Entre mise en perspective et mise en prospective, l’exposition questionne le processus d’industrialisation sur le temps long, jusqu’à ses développements numériques les plus récents.

Le visiteur découvre les métamorphoses des visages de l’industrie, à travers une succession d’expériences sensibles et émotionnelles, sonores et visuelles, par le prisme de notre relation aux objets techniques, au travail, aux discours.

Exposition

Du 14/06/2022 au 05/03/2023

12€ | 9€ | Gratuités et réductions

À partir de 14 ans

Exposition trilingue (français, anglais, espagnol)

Fiction interactive

Incarnez le ou la nouvelle maire d’un petit village où un nuage menaçant grossit dans le ciel et met en péril la tenue de la Fête de la Châtaigne !
Un jeu interactif pour appréhender le paradoxe de Jevons.

1,90 € | Gratuit pour les abonnés 

Roman graphique

Sous la conduite d’Audrey Millet, l’historienne, et Pétronille Griffon, l’archéologue, Les héros de l’étoffe offre une plongée dans une histoire qui est aussi celle de l’humanité, du Paléolithique à la fast fashion...

19 €

L'exposition

Du fog de Dickens, mélange de fumées et de brouillard, au cloud, ce nuage numérique prétendument immatériel, la question industrielle reste au cœur du débat public et concerne tous les domaines de l’activité humaine.

Entre mise en perspective et mise en prospective, l’exposition propose une réflexion sur ce qu’est le processus d’industrialisation dans la vie des hommes, par le prisme de notre relation aux objets techniques, au travail, aux discours.

Le visiteur découvre les métamorphoses des visages de l’industrie, à travers une succession d’expériences sensibles et émotionnelles, sonores et visuelles.

Parcours de l'exposition

/
Du Fog au Cloud

Où l’on voyage, en son et en images, dans les multiples univers industriels, avec une approche transhistorique (l’industrie ne commence pas au XIXe siècle) et globale (elle ne s’attache pas à un territoire particulier).

/
Transformations

Où le gigantisme des chaînes de production industrielles qui se cachent derrière les objets du quotidien fait irruption dans l’univers domestique d’un appartement reconstitué ; et où l’on montre l’évolution d’un site majeur de l’histoire industrielle française (PSA-Sochaux).

/
Le temps des objets

Où l’on découvre 7 objets techniques qui nous rappellent que la production d’objets est l’une des raisons d’être et des finalités de l’industrie, que nous transformons le monde en fabriquant des objets, qui en retour nous transforment.

/
Homo faber

Les questions du travail et de l’emploi sont indissociables de l’activité industrielle. L’angle choisi prend appui sur trois espaces symboliques qui structurent le propos : la mine, l’usine, la plateforme numérique.

/
Grands Récits

Où l’on met en scène les discours que portent les hommes au fil du temps sur leur activité industrielle : la technique et l’industrialisation perçues comme des menaces pour l’homme ou comme des solutions à tous nos maux, comme sources d’asservissement ou d’émancipation.

/
Le paradoxe de Jevons

L’installation proposée par Les Arts Codés est une expression littérale, monumentale et contemplative de l’effet rebond. Les visiteurs sont mis en présence d’un phénomène qui ne cesse de s’amplifier, illustrant le caractère imprévisible et non maîtrisable du paradoxe de Jevons.

/
Terre augmentée /Terre diminuée

La sortie de l’exposition s’effectue par un « lever de rideau » sur le nouveau monde hyper-industriel. Ce temps fort révèle les infrastructures à la fois gigantesques et invisibles du numérique : satellites, câbles sous-marins, centres de données.

Une exposition en collaboration avec des artistes issus du street art, du théâtre, du design et du monde du cirque contemporain.

Les ouvrages autour de l’exposition

Le journal d'exposition

Partenaires

En partenariat avec

Partenaires institutionnels

Avec la participation de

Orange Marine, Serge Ferrari, GOBIO, Saint-Gobain, Mattel, Parrot, Life.augmented, Wurth

Partenaires média