Questions-santé 2021 - juillet

L'avortement

Question

Bonjour, je voudrais savoir si après avoir pris Cytotec et qu'on remarque la présence de saignements mais qui ne sont pas abondants, comparables aux saignements de règles, est-ce que cela veut dire que l'avortement a réussi.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si après une IVG médicamenteuse, l’abondance des saignements est un gage de la réussite de l’IVG.

Nous vous remercions de votre confiance mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire, animé par des documentalistes. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous donner d’avis médical. Nous pouvons cependant vous apporter des éléments d’information sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées.

Ainsi, à titre d’information générale, nous vous proposons la lecture du Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018 réalisé par le Ministère des solidarités et de la santé français. Nous attirons plus particulièrement votre attention sur le paragraphe suivant :

[…] Le déroulement de l’IVG médicamenteuse
L’IVG médicamenteuse consiste en la prise de deux médicaments :
1. La prise de la mifépristone, à l’occasion d’une consultation avec un médecin ou une sage-femme.
Ce médicament interrompt la grossesse. Il bloque l’action de l’hormone nécessaire au maintien de la grossesse (la progestérone), favorise les contractions de l’utérus et l’ouverture du col utérin.
À l’issue de cette première étape, il peut survenir des saignements plus ou moins importants.
Attention : Les saignements ne sont pas le signe que la grossesse est arrêtée.
Il est donc indispensable de prendre le 2e médicament.
La méthode contraceptive choisie peut vous être prescrite lors de cette consultation.

2. La prise du misoprostol, [substance active du Cytotec] entre 36 h et 48 h plus tard.
Ce médicament est pris soit à domicile, soit à l’occasion d’une consultation. Il augmente les contractions et provoque l’IVG. Les contractions utérines induisent des douleurs qui ressemblent à celles des règles, parfois plus fortes (douleurs pelviennes) et qui peuvent être réduites grâce à la prescription d’antalgiques.
Les saignements peuvent se produire très vite après la prise du misoprostol, mais parfois plus tardivement :
• dans 60 % des cas, l’IVG intervient dans les 4 heures suivant la prise du misoprostol ;
• dans 40 % des cas, l’IVG aura lieu dans les 24 à 72 heures suivant la prise du misoprostol.
Les saignements durent généralement une quinzaine de jours.
Cette méthode ne nécessite ni anesthésie ni intervention chirurgicale. […]

https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous vous invitons donc à consulter un professionnel de santé afin qu’il puisse vous examiner et vous confirmer la réussite de cette IVG.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions