Questions-santé 2021 - juillet

Atrophie hippocampique gauche et droit

Question

Bonjour, en 2019 mon neurologue m'a déterminé une algie vasculaire de la face et me traite sous oxygène. Je lui fais part de troubles de mémoire et sur l'IRM, il voit une atrophie hippocampique des 2 côtés et un vaisseau qui traverse les trijumeaux. Je viens seulement de recevoir par courrier le compte rendu et un score de Scheltens de 2, dit juste à surveiller. J'ai 49 ans, il n'exerce plus depuis, mon généraliste m'a envoyé voir un autre, je perds pas mal la mémoire, j'ai peur d'avoir Alzheimer. Mon médecin lui dit : sénilité si pas traitée, ma grand mère était sénile c'est quoi la différence. Merci de votre réponse.


Réponse

Bonjour,

En 2019, votre neurologue vous a détecté une atrophie hippocampique bilatérale et une algie vasculaire de la face : vous êtes sous traitement sous oxygène. Par ailleurs, vous lui avez fait part de vos troubles de mémoire. Vous avez refait un point avec votre médecin généraliste car votre neurologue n’exerce plus. Vous craignez un début d’Alzheimer or votre médecin traitant a évoqué un début de sénilité. Vous souhaitez connaitre la différence.

Nous vous rappelons également que Questions-santé est un service de documentation, animé par de documentalistes. Nous ne sommes donc pas en mesure d’interpréter les examens médicaux quels qu’ils soient.

Sur le Dictionnaire médical de l’Académie de médecine, voici les définitions suivantes des termes mentionnés :

- atrophie :

Diminution du volume et de la taille d’une partie ou de la totalité d’un organe ou d’un tissu.
La conséquence peut en être une atrophie tissulaire ou une atrophie d'organe. L'atrophie peut s'accompagner de vacuoles d'autophagie, de corps résiduels, de grains de lipofuscine et être responsable alors d'une atrophie brune. Ce défaut peut être congénital ou acquis lié à un défaut de nutrition, d’innervation, ou dû à un vieillissement ou à un non usage.
La perte de substance cellulaire entraîne une diminution de l'activité fonctionnelle.

http://dictionnaire.academie-medecine.fr/search/results?titre=atrophie

- hippocampe :

Saillie blanchâtre, en forme de croissant, du plancher de la corne temporale du ventricule latéral, appartenant au système limbique.
[…]
Plus généralement, la mémoire sémantique, en tant que base des circonstances acquises, est au moins relativement indépendante de l'hippocampe. En revanche, à propos de la mémoire épisodique ou mémoire des évènements, l'hippocampe permet la convergence des éléments sensoriels et affectifs (indication affective), donc leur réapparition simultanée. De nombreuses inconnues persistent.

http://dictionnaire.academie-medecine.fr/search/results?titre=hippocampe

Quant à l’échelle de Scheltens, c’est une échelle de mesure d’atrophie hippocampique 

[…] La cotation a été faite à l’aide de l’échelle visuelle ordinale de Scheltens et al. comportant 5 scores.[…]

In Étude des volumes hippocampiques par segmentation automatique en fonction des grades d’atrophie temporale interne définie par échelle visuelle. - Journal de radioneurologie (mars 2016, vol.43 n°2, p.81)
https://www.lissa.fr/fr/rep/articles/EL_S015098611600062

Afin de mieux comprendre le mécanisme de la mémoire, nous vous proposons de parcourir le dossier que lui consacre le site canadien Le cerveau à tous les niveaux :
https://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_07/d_07_cr/d_07_cr_tra/d_07_cr_tra.html

Par ailleurs, vous souhaitez connaître la différence entre la maladie d'Alzheimer et la sénilité.

- maladie d'Alzheimer :

La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative caractérisée par une atteinte progressive et irréversible du cerveau. La perte des cellules nerveuses est lente mais inexorable.
La maladie d'Alzheimer appartient au groupe des maladies appelées « démences » et elle en est la cause la plus fréquente.
[…]
Une démence correspond à des troubles évoluant depuis plus de six mois et aboutissant à une perte de l'autonomie dans la vie :
- une altération des fonctions cognitives ou intellectuelles (troubles de la mémoire, de l'attention, du langage, difficultés dans la formulation des idées, dans le raisonnement...)
- et/ ou une dégradation des fonctions sociales (difficultés dans la perception du monde extérieur, perturbation des conduites sociales...)
Les démences sont le plus souvent neurodégénératives et la maladie d'Alzheimer représente 80 % de ces cas.
[…]

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/maladie-alzheimer/comprendre-maladie-alzheimer

- sénilité :

Détérioration pathologique des facultés physiques et psychiques d’une personne âgée.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/s%C3%A9nilit%C3%A9/72073

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure d’aller plus loin dans notre réponse. 

Nous vous conseillons de consulter soit votre médecin généraliste soit le nouveau neurologue, afin que ces médecins puissent, en connaissant votre dossier médical, vous expliquer le compte-rendu de cet examen d’IRM.

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’enrichir le dialogue avec vos médecins et restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions