Questions-santé 2021 - juin

PPR

Question

Cela fait 4 ans que j'ai une PPR et un an la maladie de Horton. Le traitement cortisone métrothexate n'ayant pas fonctionné, je suis actuellement sous Prednisone et Roactemra résultats idem. Que faire ?


Réponse

Bonjour,

Vous souffrez depuis 4 ans d’une PPR [pseudo-polyarthrite rhizomélique supposons-nous] et depuis 1 an d’une maladie de Horton. Les traitements successifs et actuels sont sans résultats et vous souhaitez notre avis.

Nous vous remercions de votre confiance mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire, animé par des documentalistes. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous donner d’avis médical.
Nous pouvons en revanche vous donner des informations générales sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées.

Voici tout d’abord les extraits d’un dossier consacré à la Pseudo-polyarthrite rhizomélique élaboré par la Société française de rhumatologie et qui aborde notamment les traitements dans le cas d’une pathologie associée telle que la maladie de Horton :

[…]
C- Comment va évoluer ma PPR ?

  • Le traitement induit la rémission en une période moyenne d’1 semaine chez presque 80% des patients.

  • La sévérité de la maladie n'est pas un facteur prédictif de résistance au traitement.

  • Après 3 à 4semaines, on baisse très progressivement le traitement afin de réduire au maximum les rechutes à court terme, et celui-ci va durer de 1 à 3 ans

[…]
Les formes associées sont fréquentes chez le sujet âgé.

  • La maladie de Horton (MH), pose le problème de la nécessité de dose plus importante de corticoïdes Les rapports avec la  maladie de Horton sont jugés différemment selon les études. Ainsi dans une population de PPR, 16% à  21% auraient une biopsie de l’artère temporale positive, par contre parmi les MH, des symptômes de PPR seraient observés dans 40 à 60% des cas. La biopsie de l’artère temporale (BAT) n’est plus effectuée systématiquement comme auparavant, mais qu’en présence  de signes cliniques évocateurs de maladie de Horton (céphalées (maux de tête) temporales récentes, claudication de la mâchoire, hyperesthésie (sensibilité excessive)du cuir chevelu, troubles visuels, disparition des pouls temporaux) Une BAT serait également à proposer en cas d’absence de réponse à une corticothérapie à faible dose usuelle  (0,2 à 0,3 mg/Kg) voire chez ceux dont le syndrome inflammatoire se majore malgré ce traitement .

  • En cas de réponse insuffisante au traitement on recherchera une complication de la maladie (dont signes de maladie de Horton- Cf. supra) et des corticoïdes et des atypies évocatrice d’un autre diagnostic.[…]

http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/pseudo-polyarthrite-rhizomelique

A toutes fins utiles, nous vous proposons un dossier sur les 2 pathologies associées sur le site de la FAI2R, la filière de santé des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares, et intitulé Prise en charge : Horton et Pseudo-Polyarthrite Rhizomélique.
https://www.fai2r.org/les-pathologies-rares/maladie-de-horton-pseudo-polyarthrite-rhizomelique/prise-en-charge/

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin traitant et/ou le spécialiste qui vous suit pour trouver des solutions thérapeutiques adaptées à votre situation.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions