Questions-santé 2021 - juin

Savoir si je suis pas stérile

Question

Bonjour, j'ai contracté une infection urinaire qui s'est transformée en gonococccie sur 2 mois et j'ai fait le traitement et après traitement, je suis guéri. J'aimerais savoir si je peux être stérile.


Réponse

Bonjour,

Traité et soigné après avoir contracté une gonococcie appelée aussi gonorrhée, vous vous interrogez sur les risques de stérilité.

Nous vous remercions de votre confiance mais Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes, qui ne peut vous donner d’avis médical. Nous pouvons, en revanche, vous donner des informations générales qui donc, ne s’appliquent peut-être pas à votre cas.

Info-ist.fr, le site institutionnel français sur les infections sexuellement transmissibles donne les informations suivantes concernant les complications des IST :

La blennorragie gonococcique ou « chaude-pisse»
[…]
Complications graves si non traitée : risque d’infection des articulations, de stérilité surtout chez la femme.

http://www.info-ist.fr/tout-savoir-sur-les-ist/blennoragie-gonococcique.html

En complément, le site Vidal (l’une des références dans l’information sur les produits de santé) donne les précisions suivantes :

Quelles sont les complications éventuelles de la gonorrhée ?
En l’absence de diagnostic et de traitement, l’infection gonococcique peut évoluer vers des formes compliquées.
Chez l’homme, une gonorrhée non traitée peut provoquer une inflammation de la prostate ou de l’épididyme (le cordon situé au-dessus de chaque testicule). Ces complications peuvent être à l’origine de problèmes d’infertilité.
Chez la femme, les complications sont plus fréquentes car la gonorrhée est souvent sans symptôme. Après quelques mois à quelques années, une gonorrhée non traitée peut provoquer des maux de ventre chroniques et une inflammation de l’utérus et des trompes de Fallope à l’origine d’infertilité ou de grossesses ectopiques (hors de l’utérus). Pendant la grossesse, la gonorrhée peut être transmise de la mère au nouveau-né au moment de l'accouchement et provoquer une infection des yeux chez le nouveau-né pouvant entraîner une cécité.
La gonorrhée expose également à un risque accru d’infection par le VIH/sida (estimé 3 à 6 fois supérieur).

https://www.vidal.fr/maladies/sexualite-contraception/gonorrhee-blennorragie.html

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions