Je cherche de l'information sur le Covid long

Vaccin et Covid-long

Un article du Vidal reprend les directives de la Direction générale de la santé sur le bien fondé voire les bienfaits de l’injection d’une dose de vaccin pour les patient souffant de Covid-long : En cas de covid long, la vaccination est possible au bout de deux mois (23/08/21)

Les personnes infectées par le SARS-CoV-2, qu'elles aient fait une infection symptomatique ou non, sont encouragées à recevoir une dose de vaccin après un délai minimum de deux mois suivant la survenue de l'infection (1). Auparavant, la Haute Autorité de santé (HAS) recommandait d'une manière générale d'attendre 3 à 6 mois après l'apparition des symptômes pour réaliser la vaccination, une seule dose étant suffisante en l'absence d'immunodépression pour considérer que le schéma vaccinal a été complété (2, 3). Toutefois, des questions se posent sur l'intérêt d'une vaccination dans les cas où des symptômes de covid 19 persistent passé un délai de deux mois, réalisant un tableau qualifié de "covid long". Dans cette situation, la HAS estimait qu'une "consultation médicale est nécessaire avant la vaccination pour juger au cas par cas de l’intérêt de celle-ci" (3).
Dans un message adressé aux professionnels de santé, la Direction générale de la santé vient de faire savoir que "dans l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’y a pas de contre-indication à la vaccination des patients présentant des symptômes prolongés de la covid 19. Au contraire, dans le cas de symptômes prolongés de la covid 19 liés à une infection non contrôlée, la vaccination pourrait même contribuer à la guérison" (4). Un effet "curatif" du vaccin sur certains symptômes du "covid long" a en effet été observé (voir la nouvelle du 5 août 2021).
En l'absence d'immunodépression, une dose unique de vaccin peut donc être administrée à partir de deux mois après le début de l'infection aux personnes chez lesquelles des signes de covid 19 persistent au terme de ce délai.

https://www.vidal.fr/actualites/27709-en-cas-de-covid-long-la-vaccination-est-possible-au-bout-de-deux-mois.html

De plus il semble que la vaccination ait un impact positif sur le Covid-long comme l’indique l’article du  06/09/21 de Sciences et avenir : La vaccination divise par deux le risque de Covid long :

En plus de protéger contre les formes graves, la vaccination diminue aussi considérablement la probabilité de développer des Covid long, selon une étude anglaise.
C’est la donnée qui manquait ! La vaccination avait déjà prouvé son efficacité contre les formes graves et les décès par Covid-19, mais pour le moment on ne savait pas encore si le vaccin protégeait aussi contre l’autre conséquence potentiellement grave de l’infection, le Covid long. L’impact de cette forme longue de la maladie pourrait être désastreux à cause des handicaps à long terme qu’elle entraîne et de sa fréquence relativement élevée. Car, même si l’on connaît encore mal cette maladie et le nombre de personnes concernées, il est estimé qu’environ un malade sur trois aura encore des symptômes six semaines après l’infection par le coronavirus. Mais une étude anglaise, publiée le 1er septembre 2021 dans The Lancet Infectious Diseasesvient enfin pallier ce manque, en nous apprenant que la vaccination protège aussi contre le Covid long. […]


Plus de questions sur :

Je cherche de l'information sur le Covid long

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question