Toutes les questions-santé - janvier

Primo-infection de tuberculose et infection Covid

Question

Bonjour, J'ai fait une primo-infection de tuberculose quand j'avais une dizaine d'années, et le moindre vaccin BCG ultérieur provoque une réaction violente de mes anticorps qui se caractérise par une trainée rouge partant du ganglion sous le bras et allant jusqu'au point de vaccination où se forme une infection qu'il faut désinfecter à l'alcool et qui s'accompagne d'une fièvre. Ceci montre la réaction violente qui se produit sur mon organisme. J'ai aujourd'hui 61 ans et j'ai été déclaré positif en novembre 2020. Les seuls symptômes ressentis ont été le même type de fièvre, un nez qui coulait régulièrement pendant deux jours. Une perte de l'odorat a suivi pendant un bon mois. Je pense être immunisé contre les formes graves de la coronavirus. Quel doit être mon comportement vis à vis du vaccin anti-covid ?. Suis-je bien protégé et surtout n'y a-t-il pas un danger pour moi de faire le vaccin qui pourrait provoquer une réaction violente de défense de mon organisme ?


Réponse

Bonjour,

Aujourd’hui âgé de 61 ans, vous avez eu, enfant, une primo-infection de tuberculose. Depuis vous réagissez fortement à la vaccination BCG. Vous avez contracté la Covid-19 en novembre et craignez de souffrir des mêmes fortes réactions si vous vous faites vacciner. Vous souhaitez avoir notre avis.

Le site institutionnel Vaccination-info-service, indique les principales contre-indications du vaccin contre la Covid-19 :

Elles sont déterminées pour chaque vaccin et sont précisées par l’EMA et l’ANSM.
Elles figurent dans la notice de chaque vaccin contre la COVID-19.
Pour le vaccin Comirnaty® et pour le COVID-19 Vaccine Moderna®, l’administration du vaccin pendant la grossesse n’est pas conseillée (sauf si un risque élevé de forme grave a été identifié lors de la consultation pré-vaccinale) les données de tolérance étant encore insuffisantes pour informer des risques de la vaccination pendant la grossesse et pendant l'allaitement.
L’utilisation du vaccin Comirnaty® n’est pas recommandée chez les personnes présentant des antécédents de manifestations graves d’allergie de type anaphylactique.

https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/COVID-19

Par ailleurs, sachez qu’une consultation médicale est nécessaire avant la vaccination, soit avec votre médecin traitant soit au début de votre rendez-vous de vaccination, comme on peut le lire dans la Foire aux questions : le suivi médical de la vaccination et la surveillance des effets secondaires du Ministère des solidarités et de la santé (15/01/21)

La vaccination sera-t-elle précédée par une consultation médicale ?
Les personnes prioritaires se voient proposer, en amont de la vaccination, un entretien médical. Il s’agira de vérifier l’état de santé de la personne, d’éventuelles contre-indications, de lui donner toutes les informations nécessaires, et recueillir son consentement à la vaccination. Cet entretien médical pourra, selon les cas, être immédiatement suivi de la vaccination.
Quelles sont les contre-indications à la vaccination ?
Le professionnel de santé, en amont de la vaccination, s’assure de l’absence de contre-indications temporaires ou définitives à la vaccination (le patient remplit à cette fin un questionnaire) et il détermine le bénéfice risque de la vaccination pour les patients ou résidents. Il vérifie en particulier les antécédents d’allergie, les épisodes infectieux en cours, ainsi que la date de vaccination antigrippale (celle-ci devant avoir eu lieu au moins 3 semaines avant la vaccination contre la Covid-19).

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/la-vaccination-contre-la-covid-19/je-suis-un-particulier/article/foire-aux-questions-le-suivi-medical-de-la-vaccination-et-la-surveillance-des

De plus, dans son dossier intitulé VaccinfoCOVID : Focus sur la vaccination à l'AP-HP, l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (APHP) précise, au sujet des personnes ayant contracté la Covid-19 :  
J'ai déjà eu la COVID, puis-je me faire vacciner quand même dès aujourd'hui ?
Il n’existe pas de risque connu à se faire vacciner si on a déjà eu la COVID. Il n’est donc pas nécessaire de réaliser une sérologie COVID avant vaccination. Néanmoins, les personnes qui ont présenté une maladie COVID symptomatique depuis moins de trois mois ne sont pas prioritaires pour l’instant. Tous ceux qui ont eu une maladie COVID symptomatique il y a plus de trois mois ou un COVID asymptomatique peuvent être vaccinés dès aujourd’hui s’ils remplissent les autres critères de priorité.

https://www.aphp.fr/patient-public/dossier-coronavirus-covid-19/vaccinfocovid-focus-sur-vaccination-lap-hp

Si vous souhaitez obtenir des informations sur les plannings à venir de vaccination, nous vous conseillons de consulter le site officiel de l’administration française : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14557

Enfin, si vous avez encore des questions sur les vaccins, nous vous proposons de lire la FAQ que nous avons élaborée à ce sujet :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/vaccins/

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 19/01/21



Retour à la liste des questions