Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes qui ne peut donner d’avis médical. Nous pouvons en revanche vous donner des informations générales sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées.

Nous vous proposons de lire la réponse-type que nous avons élaborée au sujet des règles :
https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-me-pose-des-questions-sur-mes-regles/

Nous attirons votre attention sur le paragraphe suivant : J’ai un retard de règles, comment être sûre que je suis (ou non) enceinte ?

 Il y a plusieurs moyens de vérifier qu’on est (ou non) enceinte. Dans l’ordre, du plus simple au plus lourd :
• Le test de grossesse, pratiqué à partir des urines du matin […] est en vente libre partout (pharmacies et rayon parapharmacie des grandes surfaces) […] ; ils ne sont pas fiables à 100 % mais tout de même très fiables (99 % pour le test urinaire […]). À noter qu’un test fait trop tôt (moins d’une semaine de retard) ou trop tard (plus de trois mois de retard…) peut être faussement négatif alors même qu’une grossesse est présente. En effet, ces tests mesurent, dans les urines de la femme, la présence de ßHCG (hormone chorionique gonadotrophique), une hormone fabriquée par l’embryon en début de grossesse (mais pas après la 12e ou 13e semaine de grossesse).
• La prise de sang prescrite par un médecin : elle recherche aussi la ßHCG, et elle est plus précise ; elle est positive très tôt (après quelques jours de retard seulement) et permet de suivre l’évolution de la grossesse (pendant les trois premiers mois, la concentration sanguine de ßHCG augmente avec le temps) ; elle est remboursée par la sécurité sociale.
• L’échographie : c’est évidemment un examen pratiqué par un médecin (radiologue ou échographiste, gynécologue, généraliste équipé d’un appareil d’échographie) ; elle montre un « sac ovulaire » au cours de la 5e semaine de grossesse (21 jours de retard). Donc, après que la prise de sang ou le test urinaire l’ont détectée. Ce n’est donc pas un examen à faire d’emblée mais seulement quand on se sait enceinte mais qu’il y a un doute sur le terme (l’âge) de la grossesse. 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles sans jamais avoir osé le demander. Martin Winckler. Editions Fleurus, 2008. Page 95.
https://www.martinwinckler.com/IMG/pdf/tout_sur_les_re_gles_pdf_final.pdf

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-me-pose-des-questions-sur-mes-regles/#item-grid-64786

Enfin, concernant la pilule du lendemain et son efficacité, nous vous invitons à lire le dossier « Contraception d'urgence hormonale : quand la prendre et où se la procurer » sur Ameli, le site de l’Assurance maladie :

Comment savoir si la contraception d'urgence hormonale a été efficace ?
Même prise correctement, la contraception d’urgence hormonale n’est pas efficace à 100 %.

Pour savoir si la contraception d’urgence a été efficace, surveillez l’apparition des prochaines règles. Cependant, avec la contraception d’urgence, la date des règles peut être avancée ou retardée de quelques jours.
Il est nécessaire de vous assurer que vous n’êtes pas enceinte en pratiquant un test de grossesse soit par test urinaire, disponible en pharmacie ou au rayon parapharmacie des supermarchés, soit par une prise de sang, prescrite par votre généraliste, votre gynécologue ou votre sage-femme dans les cas suivants :

  • vos règles ont un retard de plus de cinq jours ;

  • vos règles arrivent à la date prévue, mais elles vous paraissent anormales (peu abondantes, d’une durée prolongée...) ou si elles sont accompagnées de douleurs inhabituelles.

Si vous avez pris une contraception d’urgence au levonorgestrel et que vous constatez que vous êtes enceinte, il n'y a pas de risque de malformation du fœtus. Concernant l'ulipristal acétate, les données scientifiques permettent de rassurer la mère quant au risque de malformation du fœtus.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin, à votre sage-femme ou à votre infirmière scolaire.

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/contraception-urgence/prendre-procurer-pilule-lendemain

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de prendre un avis médical auprès de votre médecin traitant ou de votre gynécologue.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions