Toutes les questions-santé - février

Conséquences lors d'une future grossesse d'un bébé de groupe B+ quand la maman a développé lors de sa 1ère grossesse des anticorps B ?

Question

Quelles sont ou peuvent être les conséquences lors d'une future grossesse d'un bébé de groupe B+ quand la maman a développé lors de sa première grossesse des anticorps B ?


Réponse

Bonjour,
Vous êtes de groupe sanguin O+ et votre mari AB+. Votre 1er enfant a eu une jaunisse à la naissance en raison de l’incompatibilité ABO. Vous vous interrogez sur une future autre grossesse et sur les conséquences que pourrait avoir cette incompatibilité, puisque votre corps a fabriqué des anticorps anti B (groupe sanguin de votre fils).

Nous vous proposons de consulter le dossier du manuel MSD des éditions Merck :

 Incompatibilité ABO
Parfois, d’autres formes d’incompatibilité de groupe sanguin peuvent provoquer une maladie hémolytique similaire, mais moins sévère. Par exemple, si la mère est de groupe sanguin O et le fœtus de groupe A ou B, la mère peut produire des anticorps anti-A ou anti-B qui pourront traverser le placenta en grandes quantités, se fixer sur les globules rouges du fœtus et provoquer leur destruction (hémolyse), entraînant une anémie et une hyperbilirubinémie légères. On parle alors d’incompatibilité ABO. L’incompatibilité ABO entraîne généralement une anémie moins sévère que l’incompatibilité Rhésus, et contrairement à celle-ci, elle s’atténue généralement à chaque grossesse.
Symptômes de la maladie hémolytique du nouveau-né

Après l’accouchement, les nouveau-nés atteints d’une maladie hémolytique peuvent présenter un gonflement, être pâles ou avoir la peau jaunâtre (jaunisse), présenter une hypertrophie du foie ou de la rate, ou une accumulation de liquide dans l’organisme.
[…]
Traitement de la maladie hémolytique du nouveau-né
Avant l’accouchement, parfois des transfusions sanguines pour le fœtus
Après l’accouchement, parfois d’autres transfusions
Traitement de la jaunisse, le cas échéant
Si une anémie est diagnostiquée chez le fœtus, il est possible de lui administrer des transfusions sanguines avant la naissance. Des transfusions peuvent être réalisées jusqu’à ce que le fœtus ait terminé son développement et que l’accouchement puisse se dérouler en toute sécurité. Avant l’accouchement, la mère peut recevoir des corticoïdes afin de favoriser le développement des poumons du fœtus, et de le préparer ainsi à un possible accouchement avant terme si nécessaire. Après l’accouchement, le nouveau-né peut avoir besoin de transfusions supplémentaires.
L’anémie sévère liée à la maladie hémolytique du nouveau-né est traitée comme les autres formes d’anémie (voir Traitement de l’anémie). Les médecins auscultent également le nouveau-né à la recherche de signes de jaunisse. La survenue d’une jaunisse est probable, car la destruction rapide des globules rouges entraîne une surproduction de bilirubine. La bilirubine est un pigment jaune qui donne donc à la peau et au blanc des yeux du nouveau-né une coloration jaune. Un taux de bilirubine trop élevé peut nuire au bébé. Une élévation du taux de bilirubine peut être traitée en exposant le nouveau-né à des lumières vives spéciales (photothérapie) ou, parfois, en pratiquant un échange de sang par transfusion. Sans prise en charge, les taux très élevés de bilirubine dans le sang peuvent provoquer des lésions cérébrales (ictère nucléaire).

https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9-infantiles/probl%C3%A8mes-h%C3%A9matologiques-du-nouveau-n%C3%A9/maladie-h%C3%A9molytique-du-nouveau-n%C3%A9

En complément, nous vous proposons deux extraits du Vidal (l’une des références sur l’information sur les produits de santé) sur la jaunisse du nouveau-né : QUELLES SONT LES CAUSES DE LA JAUNISSE DU NOUVEAU-NÉ ?

[…]
Dans les autres formes de jaunisse, l’accumulation de bilirubine est due soit à la destruction de grandes quantités de globules rouges (dans les jaunisses par incompatibilité sanguine), soit à un ralentissement du fonctionnement du foie (dans les hépatites). […]
Les jaunisses par incompatibilité sanguine
Lorsque le bébé et la mère n’ont pas le même groupe sanguin (par exemple, une mère du groupe O et un bébé du groupe A, B ou AB) ou si la mère est de rhésus négatif et le bébé de rhésus positif, un problème d’incompatibilité sanguine peut apparaître. Il entraîne une destruction des globules rouges du bébé et augmente ainsi le taux de bilirubine, ce qui provoque une jaunisse.
PEUT-ON PRÉVENIR LA JAUNISSE DU NOUVEAU-NÉ ?
Il n'existe pas de moyen de prévenir la jaunisse bénigne du nouveau-né. Lorsque le père et la mère sont de groupes sanguins différents et s'il existe un risque d'incompatibilité sanguine, une attention particulière est portée tout au long de la grossesse, ainsi que pendant et après la naissance. Pour prévenir la jaunisse due à une hépatite, il est recommandé de vacciner son enfant contre les hépatites A et B.
Certains bébés sont davantage à risque de développer une jaunisse bénigne : les prématurés, ceux qui ont peu d'appétit, ceux qui sont allaités par leur mère, ceux dont les frères et sœurs ont présenté une jaunisse après la naissance, ceux qui ont des globules rouges fragiles (en particulier chez les populations méditerranéennes, africaines ou asiatiques) et ceux qui ont présentent un hématome suite à un accouchement difficile.

https://www.vidal.fr/maladies/chez-les-enfants/jaunisse-nourrisson/causes-complications.html

- QUELS SONT LES TRAITEMENTS DE LA JAUNISSE DU NOURRISSON ?

[…]
Lors de jaunisse par incompatibilité sanguine, le traitement varie selon la gravité des symptômes. Une photothérapie peut suffire, mais il arrive qu’une transfusion de sang soit nécessaire.
Dans ce cas, si la mère désire continuer à allaiter, il est alors nécessaire de chauffer son lait pour détruire les anticorps qui s’attaquent aux globules rouges du bébé. […]

https://www.vidal.fr/maladies/chez-les-enfants/jaunisse-nourrisson/que-faire.html

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous vous suggérons d’interroger votre gynécologue qui, de par sa connaissance de vos antécédents médicaux, sera plus à même de vous apporter une réponse adaptée à votre situation.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions