Questions-santé 2021 - septembre

Risque de retomber enceinte

Question

Si une personne a une IVG le 10 juillet et entretient des rapports non protégés le 2 août aura-t-elle des risques de tomber enceinte?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si après une IVG, la personne peut retomber immédiatement enceinte si elle a des rapports non protégés.

Nous vous proposons de consulter un extrait de la FAQ que nous avons consacrée à l’IVG : Je cherche des informations sur l’interruption volontaire de grossesse.
https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/je-cherche-des-informations-sur-linterruption-volontaire-de-grossesse-ivg/

Quand et comment reprendre ma contraception après une IVG ?

ATTENTION : La possibilité d’une nouvelle grossesse existe immédiatement après une IVG. Aussi est-il nécessaire d’utiliser un moyen contraceptif juste après l’intervention.

Les consultations médicales réalisées pour effectuer une IVG vous permettent de recevoir une information détaillée sur les méthodes contraceptives disponibles et d’échanger avec le médecin ou la sagefemme pour choisir la contraception qui vous convient. Une grossesse pouvant survenir rapidement, la méthode contraceptive choisie sera mise en place dès que possible après la réalisation de l’IVG. […]
Le choix d’une contraception
[…] Aucune méthode n’est contre-indiquée après une IVG, sauf le dispositif intra-utérin (DIU), en cas d'épisode infectieux lors de l'IVG. Par ailleurs, les moyens de contraception nécessitant des manipulations vaginales (anneau vaginal, cape cervicale, etc.) ne sont pas recommandés immédiatement après l’intervention, pendant le premier cycle suivant l’IVG.
La mise en place de la contraception
La contraception est mise en place dès la réalisation de l’IVG.
Un dispositif intra-utérin (au cuivre ou à la progestérone) peut être posé immédiatement après la réalisation de l’IVG instrumentale (sauf en cas d’épisode infectieux) ou lors de la visite de contrôle pour une IVG médicamenteuse.
Une contraception hormonale, œstroprogestative (pilule, patch transdermique) ou progestative (pilule, implant) peut être débutée :
- le jour même ou le lendemain d’une IVG instrumentale ;
- le jour de la prise de misoprostol – prise du 2e médicament – pour une IVG médicamenteuse.
Les préservatifs masculins peuvent être utilisés dès la reprise des rapports sexuels. Ce sont les seuls contraceptifs qui protègent des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH-Sida. […]
Dossier-Guide Interruption volontaire de grossesse (IVG), 2018. Chapitre « la contraception après une IVG », p.17-18.
https://ivg.gouv.fr/IMG/pdf/guide_ivg_2018.pdf

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et conseillons à la personne concernée de revoir l’équipe soignante qui a pratiqué l’IVG instrumentale ou qui a délivré le traitement pour l’IVG médicamenteuse.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions