Questions-santé 2021 - juillet

Variant Covid et rappel dans la vaccination

Question

Bonjour, à présent que le variant Delta est sur le territoire français, il semblerait que nous recevions un autre rappel du vaccin anti-covid. Est-ce à dire qu'à chaque nouveau variant, on va nous administrer une nouvelle dose de vaccin ? En quoi, si les 1ères doses n'agissent pas suffisamment, continue-t-on avec le même produit svp ? Merci


Réponse

Bonjour,

Le variant Delta étant désormais présent en France, vous souhaitez savoir si les vaccins actuels sont efficaces et si chaque nouvelle mutation impliquera une nouvelle injection.

Nous vous proposons tout d’abord de faire le point sur les variants à l’aide de l’infographie de France Info : Contagiosité, efficacité des vaccins, présence en France... Tout savoir sur les variants du Covid-19 en un clin d'œil (maj le 15/06/21)

[…]
Le variant Delta identifié en Inde 
Le B.1.617.2 est l'une des trois sous-lignées du variant B.1.617. Baptisée Delta, elle a été repérée pour la première fois en Inde en décembre 2020, précise l'ECDC, et est considérée comme "variant préoccupant" par l'ECDC et l'OMS.
A quel point est-il présent en France ? Il est très minoritaire en France et ne représentait que 0,2% des séquences analysées au cours de l'enquête flash de Santé publique France. Il a récemment été détecté au sein de clusters dans les Landes, mais sa présence n'est pour l'heure "pas particulièrement inquiétante", a déclaré lundi 7 juin la préfète du département.
Est-il davantage contagieux ? "Les premières données disponibles semblent suggérer que le variant Delta est plus contagieux que le variant Alpha", explique la virologue Samira Fafi-Kremer. Des données épidémiologiques britanniques publiées le 12 mai (PDF en anglais) suggèrent en effet une possible transmissibilité accrue de 50% par rapport au variant identifié au Royaume-Uni. Les autorités sanitaires britanniques ont même évoqué, vendredi 11 juin, une contagiosité potentiellement 60% plus importante.
Les vaccins sont-ils efficaces contre lui ? D'autres données britanniques, publiées le 22 mai et qui n'ont pas encore été soumises à relecture, suggèrent une protection de l'ordre de 88% contre les formes symptomatiques issues de ce variant après deux injections du vaccin de Pfizer-BioNTech et de 60% pour le vaccin d'AstraZeneca. L'efficacité du vaccin de Moderna n'a toutefois pas pu être mesurée dans cette étude, celui-ci n'étant administré que depuis avril au Royaume-Uni. […] 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/infographie-contagiosite-efficacite-des-vaccins-presence-en-france-tout-savoir-sur-les-variants-du-covid-19-en-un-clin-d-oeil_4657069.html

Dès janvier 2021, la question de l’efficacité des vaccins face aux variants était posée par l’INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'​environnement) : Le vaccin reste efficace en cas de mutation(s) du virus ? (22 janvier 2021)

Pour l’heure, l’efficacité des vaccins ARNm mis sur le marché (BioNtech-Pfizer, Moderna) n’est pas remise en question. L’injection d’une protéine étrangère déclenche la production d’un cocktail d’anticorps qui seront capables, en cas d’infection par le virus, de se fixer à cette protéine de son enveloppe pour la « neutraliser » et l'empêcher ainsi de rentrer dans les cellules. La protéine Spike, utilisée ici, est constituée de 1 300 acides aminés, semblables aux perles d’un collier. Si un petit nombre de ces « perles » change de couleur ou de forme, le « collier » restera dans l’ensemble « reconnaissable » par le cocktail d’anticorps. Toutefois, certaines perles sont plus importantes que d’autres pour la neutralisation. Leur changement peut donc entrainer une diminution de l’efficacité des anticorps. Mais l’excellente efficacité de vaccins à ARNm, estimée à 95 % (ce qui est bien au-delà des recommandations de l’OMS) permettrait de supporter une diminution de cette efficacité sans remettre en cause le vaccin, en tout cas à court terme. Enfin, la société Pfizer-BioNtech, a d’ores et déjà annoncé être en mesure de synthétiser en 15 jours un « vaccin adapté aux variants » en intégrant les nouvelles mutations, et de pouvoir le distribuer sous 6 semaines. […] 

https://www.inrae.fr/actualites/vaccin-arnm-reponses-aux-multiples-questions

Plus récemment, l’Inserm expliquait dans un article du 27/05/21 : Variants « britannique », « indien », « sud-africain » : Un impact sur l’efficacité de la vaccination, vraiment ?

[…]  les vaccins développés contre la Covid-19 sembleraient plus efficaces contre le variant « indien » que contre le variant dit « sud-africain » (variant B.1.351), qui a beaucoup inquiété la communauté scientifique en raison de données qui suggéraient une capacité à échapper à la réponse immunitaire.
Plusieurs travaux, dont une étude parue dans le New England Journal of Medicine, avaient en effet montré que le vaccin d’Astrazeneca/Université d’Oxford protégeait très mal de l’infection par le variant sud-africain et des formes modérées à sévères de la maladie. Toutefois, il est désormais démontré que les vaccins à ARNm conserveraient une très bonne efficacité, de 75 % selon une récente étude, contre l’infection avec le variant sud-africain.
Quant au variant dit « brésilien » (P.1) (qui circule peu en Europe mais a eu des conséquences particulièrement importantes en Amérique Latine), il serait également plus transmissible, mais bien neutralisé par tous les vaccins disponibles. […] 

https://presse.inserm.fr/variants-britannique-indien-sud-africain-un-impact-sur-lefficacite-de-la-vaccination-vraiment/43059/

Enfin, tout récemment, le site institutionnel Vaccination-info-service explique dans le dossier Covid-19 (maj 01/07/21) :

De nouveaux variants du virus circulent (en particulier les variants Alpha, Beta, Gamma et Delta initialement découverts respectivement au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, au Brésil, et en Inde ; le variant Alpha est devenu majoritaire en France fin février ; la part du variant Delta augmente régulièrement. Les variants sont plus contagieux, mais les vaccins semblent conserver globalement leur efficacité contre ces variants quand la vaccination est complète

https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/COVID-19

Le communiqué de presse de la HAS (21/06/21) : Covid-19 : face aux variants émergents, vacciner de manière réactive, explique que les vaccins à ARNm sont à privilégier.

 […]
Quel vaccin face aux variants dans le cadre d’une stratégie vaccinale réactive ?
Dans son avis, la HAS émet des recommandations sur le choix du vaccin à administrer dans le cadre d’une stratégie réactive. La HAS précise ainsi qu’il dépendra du variant détecté et des connaissances sur l’efficacité des différents vaccins vis-à-vis de ce variant. L’efficacité des vaccins à ARNm apparaît globalement conservée contre les variants beta (B.1.351), gamma (P.1) et delta (B.1.617.2). L’utilisation du vaccin Vaxzevria® n’est pas préconisée en cas de circulation du variant beta (B.1.351).
Par ailleurs, les données disponibles indiquent que les vaccins à ARNm offrent une meilleure efficacité après une dose ainsi qu’un début de protection plus précoce que Vaxzevria® même si les différences observées dans les études observationnelles sont plus faibles que celles observées antérieurement dans les essais.
En conclusion, la HAS estime que, dans la situation actuelle, l’utilisation des vaccins à ARNm devrait donc être privilégiée dans le cadre d’une telle intervention. […] 

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3273017/fr/covid-19-face-aux-variants-emergents-vacciner-de-maniere-reactive

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre l’efficacité des vaccins dans ce contexte sanitaire mouvant.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 03/07/21



Retour à la liste des questions