Questions-santé 2021 - avril

Vaccin sous-cutané

Question

Bonjour Est-il possible de faire le vaccin en sous-cutané avec une petite aiguille pour éviter le risque de saignement ? Merci


Réponse

Bonjour,

Vous nous demandez s’il est possible de se faire vacciner – contre la Covid-19 supposons-nous- en sous-cutané avec une petite aiguille pour éviter le risque de saignement.

Le vaccin contre la Covid-19, quel qu’il soit, s’administre par voie intramusculaire comme l’indique le site institutionnel Vaccination info service :

Le vaccin est administré par voie intramusculaire. La vaccination comprend deux doses à 28 jours d’intervalle pour le Comirnaty® (21 jours en Ephad) et le COVID-19 Vaccine Moderna®. L’intervalle est de 12 semaines pour le VaxZevria®.

https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/COVID-19

Concernant votre inquiétude sur un saignement possible, voici les informations données par le site Infovac dans son abécédaire :

C comme « Coagulation »
De nombreux patients âgés ou ayant des facteurs de risque pour les formes graves de la COVID-19, premiers candidats à la vaccination, sont sous anticoagulants. Doit-on les vacciner contre le SARS-CoV-2 comme cela est indiqué, par voie intramusculaire (IM) ou par voie sous cutanée (SC) ?
Classiquement, on ne fait pas d’IM aux patients sous anticoagulants ou présentant des troubles de l’hémostase du fait du risque d’hématome et d’hémorragie. Cela ne doit pas s’appliquer aux vaccins. En effet, les volumes à injecter sont faibles (0,5 ml généralement, 0,3 ml pour le vaccin PFIZER-BioNTech) et plusieurs études ont montré que la vaccination IM dans le deltoïde associée à une compression prolongée, est bien tolérée chez les patients sous anticoagulants. Par contre, la voie sous cutanée expose à une moins bonne immunogénicité (en particulier chez les sujets âgés) et à une augmentation de la réactogénicité locale. (Evans DI BMJ. 1990 ;300:1694-5. Raj G Arch Intern Med. 1995;155:1529-31. Delafuente JC Pharmacotherapy. 1998;18:631-6.Casajuana J BMC Blood Disord. 2008;8:biblio non exhaustive). Enfin, les études cliniques d’immunogénicité et d’efficacité ayant conduit aux AMM ont été réalisées par voie IM. Donc en pratique : ne pas renoncer à une vaccination en raison d’une anticoagulation, les vaccins inactivés peuvent et doivent être administrés par voie IM, seuls les vaccins viraux vivants (ROR, Fièvre Jaune, Varicelle, Zostavax®) peuvent continuer à être injectés par voie SC.

Pour les vaccins COVID-19, bien qu’il n’existe aucune donnée pour ce type de patients, les réactions locales relativement marquées (pouvant inquiéter certains…) risquent d’être fortement augmentées, la voie IM paraît donc particulièrement adaptée. Les précautions sont simples :
- toujours vacciner dans le deltoïde (c’est plus facile à surveiller et à comprimer)
- utiliser une aiguille longue et fine (les aiguilles oranges et d’une longueur de 40 mm sont parfaites)
- comprimer plusieurs minutes (>2’) sans masser ni frotter
- surveiller la zone au décours.

https://www.infovac.fr/actualites/bulletin-n-14-supplement-decembre-2020

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que ces informations permettront d’enrichir le dialogue avec votre médecin qui demeure votre interlocuteur privilégié.

Si nous avions mal compris votre question, n’hésitez pas à nous solliciter à nouveau. Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 06/04/21



Retour à la liste des questions