Questions-santé 2021 - septembre

Efficacité des pommades anti-inflammatoires et de l'argile pour les douleurs des tendons et des ligaments ?

Question

Bonjour, Est-ce qu'il y a des études qui ont prouvé l'efficacité des pommades anti-inflammatoires ? Est-ce que le produit est absorbé par la peau et remonte vers les muscles et le système digestif par l'intermédiaire du système vasculaire ? Même question pour l'argile. Où est-ce seulement la chaleur apportée qui détend ou apaise les ligaments et les tendons ?


Réponse

Bonjour,

Vous voulez savoir s’il existe des études qui ont prouvé l'efficacité des pommades anti-inflammatoires ainsi que pour l’argile.

Pour commencer, le Vidal (site de référence en médecine santé) vous explique l’action des médicaments anti-inflammatoires :

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont une classe de médicaments étendue, comprenant de nombreuses molécules telles que l’ibuprofène. Ils agissent en bloquant la formation des prostaglandines, les substances responsables de l’inflammation.
[…]
Les AINS sont également présents dans des médicaments pour application locale sous forme de gels, crèmes ou emplâtres. Ils sont destinés au traitement des douleurs d'arthrose ou après un traumatisme (contusions, entorse...) pour lutter localement contre l'inflammation. Les traitements locaux contenant du kétoprofène exposent à un risque augmenté de photosensibilisation.

https://www.vidal.fr/medicaments/utilisation/bon-usage/paracetamol-aspirine-ains/anti-inflammatoires-non-steroidiens-ains.html

Concernant leur efficacité, le réseau Cochrane (organisation indépendante, référence internationale reconnue en matière de qualité des informations sur l’efficacité des soins de santé.) vous propose les conclusions de l’étude suivante, Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens en application locale contre la douleur musculo-squelettique aiguë chez l'adulte :

Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont appliqués localement sur une peau intacte au point douloureux sous forme de gels, de crèmes, de sprays ou d'emplâtres. Les AINS topiques pénètrent la peau, entrent dans les tissus ou les articulations et réduisent les processus provoquant des douleurs dans les tissus. La quantité de médicament dans le sang est beaucoup plus faible avec les AINS topiques qu'avec le même médicament en prise orale, ce qui minimise le risque d'effets nocifs.
[…]
Conclusions des auteurs : 
Les AINS topiques [médicaments qui agissent uniquement à l'endroit où ils sont appliqués, sur la peau ou sur une muqueuse] ont apporté un bon niveau de soulagement de la douleur dans les troubles aigus tels que les entorses, les foulures et les blessures de surmenage, qui est probablement similaire à celui fourni par les AINS oraux. Le diclofénac (comme Emugel®), l'ibuprofène et le kétoprofène sous forme de gel, ainsi que certains emplâtres au diclofénac, ont eu le plus d'effet. Les événements indésirables étaient généralement minimes.

https://www.cochrane.org/fr/CD007402/SYMPT_medicaments-anti-inflammatoires-non-steroidiens-en-application-locale-contre-la-douleur-musculo

Vous vous demandez si l’argile présente la même efficacité et quel est son mécanisme d’action.

Le site Allo docteurs, dont les responsables éditoriaux sont les Drs Michel Cymès et Marina Carrère d’Encausse, publie un dossier intitulé Argile, boue... : leurs vertus secrètes :

Soulager les douleurs articulaires, calmer les brûlures ou encore soigner les problèmes de peau... L'argile et les boues sont utilisées depuis la nuit des temps pour apaiser de nombreux maux du quotidien, en cataplasmes, en poudre sèche ou en boisson. Quelles sont les propriétés de l'argile ? Sous quelles formes et de quelles manières peut-on l'utiliser ? À quoi servent les bains de boue ?
Lors de cures thermales, la boue est appliquée sur chaque articulation selon la prescription médicale. Chauffée à 42 °C, cette boue qu'on appelle aussi péloïde, est appliquée en quantité conséquente afin de maintenir au maximum la chaleur pendant quinze minutes.
Les bienfaits de la boue

"On utilise la boue dans toutes les pathologies douloureuses chroniques à la fois les pathologies dégénératives de l'appareil locomoteur, et en particulier l'arthrose mais aussi pour tous les rhumatismes inflammatoires (spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde…)", explique le Dr Philippe Ducamp, médecin de rééducation et de réadaptation fonctionnelle au centre hospitalier d'Orthez.[…]

Les vertus de l’argile
Il existe différentes sortes d'argile. Quelles sont les vertus particulières de chacune ? Les réponses avec Cécile Baudet, biologiste de formation, auteur de "En forme grâce à l'argile !" (Editions Terre vivante).
L'argile blanche a une capacité et un pouvoir d'adsorption inférieur à l'argile verte. L'argile blanche va donc moins attirer et moins fixer les minéraux, les toxines… L'argile blanche est donc moins intéressante si on veut fixer, absorber quelque chose, si on veut augmenter la capacité d'échanges.
L'argile la plus couramment vendue est l'argile verte illite. L'argile verte illite est vendue soit en poudre, soit en pommade, soit en granulés. On utilise notamment l'argile verte illite pour faire les cataplasmes parce qu'elle est moins chère et elle est plus facile à utiliser. Avec l'argile verte, on peut presque tout faire. […]
 

https://www.allodocteurs.fr/se-soigner-argile-boue-leurs-vertus-secretes-12559.html

Toujours sur ce même site, Cécile Baudet précise : Quels sont les effets biologiques provoqués par la boue et le bain thermal ?

Les réponses avec Cécile Baudet :
"Les argiles ont différentes propriétés, différentes capacités, de pouvoirs. Il y a tout d'abord un pouvoir d'absorption de l'eau. Le potier sait quand il prend de l'argile et qu'il met de l'eau dedans, que cela donne quelque chose de très malléable. Il y a également un autre pouvoir qu'on ne soupçonne pas bien : le pouvoir d'adsorption. Ce pouvoir consiste à attirer certains éléments et échanger. Il y a des échanges entre l'argile et l'organisme. Cela est dû à la structure de l'argile.
"Cela ressemble sur le plan microscopique à des millefeuilles, avec plusieurs couches. Et à la place de la crème, on trouve tout un tas de minéraux logés dans toutes ces couches. C'est ces minéraux qui vont s'échanger avec l'organisme."

https://www.allodocteurs.fr/se-soigner-quels-sont-les-effets-biologiques-provoques-par-la-boue-et-le-bain-thermal-12563.html

On peut lire aussi : Comment l'argile et la boue agissent-elles sur la peau ?
« Pouvez-vous nous expliquer chimiquement comment l'argile et la boue agissent sur la peau ? Les réponses avec le Dr Patrick Sichère, rhumatologue. La rédaction d'AlloDocteurs (Rédigé le 11/02/2014, mis à jour le 26/09/2014)

Lors d'une cure thermale, on pose des boues selon une certaine température pour favoriser la perméabilité de la peau. Notre peau est perméable et ouverte à ce qui se passe à l'extérieur mais aussi à l'intérieur. On va donc favoriser des échanges, on va favoriser la stimulation de certaines cellules, il va y avoir une action sur l'inflammation. Il va donc y avoir effectivement des phénomènes chimiques car les cellules sécrètent des substances chimiques. Il y a des cellules qui sécrètent, et des cellules qui reçoivent… Ces échanges font qu'il y a des vertus chimiques avec notamment du salicylate de sodium par exemple dont le dérivé est l'aspirine.

https://www.allodocteurs.fr/archives-comment-l-argile-et-la-boue-agissent-elles-sur-la-peau-12560.html

Nous espérons que ces informations vous apporteront l’éclairage nécessaire et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions