Questions-santé 2021 - novembre

Comment faire lorsqu'on ne trouve pas de diagnostic

Question

Bonjour, Je souhaiterais savoir ce que l'on peut faire lorsqu'on a un problème médical qui n'intéresse pas les médecins, car il n'engage pas le pronostic vital, selon eux !


Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’odeurs corporelles qui entraînent un profond mal-être et pour lesquelles vous n’avez pas trouvé de réponses auprès des médecins. Vous nous demandez conseil.

Nous vous remercions de votre confiance mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous donner d’avis médical. Nous pouvons en revanche pour donner des informations générales sur les causes des odeurs corporelles excessives.

Le Manuel MSD des éditions Merck, vous propose un article sur le sujet :

Une odeur corporelle excessive ou anormale (bromhidrose) est due à la dégradation chimique de la sueur par des bactéries et des levures normalement présentes sur la peau.
[…]
La sueur est sécrétée par les glandes apocrines et eccrines. Les glandes apocrines sécrètent la sueur dans les follicules pileux. Elles se situent au niveau des aisselles, dans la région génitale, autour de l’anus et autour des mamelons. Les glandes eccrines sécrètent la sueur directement sur la peau. Elles sont présentes pratiquement sur toute la surface de la peau. La sueur sécrétée par ces glandes n’a pas d’odeur nauséabonde tant qu’elle n’est pas dégradée (décomposée) par les bactéries et les levures normalement présentes sur la peau. Après décomposition, elle dégage une mauvaise odeur.
Sous la peau
La peau comporte trois couches. Sous la surface cutanée se trouvent des fibres et des terminaisons nerveuses, des glandes, des follicules pileux et des vaisseaux sanguins. La sueur est produite par des glandes situées dans le derme, puis elle est conduite vers la surface de la peau par de minuscules canaux.
La bromhidrose est due à une mauvaise hygiène cutanée et aux vêtements. Elle peut également survenir après avoir mangé ou bu certains aliments ou boissons (tels que le curry, l’ail, les oignons et l’alcool) et avoir pris certains médicaments (tels que la pénicilline). La bromhidrose se développe plus facilement chez les personnes présentant une hyperhidrose [transpiration excessive]
Pour supprimer les bactéries et les levures responsables de l’odeur, il convient de se laver deux fois par jour avec du savon et de l’eau. Un savon antiseptique, associé à une crème antibiotique contenant de la clindamycine ou de l’érythromycine peut être nécessaire chez certaines personnes pendant quelques jours. L’odeur peut par ailleurs être contrôlée par le rasage des aisselles. Les vêtements doivent également être lavés fréquemment. Pour masquer les odeurs, les personnes peuvent essayer des déodorants ou des antitranspirants (qui réduisent l’excrétion de la sueur).

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cutan%C3%A9s/troubles-de-la-sudation/odeur-corporelle

Lors de nos recherches documentaires, nous avons trouvé un article sur un trouble de référence olfactive.
https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-psychiatriques/troubles-obsessionnels-compulsifs-et-troubles-similaires/trouble-de-r%C3%A9f%C3%A9rence-olfactive
En tant que documentalistes, nous ne pouvons vous dire s’il vous concerne mais peut-être pouvez-vous en parler avec votre médecin traitant qui pourra, en tant que professionnel de santé, vous donner un avis médical.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions