Toutes les questions-santé - février

Taux anticorps et vaccination

Question

Ma belle mère, 82 ans, russe, 3 ème dose Spoutnik le 29/11/21. 2080 bau/ml le 2/2/22, peut-elle recevoir les 2 doses de vaccin ARN pour le pass européen. Elle est actuellement en Pologne pour 2 mois.


Réponse

Bonjour,

Votre belle-mère russe de 82 ans a reçu 3 doses du vaccin Spoutnik. Elle a fait un test sérologique dont le résultat indique « 2080 bau/ml ». Elle souhaite obtenir le passe européen. Compte tenu du résultat de sa sérologie, vous souhaitez savoir si elle peut être vaccinée avec un vaccin à ARN messager.

Tout d’abord, concernant les sérologies post-vaccination, nous vous invitons à lire les informations données dans la FAQ que nous avons réalisée à ce propos et attirons votre attention sur le paragraphe suivant : Doit-on réaliser un test sérologique après la vaccination ?

Dans l'article du 11 mars 2021, Vaccination COVID-19 : La recherche d’anticorps est inutile et peut même prêter à confusion, l'Académie nationale de pharmacie alerte
« sur le risque lié à un mauvais usage et à une interprétation erronée des examens sérologiques lorsqu’ils sont effectués dans le but d’évaluer la réponse immunitaire après vaccination. En effet, parmi les122 tests ayant obtenu le marquage CE publiés sur le site du Ministère des solidarités et de la Santé, certains ne mettent en évidence que les anticorps « anti-nucléocapside», à savoir ceux qui sont produits après une infection Covid-19 ou après vaccination avec un vaccin à base de virus entiers. Ces examens sérologiques sont donc inadaptés à la recherche d’anticorps après vaccination avec les vaccins actuellement disponibles en France (Pfizer-BioNtech,Moderna et AstraZeneca) n’induisant que la production d’anticorps « anti-spike ». 
https://www.acadpharm.org/dos_public/COMMUNIQUE_SEROLOGIE_11_MARS_21_VF.PDF

Le 23 juin 2021, La HAS rappelle :
« qu’à ce jour, il n’existe pas encore de données permettant de définir des corrélats de protection, c’est-à-dire l’existence d’un niveau de protection par rapport à un taux d’anticorps mesuré. Par ailleurs, les résultats des tests sérologiques ne permettent pas de statuer sur une protection conférée, que ce soit sur le niveau de la protection ou sur sa durée dans le temps.
De ce fait, les tests sérologiques ne sont pas pertinents pour les indications suivantes :

  • Diagnostic initial d’un patient symptomatique présentant ou non des signes de gravité pour lequel l’examen clinique et la RT-PCR ont été réalisés lors de la première semaine après apparition des symptômes et sont concordants

  • Test des personnes-contacts d’un patient confirmé ou suspecté

  • Suivi des patients atteints de Covid-19 ; entrée ou sortie hospitalière

  • Dépistage systématique des groupes professionnels

  • Dépistage chez les patients à risque de forme grave de Covid-19

  • Obtention du pass sanitaire (ce dernier ne pouvant être obtenu sur la base d’une sérologie sans vaccination)

  • Suivi de la séropositivité (tests itératifs)

La HAS souligne qu’un résultat positif à un test, quelle qu’en soit la date, suffit pour déterminer la séropositivité des individus et décider de la stratégie de vaccination. Il n’est donc pas pertinent de réaliser des tests d’anticorps répétitifs avec un objectif de suivi individuel de la réponse immunitaire ou vaccinale, quelle que soit la population, personnes immunodéprimées incluses.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3273496/fr/covid-19-quelle-utilite-aujourd-hui-pour-les-tests-serologiques

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/vaccins/#item-grid-110851

En complément nous vous proposons la lecture d’un dossier du site institutionnel Sante.fr intitulé Obtenir un passe vaccinal en cas de vaccination à l’étranger et attirons votre attention sur le document du Ministère des solidarités et de la santé datant de novembre 2021 au sujet de l’obtention à l’époque du passe sanitaire pour les personnes vaccinées à l’étranger, toujours d’actualité pour le passe vaccinal.
Concernant le vaccin Spoutnik, vous pouvez lire : Pour obtenir mon « pass sanitaire » dois-je recevoir une nouvelle dose de vaccin ?

Sputnik et autres (Reconnu ni par l’EMA ni par l’OMS) : J’ai un schéma vaccinal... : Complet ou incomplet : OUI, 2 doses de vaccin à ARNm entre 21 et 49 jours d’intervalle**
** 4 semaines après la dernière injection de vaccin réalisée à l’étranger ou, à défaut, au plus vite. Seuls les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna sont utilisés et le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé pour les personnes de moins de 30 ans. 

https://www.sante.fr/obtenir-un-passe-vaccinal-en-cas-de-vaccination-letranger

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de faire part de cette situation à un médecin afin d’obtenir un avis éclairé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 08/02/22



Retour à la liste des questions